• Accueil
  • > Recherche : tour triangle

Résultats de votre recherche

Le scandale de la concertation selon ViPARIS à Issy les Moulineaux

Posté par touchepasamonciel le 21 juin 2019

… ou Comment aménager les bordures du parc des expositions à la porte de Versailles

La ville de Paris, propriétaire du Parc des expositions, a souhaité un projet de rénovation et de modernisation de ce parc. Après mise en concurrence, la réalisation du projet a été confiée à « VIPARIS  porte de Versailles ». Par une convention signée le 9 décembre 2013, VIPARIS obtenait un bail emphytéotique administratif d’une durée de 50 ans pour l’exploitation du Parc et une concession de travaux pour la réalisation du projet de modernisation.

Dans le cadre de l’aménagement global du parc des expositions, les bordures en limite des villes de Vanves et d’Issy les Moulineaux étaient dotées d’un jardin d’enfants de 2 000m2 et d’une promenade piétonne le long de la rue du 4 septembre. Un document du 23 avril 2019 avait servi de base à une consultation des riverains, satisfaits de  ces espaces verts et de l’implantation du jardin d’enfants.

Un document du 30 avril 2019, intitulé MIXCITE, fait table rase du précédent projet et propose désormais un nouveau projet qui se substitue au précédent, en fin de concertation.

concertation Viparis concertation Mixcité

       Concertation Viparis                                                                   Concertation Mixcité

 

L’occasion était trop belle. Contaminée par la proximité de la fièvre bétonnière d’Issy les Moulineaux, dans les limites communales de cette ville, un nouveau projet propose une barre urbaine comprenant un hôtel de 35 m de haut minimum, mais peut-être de 65 m de haut- on verra…, puis un immeuble de 17 000 m2 de bureaux,  et une résidence étudiante en co-living. Inutile de préciser que ces aménagements font disparaître la promenade  piétonnière et le jardin d’enfants dont auraient dû jouir les riverains.

Que dire de ce projet désolant ?

En quoi est-il nécessaire de créer une résidence étudiante, de co-living ou non, à l’intérieur du parc des expositions ? Ce lieu qui reçoit des manifestations importantes,  génère des flux de livraisons, de passants et de bruit peu propres à aider les étudiants à se concentrer sur leurs études. Et ce n’est nullement la vocation d’un parc des expositions.

Et pourquoi un immeuble de bureaux ? Est-ce sa place à l’intérieur du parc des expositions ? L’immobilier de bureau a repris des couleurs, mais des milliers de m2 de bureaux restent vacants dans les hauts de Seine.

Et cet Hôtel ? Deux sont déjà prévus dans l’aménagement du parc. La tour triangle proposera également de nombreuses chambres. Et plusieurs hôtels sont en construction à la périphérie. Il faut préparer les JO de 2024. Soit. Et après ? N’y a-t-il pas un risque de suréquipement ? De quoi alimenter une concurrence féroce quand le beau temps des JO sera terminé.

Le mandat ouvert à VIPARIS est il bien rempli dans ces conditions ?

VIPARIS se félicite d’avoir ouvert une nouvelle concertation, avec un nouveau garant, comme s’il était normal de changer de projet à 15 jours d’intervalle.

Qui plus est, VIPARIS détaille avec entrain toutes les nuisances que ce projet va occasionner aux riverains. De quoi leur mettre du baume à l’âme.

Le nouveau projet est « un front bâti …(qui) ambitionne de recoudre le tissu urbain entre le parc des expositions et les villes de Vanves et Issy les Moulineaux »… « La nature et l’architecture des bâtiments de MIXCITE ont vocation à diminuer les nuisances du parc…  » Les riverains apprécieront !

Pas de place de stationnement supplémentaire pour inciter les visiteurs à utiliser les transports en commun !

Mais VIPARIS reconnaît  les incidences potentielles sur l’environnement… « Les bâtiments envisagés, notamment en raison de leur implantation et de leur hauteur sont susceptibles de créer une rupture de la ceinture verte ; le parc des expositions est implanté sur un ancien site d’exploitation de carrières remblayées de façon hétérogène, …avec des risques de lessivage… ; …et des risques de mouvements de terrains… ; les bâtiments.. sont susceptibles  de perturber ou dégrader la biodiversité existante… ».

