ACTEVI … Touche pas à mon ciel


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie informations generales.

Tour Triangle, porte de Versailles

ACTEVI suit de près le projet de la tour Triangle, porte de Versailles.

Les riverains de Vanves et de Paris se sont mobilisés, et organisés en associations, pour exprimer leurs inquiétudes à l’égard des nuisances que ce projet va apporter et leurs doutes quant à l’utilité d’une telle construction.

ACTEVI souhaite une réelle concertation sur le projet ZAC cœur de ville à Issy et se sent solidaire de la réflexion engagée par ces associations.

La municipalité parisienne organise une

Réunion publique

mardi 16 décembre à 19h00

Parc des expositions de la Porte de Versailles, Hall 1, espace 2000, entrée par la place de la Porte de Versailles, porte V.

Cette réunion sera présidée par Anne Hidalgo, en présence de la mairie d’Issy-les-Moulineaux, de la mairie de Vanves, d’Unibail-Rodamco, de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris et de Viparis, gestionnaire du Parc des Expositions.

                        Si vous en avez la possibilité 

Actevi VOUS ENCOURAGE à assister à cette réunion ouverte à tous 

et à vous y exprimer 

Tour Triangle, porte de Versailles dans informations generales pdf lesexsdustarsystemtriangle.pdf

pdf dans informations generales lasymboliquedestours.pdf

*** 

Par ailleurs ACTEVI était conviée le 2 décembre à la réunion

NON AUX TOURS – GRANDE REUNION CONTRADICTOIRE 

organisée par l’association parisienne Monts14, à l’hôtel Mercure,  puisque la mairie du XVème leur avait refusé la salle des associations.

Les associations suivantes étaient présentes: ACTEVI, ASEV (du 15ème), SOS PARIS, TAM TAM

Parmi les intervenants nous pouvons citer les architectes :

- Manuel Guislain, architecte paysagiste

- Jean Emmanuel Roux (revue urbanisme, enseignant au CNAM)

- Maurice Culot (architecte, membre de la commission Nationale des Monuments historiques)

Absents : Anne Hidalgo, Unibail, cabinet Herzog et De Meuron, pourtant invités

De nombreux parisiens très remontés étaient là,  tous venus pour parler de la Tour Triangle.

De très nombreuses questions ont été posées par l’auditoire, parmi lesquelles :

- ne peut-on simuler la tour avec un laser pour voir ce que cela donnerait

- pas de parking prévu, comment gérer l’afflux d’environ 20 000  personnes supplémentaires avec un métro déjà saturé + T2 et T3 qui seront loin de suffire

Nous avons constaté que leur combat avait beaucoup de points communs avec celui d’ACTEVI à savoir : pourquoi une tour ? les nuisances impliquées (vent, ombres portées), la modification arbitraire du PLU, la concertation très courte, les transports saturés, le périphérique et les maréchaux bouchés lors des salons, le stationnement sauvage, le bruit des véhicules, les camions de livraison, (comment feront-ils s ‘ils n’y a pas de parking ?), le cadre de vie déjà dégradé, etc.

Les architectes ont précisé :

- que rien n’était fixé à ce jour, la tour a été lancée « comme ça, pour voir »; il n’y a pas de programme, pas de financement, l’aspect extérieur n’est pas définitif, pas de permis de construire ;

- que ce n’est pas un projet privé (contrairement à ce que l’on essaie de faire croire) : le terrain est public, et il faut trouver quelqu’un pour le financer (Unibail va essayer de trouver les financements)

- on met plus de monde dans un ilot haussmannien que dans une tour

- on vous présente une tour transparente. C’est faux ! vous aurez un gros bloc tout gris sous les yeux !

Les organisateurs de la réunion ont, en outre, vivement recommandé l’excellent livre du philosophe et éditeur de la revue Urbanisme Thierry Paquot « la folie des hauteurs » paru récemment aux éditions Bourin.


UNE OPERATION SIGNIFICATIVE ET INQUIETANTE …

Le 22 novembre dernier a eu lieu en présence de M. Santini, Maire d’Issy-les-Moulineaux, une réunion d’information sur un projet immobilier 34-36 rue Henri Tariel. Il s’agit d’un lieu emblématique d’Issy situé à l’extrémité du Parc Henri Barbusse. On peut féliciter la municipalité d’avoir organisé cette réunion avec les riverains et le promoteur préalablement à toute délivrance du permis de construire. Mais, indépendamment des objections spécifiques que l’on peut faire sur cette opération privée, ACTEVI pense que d’une manière générale cette opération est exemplaire d’une certaine dérive urbanistique d’Issy et est inquiétante à bien des égards.

