ACTEVI … Touche pas à mon ciel


CONSEIL MUNICIPAL DU 3 JUILLET ET PRESENTATION DE LA ZAC CŒUR DE VILLE PAR JACQUES FERRIER, LE 7 JUILLET

La séance du Conseil Municipal du 3 juillet 2008 portait à l’ordre du jour les points suivants :

  • Point 49 : Zac multisite Centre ville Mairie d’Issy. Approbation du bilan prévisionnel actualisé au 31/12/2007 et du compte rendu à la collectivité.
  • Point 50 : Révision simplifiée du PLU (Plan Local d’Urbanisme) relative à la ZAC Cœur de Ville.

Pour le point 49, Christophe Provot, adjoint à l’urbanisme, précise que le projet répond aux vœux des salariés de France Télécom et aux aspirations des isséens. Il s’agit d’une tour de bureaux de 62.000 m2 pour dégager un espace vert, un parking de 850 places + 400 places pour le futur PACI, un centre commercial de 32.000 m2 surplombé d’une coulée verte.

C.Provot déclare que l’atelier d’urbanisme et le conseil municipal sont les premières étapes de la concertation ! et il affirme qu’il n’y a pas eu d’opposition au projet ; que seules les incidences dues au vent et à l’ombre portée ont été évoquées.

Quoiqu’il en soit, informe-t-il, il s’agit de préciser les objectifs de la révision du PLU suite à la délibération de décembre 2006, et, pour appuyer ses propos, il évoque deux articles parus dans la semaine (que nous avons lus) l’un dans le Figaro (évoquant des tours près des gares de l’Est et du Nord) et l’autre dans le Monde (un article « fou », où les auteurs sont « pour » des tours dans Paris, mais en périphérie uniquement, autrement dit, presque en banlieue), et invite l’assemblée à se rendre à l’Arsenal (où la tour présentée par J. Ferrier n’est pas le projet actuel - http://www.pavillon-arsenal.com/videosenligne/collection-9-146.php).

Après une discussion houleuse, l’assemblée passe au vote : la majorité unanimement « pour », 7 voix « contre » et 3 abstentions. A noter qu’au fil de la discussion il a été confirmé que le PACI (récemment rénové pour un montant de 1 350 000 €.) avait été racheté par UNIBAIL, et que, concernant la RD7, le Conseil Général souhaitait en effet créer une 4 VOIES en bord de Seine, et non pas une 2 x 2 voies, comme certains le prétendent….

Le 7 juillet 2008 nous étions conviés à la ‘‘présentation de l’opération « Cœur de Ville » en présence de l’architecte Jacques FERRIER‘‘. en salle multimédia, à la Mairie.

Etaient représentés : des élus, des associations, des commerçants et des membres des conseils de quartier.

La séance (18h-20h), présidée par Christophe Provot, a permis à Philippe Chambiaretta de présenter brièvement la Zac, puis à Jacques Ferrier et son équipe de parler de la Tour. Cependant, nous avons noté l’absence de tout urbaniste parmi les intervenants.

Le débat portait essentiellement sur la conception de la tour, son aménagement, la qualité des matériaux utilisés, les énergies qu’elle pouvait développer/économiser dans le respect des normes HQE (Haute Qualité Environnementale). Pour ce qui est de sa durée de vie (développement durable) elle serait modulable et certaines parties, surtout sur les façades, pourraient être changées/transformées. Elle serait aussi facilement « déconstruisible ».

Les questions qui ont été posées sont communes à nombre de présents et sont de type : ombres portées, bruit du vent, courants d’air (questions restées sans réponse), nombre important de parkings, élargissement des rues Horace Vernet et Victor Hugo (à double sens), les livraisons, les transports en commun, l’absence de parking à vélos, la pertinence de cette tour sachant que Paris ambitionne de construire une tour de 200 m de haut porte de Versailles (question restée également sans réponse), quelles alternatives à ce projet ont été étudiées, quels types de commerces seront prévus dans ce centre commercial, quels sont les besoins réels de France Télécom.

Ce que pense ACTEVI

Nous n’avons pas entendu parler de concertation des isséens, ou des commerçants concernant l’implantation d’une tour, d’un palais des congrès et d’un centre commercial en Zac Cœur de Ville. Les desiderata des salariés de France Télécom concernant cette tour restent une inconnue.

Les souhaits d’ACTEVI

  • La mise en place d’une réelle concertation avec la population,
  • Connaître les besoins réels de France Télécom,
  • Le lancement d’une campagne d’information portant sur une enquête publique, diffusées à tous les isséens et réalisée pendant les jours ouvrables, en dehors des périodes de vacances scolaires,
  • ACTEVI souhaite conserver un centre ville à échelle humaine, avec un linéaire de commerces, et non un centre commercial, des rues piétonnes, des restaurants qui déploieraient leurs terrasses sur un parc où l’on puisse flâner tranquillement.

La ville est saturée de bureaux et de voitures. Sauvons ce que l’on peut encore sauver !

Cette Zac est le cœur de notre ville, c’est le dernier organe que l’on puisse encore préserver et humaniser !