Mais comme d’habitude les terrasses et toitures végétalisées vont résoudre tous les problèmes. De la même façon les « diminutions d’ensoleillement seront minimes car orientées en majorité vers le parc ».

Enfin, point très noir, celui de la circulation et des encombrements supplémentaires, dans un environnement déjà saturé. Mixcité ne prend pas en compte les conséquences des opérations gigantesques en cours à Issy les Moulineaux (cœur de ville, Léon Blum…) et qui passe également sous silence les travaux parisiens de la tour Triangle.

Est-ce que la convention signée avec Paris permet un tel projet et la ville en a-t-elle été avertie ? Le projet implique une modification du PLU à Issy les Moulineaux.  Il dénature la vocation du parc des expositions, tant par la hauteur de l’hôtel qui dominerait l’ensemble des pavillons, que par la destination des autres bâtiments prévus.

Il apparaît que ce projet concerne des intérêts privés indépendants du caractère d’intérêt général du parc.

Publié dans informations generales | Pas de Commentaires »

Deux concertations en cours

Posté par touchepasamonciel le 22 avril 2019

ACTEVI vous informe que deux concertations sont en cours sur :

1- L’aménagement du Parc des Expositions de la Porte de Versailles

Le 23 avril 2019 se tiendront des ateliers participatifs :

Informations et inscriptions : https://concertation-phase3.jenparle.net

NB : un décret opportuniste sur les Jeux Olympiques de 2024 vient de compliquer les recours possibles contre la tour Triangle

2- Concertation sur la zone à faible émission (ZFE ) visant à interdire progressivement les véhicules les plus polluants en Île-de-France.

- Enquête publique en mairie jusqu’au 9 mai 2019 et sur internet sur https://zfe-planclimat-metropolegrandparis.jenparle.net/registres/issy-les-moulineaux  ( attention !  même si le site indique que la page n’existe pas,  il convient de cliquer sur « participer » et rentrer le nom de votre commune)
– Rapport en Juin 2019
– Instauration de la ZFE : 1er juillet 2019

Nous regrettons que contrairement à d’autres communes, aucune réunion publique ne soit organisée à Issy.
Cela aurait permis aux autorités et aux experts d’informer les habitants sur le planning et l’impact des mesures envisagées .

Publié dans informations generales | 9 Commentaires »

Avis d’ACTEVI sur le projet d’aménagement du terrain de l’ex-CNET

Posté par touchepasamonciel le 8 novembre 2016

Ce terrain d’environ 3 ha, situé en centre-ville, entre la Mairie d’Issy et Corentin-Celton, était l’une des dernières emprises foncières d’importance pouvant accueillir des projets novateurs. Propriété d’une filiale de la Caisse des Dépôts, il a été libéré par Orange Lab’s, locataire des lieux en début d’année 2016.
Un projet d’aménagement vient d’être dévoilé aux Isséens. L’examen de ce projet a conduit aux commentaires suivants et à un certain nombre de propositions.

1° Un projet en apparence équilibré avec logements, bureaux, commerces, espaces verts et équipements…

Selon la présentation d’Altarea Cogedim attributaire de l’appel d’offre lancé par la filiale de la Caisse des Dépôts, le projet « développera un véritable cœur de ville » avec, présenté dans cet ordre :
- Un parc urbain de 13 000 m²
- Des commerces de « nouvelle génération » de 15 000 m²,
- Un centre de création numérique,
- 40 000 m² de logements, soit, à raison d’une moyenne de 70 m² par logement, environ 570 logements,
- 40 000 m² de bureaux,
- Des équipements publics dont une école et une crèche.

2° Une structure en berceau qui donne à l’intérieur une impression d’ouverture et de verdure

Des terrasses étagées descendent vers des allées commerçantes et quelques espaces verts. Vu de l’intérieur, l’ensemble est séduisant, équilibré.
Mais la présentation des espaces verts comporte quelques imprécisions d’importance. Qu’en est-il du parc urbain de 13 000 m² ?
Celui-ci comprend en fait, 4 600 m² de terrasses privatives, réservées aux habitants de ce cœur de ville et 4 000 m² de parc en pleine terre. Il n’y a pas de précision sur la consistance du reste.
Autrement dit, 4 000 m² seulement sont ouverts à l’ensemble des isséens et l’on peut supposer que la partie non précisée correspond à des alignements d’arbres.
Dans un contexte d’urbanisation et de densification, cet espace de 4 000 m² au regard de la superficie d’une parcelle de 3 ha est appréciable, mais pourquoi faire valoir 13 000 m² ? L’expression parc urbain apparaît plus comme un leurre à finalité marketing que comme une réalité.

3° De l’extérieur une structure massive avec d’importantes nuisances à craindre pour les riverains

De l’extérieur, la structure est très massive. Les bâtiments sont construits en limites de parcelles et montent à 27 ou 32 m de haut le long de rues très étroites. A l’évidence ils provoqueront des nuisances pour le voisinage : déperdition de lumière et d’ensoleillement, encombrement de la circulation rejetée en dehors de ce qui a l’aspect d’une forteresse, même si cette massivité a l’avantage de constituer une barrière phonique pour les futurs habitants…
Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la dernière révision du PLU, « l’épannelage » rue Horace Vernet devrait être plus prononcé pour préserver un peu de lumière dans cette rue malmenée par le projet (effet canyon, circulation, livraisons, …).
On déplore par ailleurs le manque d’information sur les « soutes » nécessaires à la logistique du nouveau quartier.

4° Une densification accrue en Centre-Ville avec des conséquences sur l’environnement et la qualité de vie des habitants

Tel qu’il est présenté, il est clair que ce projet constitue un indéniable progrès comparé aux propositions des années précédentes. On pense en particulier à la « Tour Ferrier » accolée à un gigantesque centre commercial.
Néanmoins, dans la mesure où il n’y aura pas de circulation automobile à l’intérieur de cet espace, on doit craindre des difficultés de circulation dans les rues étroites qui l’entourent (*). En effet, si l’on tient compte de la hauteur des immeubles (huit étages) donnant sur l’artère principale et les rues adjacentes, la population nouvelle engendrée par cette densification et le nombre de véhicules supplémentaires, la circulation et le bruit risquent de devenir insupportables en plein centre ville. La pollution atmosphérique qui ne cesse d’augmenter va certainement atteindre des pics inégalés.
Est-il par ailleurs, prévu de planter des arbres autour du complexe pour réduire la pollution et le stress des habitants?
En matière d’environnement, cet aspect est défini de façon purement technique : technologie informatique et prouesse en énergie positive. Est-ce suffisant pour assurer la qualité de l’environnement ?

5° Un espace complétement fermé sans ouverture sur la ville

Selon la maquette, le projet apparaît enclavé dans la ville avec des accès limités et très étroits. Il n’est jamais question de son insertion dans le quartier, or une ville ne doit pas être constituée de morceaux accolés. Il paraît indispensable de prévoir l’ouverture sur le reste de la ville.
batiment_occultantCette ouverture pourrait se faire par la suppression ou la réduction du bâtiment faisant face au Séminaire. Cela aurait, bien sûr un impact négatif sur la rentabilité de l’opération pour le promoteur mais un impact, ô combien positif pour l’intégration de ce nouveau quartier et l’esthétique de l’ensemble d’autant qu’à la place de l’immeuble ou pourrait aménager une place en triangle avec un côté constitué par l’avenue du Général Leclerc et les deux autres pénétrant dans le site.
A défaut de supprimer le bâtiment, il serait possible de le doter au rez-de-chaussée d’ouvertures libérant des percées visuelles depuis et vers le nouveau quartier ou d’un grand porche qui permettrait le passage et la vue sur l’avenue sans remettre en cause l’immeuble. Ce porche pourrait être valorisé par l’installation de commerces bénéficiant d’un emplacement exceptionnel dans ce lieu de passage.

 

6° Une opportunité pour relier les quartiers de la Mairie et de Corentin Celton

Dans le PLU comme dans la présentation du projet, ce dernier est présenté comme une opportunité pour relier les quartiers de Corentin Celton et de la Mairie mais rien n’est proposé dans ce sens et il est à craindre que, comme pour l’intégration du nouveau quartier dans la ville, rien ne sera fait.