Ne cédons pas notre cœur

à un phénomène de mode


UNE TOUR EN CENTRE-VILLE (suite)

Voici un nouvel article paru dans Le Parisien du 4 juillet 2008. (cliquer sur l’image)
leparisien04072008.jpg


UNE TOUR EN CENTRE-VILLE

Nous vous invitons à lire l’article paru dans le Parisien du 20 juin 2008

UNE TOUR EN CENTRE-VILLE dans informations generales pdf parisien200608.pdf


LE CONSEIL D’ADMINISTRATION D’ACTEVI EN ACTION

 

Une dizaine de personnes se réunissent une fois par mois. Il y a là votre président, le vice-président, la secrétaire, le trésorier et d’autres membres aux compétences diverses. Chacun a à cœur d’apporter ses connaissances, sa réflexion et les informations qu’il a pu recueillir.

lire la suite »


L’ OPERATION  » ZAC COEUR DE VILLE  »

Une première présentation du projet d’aménagement de la ZAC Cœur de Ville d’Issy-les-Moulineaux à l’emplacement actuel du CNET a eu lieu lors d’une réunion de l’atelier d’urbanisme d’Issy le 26 mai 2008.

M. Christophe Provot, Maire-Adjoint, a indiqué les principaux éléments de cahier des charges retenus par la municipalité pour cette opération :
• Souhait des habitants et des commerçants d’un centre commercial en centre ville ;
• Demandes récurrentes des isséens d’espaces verts supplémentaires;
• Maintien de France Télécom/Orange sur les lieux sans déménagement pendant les travaux ;
• Renouvellement du PACI qui ne répondrait plus aux besoins (NDRL : rappelons que la Ville vient d’y dépenser pour 1,35 millions d’euros de travaux !);
• Pas d’investissement de la Ville ( le nouveau PACI et les parkings publics seraient cédés à la Ville pour 1 € en échange du droit de construction des autres bâtiments).

M. Chambiaretta, architecte-urbaniste a présenté les grandes lignes du projet
• Une tour de 170 m de hauteur (vous avez bien lu !) avec 36 étages et 62 000m2 de bureaux (architecte pressenti : Jacques Ferrier) de base triangulaire (avec des côtés en léger arc de cercle) dont un angle se situerait de plain-pied au niveau du rond-point Victor Hugo (à la place de l’actuelle cantine du CNET).
• Un centre commercial (type les Passages de Boulogne) (32000 m2) avec entrée monumentale à l’angle Vernet – Gal Leclerc et terrasses végétalisées en escaliers prolongeant l’espace vert décrit ci-après.
• Le nouveau PACI (salle de 1000 places) à l’angle des rues Victor Hugo et Général-Leclerc;
• Un espace vert d’un ha environ, de type « mini coulée verte » pour piétons de la Place de la République à la rue Victor Hugo (entre la tour et l’ensemble Centre Commercial / nouveau PACI) .
• Pas de logements sur la ZAC Cœur de ville (8000m2 de logements seraient créés à l’emplacement actuel du PACI).
• 1200 places de parkings souterrains.
• Construction en 3 phases : 1) la tour puis 2) l’espace vert puis 3) le centre commercial/nouveau Paci.

Les premiers commentaires d’ACTEVI sont les suivants :

1- Ses promoteurs indiquent que le projet présenté résulte d’importants travaux menés depuis 2004 et laissent entendre qu’il s’agit d’un projet abouti ne laissant place qu’à des aménagements de détail. Actevi considère que la concertation doit porter également sur les fondamentaux du projet.

2- Actevi , comme cela a déjà été exposé publiquement (voir propositions d’ACTEVI) n’est pas opposée par principe aux tours mais estime que leur implantation n’est pas possible partout.

3- Actevi fait valoir que la juxtaposition d’une immense tour et d’un espace vert risque d’altérer gravement la cohérence du projet. En effet, les perturbations aérologiques (génération de violents courants d’air) provoquées localement par la tour pourraient rendre l’espace vert complétement inhospitalier. Les promoteurs du projet n’ont pas fourni de réponse convaincante à cette objection.

4- Actevi demande qu’une étude d’impact de la tour sur l’environnement et les habitants actuels du quartier (aérologie, ombre portée, perturbations électromagnétiques, …) soit conduite en toute transparence par des experts indépendants.

5- Une variante à base d’immeubles de 27 m de haut (6 étages) aurait été étudiée et rejetée au motif qu’elle aurait eu trop d’emprise au sol et que cela n’aurait notamment pas permis l’espace vert. Actevi fait remarquer que la marge entre 27 m et 170 m est considérable et souhaite que des variantes d’ampleur intermédiaire et autres que des contre-projets repoussoirs tels que des « petites tours trapues » ou des « barres de 12 étages sur 100 m de large » soient étudiées sérieusement. Actevi est convaincue que d’autres solutions élégantes et efficaces sont possibles.

6- Actevi souhaite rappeler que l’idée d’attirer les voitures en centre-ville date du 20ème siècle, pas du 21ème siècle. A l’heure des économies d’énergie, de la lutte contre la pollution et les embouteillages, Actevi s’interroge, s’inquiète et pense qu’à l’heure d’aujourd’hui l’idée d’une tour avec de nombreux parkings en plein centre ville est ANTIECOLOGIQUE.

7- Le centre commercial doit également faire l’objet d’un débat, notamment sur la nature des commerces implantés et sur son impact sur la vie du quartier (livraisons, apport de trafic automobile supplémentaire, …)

Nous remercions la municipalité d’avoir au sein de l’Atelier d’Urbanisme, ouvert ce débat. Actevi continuera d’y participer activement et dans un esprit constructif mais en insistant pour que les conclusions n’en soient pas prédéfinies car toutes ces réalisations vont impacter Issy sur le très long-terme.


1...3334353637...48

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char