Pour ACTEVI cette liaison doit se faire par l’aménagement de l’Avenue du Général Leclerc entre les deux places, soit : suppression des places de stationnement côté droit en venant de Corentin Celton, réduction du nombre de voies de circulation, élargissement et aménagement du trottoir : mobilier urbain, kiosques, arbres, massifs de fleurs, création d’une véritable piste cyclable…. La grande place à l’entrée du site, comme proposée au paragraphe précédent, s’intégrerait dans cet aménagement de l’avenue.

Toutes ces propositions avaient déjà été faites dans le cadre de l’enquête d’ACTEVI de 2012 sur le Centre-Ville. La dissuasion du trafic de transit avait également été suggérée.

7. Conserver les œuvres d’art signées Marcel Chappey

Il serait souhaitable de conserver sur place les œuvres d’art ornant l’entrée du Bâtiment A, pour marquer la présence du CNET en ce lieusculptures_chappey

Conclusion

Même sans viser à l’exhaustivité, l’examen du projet appelle quelques réserves. A l’intérieur de l’îlot, des aspects positifs : espace piétonnier, étagement des immeubles en terrasses, équilibre entre logements, bureaux, commerces et équipements divers.

Mais des nuisances pour les riverains, rejetés hors de cet espace fermé.
A aucun moment, il n’est tenu compte de ce qui se passe au dehors de ce qu’on pourrait appeler « une bulle ».
A aucun moment ne sont évoqués les accès (livraisons, parkings).

(*) Rappelons qu’ACTEVI réclame un centre ville piétonnier ; mais ce centre ville ne doit pas se limiter à un pâté de bâtiments

Publié dans informations generales | 4 Commentaires »

Contribution de l’association ACTEVI à l’enquête publique sur la Tour Triangle

Posté par touchepasamonciel le 14 octobre 2016

Monsieur le Commissaire enquêteur,

 En tant qu’Association de défense de l’environnement implantée à Issy les Moulineaux depuis plus de 10 ans, vous trouverez ci-joint la contribution d’ACTEVI à l’enquête publique sur la tour Triangle:

1° Une tour à la porte de Versailles ?

Il est prévu une tour de 180 m de haut et 200 m de longueur au sol, comportant 75 % de bureaux.

Une tour à cet endroit est malvenue. Il n’y a pas de cohérence urbanistique. Il s’agît d’un bâtiment sans lien avec les autres immeubles.

Il n’y a pas de synergie avec le parc des expositions ou le quartier : on peut craindre que certains salons qui demandent de la place seront gênés (salon de l‘agriculture ou salon de l’automobile par exemple).

ACTEVI rappelle que l’UNESCO n’est pas favorable au projet.

La tour apportera des ombres, du vent et des lumières parasites (parois réfléchissantes).

2° Une tour de bureaux à la porte d’Issy les Moulineaux ?

ACTEVI s’interroge sur l’opportunité de construire une tour de bureaux à cet endroit, sachant que lors du projet de construction du ministère de la Défense à Balard, une zone de bureau dénommée « Corne-Ouest » a déjà été construite avec 86 000m2 de bureaux à proximité immédiate du site de la tour Triangle. L’importance de la part des bureaux dans ce projet contribue à son défaut d’insertion. Il s’agît d’une spéculation immobilière sans souci d’aménagement du quartier alors que l’opération Quadrant proche va proposer 100 000 m2 de bureaux et que des bureaux neufs sont également proposés à Issy.

ACTEVI déplore l’absence de réflexion territoriale sur la construction de bureaux en Ile de France et le manque de concertation entre les communes sur ce sujet. La construction de la Tour Triangle contribuera à accentuer le déficit Logements / Bureaux entre l’est et l’ouest de l’Ile de France.

Nous considérons donc que la problématique de la tour Triangle ne répond pas sur ce plan à l’intérêt général.

3° Impact sur les transports en commun :

Même si cet endroit, situé à la confluence de Paris et d’Issy les Moulineaux , est globalement bien desservi en transport en commun, la multiplication des projets sur la zone fait que ceux-ci sont saturés aux heures de pointe, et en particulier les tram T2 et T3, censés « irriguer » le site. Il en est de même de la ligne 12 du métro.

Les futures gares du Grand Paris Express situées au Fort d’Issy et Place Léon Blum à Issy seront trop loin pour apporter une solution de désenclavement. Et si ces gares sont utilisées, il faut craindre des répercussions (encombrements …) à Issy.

Sur le plan des transports, nous considérons également que ce projet ne correspond pas à l’intérêt général.

4° Nuisances liées à l’emplacement de la tour Triangle dans le Parc des Expositions :

A l’heure actuelle, les encombrements sont légions au niveau des rue Ernest Renan, d’Oradour-sur-Glane et Louis Armand à Issy les Moulineaux. Les jours de salon, la situation empire, avec des camions garés le long des rues donnant aux accès du Parc. Le quartier de la Porte de Versailles aura droit à un jardin public de 8 000 m2 avec le projet Tour Triangle. Mais l’emplacement va être pris sur une aire de dépose pour les exposants. Leurs conditions vont donc se détériorer de même que pour les riverains des rues attenantes d’Issy-les-Moulineaux.

Pour cette raison, le projet de tour triangle ne correspond pas à l’intérêt général du territoire sur lequel il se trouve.

5° Quel sera l’avenir de la tour?

Les promoteurs justifient la construction de nouveaux bureaux par l’obsolescence des anciens. On constate que cette obsolescence intervient rapidement. Que faire alors des bureaux vides. La reconversion en logements est particulièrement délicate. Les équipements communs (ascenseurs, cables,..) occupent le 1/3 de chaque niveau d’une tour. La transformation en logement est de ce fait très onéreuse. Un particulier paiera très cher son achat ou son loyer et les charges de toute nature, notamment en matière de sécurité.

Conclusion

ACTEVI est défavorable à l’implantation de la tour Triangle dont le rôle dans l’aménagement de la Porte de Versailles ne lui apparaît pas pertinent. La justification par « un signal » est peu convaincante. Ce bâtiment sera source d’encombrements et de nuisances. Il ne présente pas d’intérêt autre qu’une spéculation immobilière au bénéfice du promoteur.

En espérant que nos réserves trouveront écho auprès de vous, nous vous prions, Monsieur le Commissaire enquêteur de recevoir nos meilleures salutations.

Clotilde NORGUET

Présidente d’ACTEVI

Publié dans informations generales | Pas de Commentaires »

TOUR TRIANGLE : Enquête Publique

Posté par touchepasamonciel le 18 septembre 2016

L’enquête publique préalable à la demande du Permis de Construire de la tour Triangle (180 mètres de haut et 200 mètres de large !) à Paris 15ème est annoncée dans le quartier de la Porte de Versailles et à Issy les Moulineaux par des panneaux jaunes format A3.

La demande de permis de construire pour la tour Triangle, déposée fin 2015, est toujours en cours d’instruction.

En raison de l’importance du projet, une « enquête d’évaluation environnementale » est nécessaire.

tour triangle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette enquête, démarrée le 12 septembre, se terminera le 14 octobre.

Durant cette période, le dossier d’enquête est mis à la disposition du public à la Mairie du 15ème arrondissement. 

Nous invitons nos sympathisants, quel que soit leur lieu de résidence, à en prendre connaissance et à consigner les observations sur le registre déposé à cet effet les lundis, mardis, mercredis et vendredis de 8h30 à 17h00 et les jeudis de 8h30 à 19h30 à la Mairie du 15ème arrondissement (31, rue Péclet 75015 Paris. Métro 12 Vaugirard, Métro 8 Commerce).

Une réunion d’information avec le public organisée par la commission d’enquête est prévue le 21 septembre à 19h00 à La Halle du Pavillon de l’Arsenal, 21 boulevard Morland (IVe).

Dès l’ouverture de l’enquête publique, des informations sur le dossier peuvent être demandées auprès de la Mairie de Paris, Direction de l’Urbanisme, service du permis de construire et du paysage de la rue :6, promenade Claude Lévi-Strauss, CS 51388,
75639 Paris Cedex ou à l’adresse e-mail : du-enquetepublique.tourtriangle@paris.fr

Publié dans informations generales | 2 Commentaires »

1234
 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char