Massacre à la tronçonneuse

Cette parcelle avec son importante surface boisée, fait de facto partie du parc Henri Barbusse au plan visuel. Le projet prévoit l’abattage de nombreux beaux arbres à cet endroit où le parc public est déjà très étroit. Il est légitime de regretter que la municipalité n’ait pas fait jouer son droit de préemption pour annexer au parc public la partie boisée du terrain. Peut-être n’est t-il pas trop tard pour bien faire d’autant qu’il faut savoir que la Ville vient de racheter le parc au Conseil Général pour 1€ symbolique.

projetimmobiliertariel.jpg

 Les arbres et la maison destinés à être abattus pour faire place aux immeubles ! (cliquer pour agrandir)

Par ailleurs, si dans cette opération, la maison de maître est préservée ainsi que ses deux arbres remarquables, elle est selon les dires du promoteur, destinée à être revendue dans le cadre du montage de l’opération immobilière. Il convient de prendre des précautions pour que cela n’aboutisse pas encore à une dégradation du site. Alors, pourquoi pas une préemption ? Pour la petite histoire, Mitaka, une ville japonaise qui pourrait être la jumelle d’Issy, a profité de l’existence d’une belle propriété à l’intérieur du parc municipal pour faire un musée du cinéma d’animation et des mangas. Et cela fait sa célébrité.

 Une densification poussée au maximum, voire plus …

Le projet prévoit dans cette zone pavillonnaire l’édification d’immeubles R+2+combles sur rue et dominés d’un étage par d’autres immeubles en retrait . Cela, pour un total de 28 appartements là  où aujourd’hui, il n’y a qu’une petite maison. Si ces constructions s’avéraient conformes au PLU, cela signifierait que la suppression du COS dans la bande des 20m n’a pas été accompagnée de mesures suffisantes sur la hauteur et sur l’emprise au sol des immeubles constructibles pour éviter une sur-densification.

Monsieur le Maire a pris acte des nombreuses objections au projet et a proposé la tenue de réunions complémentaires pour améliorer le projet avant délivrance du permis par la Mairie. Actevi y participera, avec l’aide des personnes qui se proposeront. A suivre de très près…


Aventure en Mairie, le 15 novembre 2008

ACTEVI va régulièrement consulter en Mairie les permis de construire déposés et autorisés.

Samedi 15 novembre, un membre de l’association est donc allé au second étage du centre administratif, où se trouve le service de l’urbanisme.

A cet étage, il y a une petite salle où se tient l’atelier d’urbanisme.

Ayant terminé la consultation des dossiers et affiches, il a été attiré vers ladite salle où s’étaient réunis une quinzaine de jeunes gens qui écoutaient une présentation des projets urbains à Issy.

Je me suis discrètement assise au fond de la salle.

L ’intervenante était en train d’expliquer que cette salle était ouverte au public qui disposait de deux terminaux d’ordinateurs pour connaître les projets en cours à Issy.

Une carte de la ville a été projetée. On y voyait clairement la tour prévue au centre d’une urbanisation dense.

Après quelques mots, la présentatrice a enchaîné :

-  Je vais vous parler maintenant de hauteur

Puis elle s’est arrêtée court et s’est adressée à moi :

-  Madame, il s’agit d’une présentation privée, réservée aux élèves de l’Ecole d’Architectes de Strasbourg, et vous n’êtes pas invitée.

- Mais il n’y a rien de confidentiel, répondis-je.

-  Je vous demande de sortir, vous auriez pu me demander une autorisation ! dit-elle.

-   Je n’ai pas voulu vous déranger alors que vous aviez commencé. Mais je vous demande l’autorisation de rester, dis-je.

-   Je préfère que vous partiez .

-   Bien, ai-je conclu, je constate que j’ai demandé l’autorisation et que je ne l’ai pas eue.

Que conclure, sinon que cette salle ‘‘ouverte au public’’ (voir article du Point d’Appui d’octobre 08 joint) est réservée le samedi matin, à une heure où les gens qui travaillent sont le plus susceptibles de venir.

Aventure en Mairie, le 15 novembre 2008 dans informations generales pdf pointdappuioct08.pdf

Les présentations des projets de la ville à l’attention des gens de l’extérieur ne sont pas faites pour les oreilles des isséens… surtout quand il est question de hauteur ! 

 


CONCERTATION RD7 : VOTEZ POUR LA VARIANTE n° 3 !

Une concertation préalable sur l’aménagement de la Vallée Rive-Gauche de la Seine entre Sèvres et Issy a lieu jusqu’au 15 décembre 2008.

En employant de gros moyens, la communication officielle présente le projet de manière idyllique avec des illustrations pleines de verdure et où les voitures sont absentes. Cela, pour masquer une réalité bien moins écologique avec la transformation de la RD7 en une route à 2 fois 2 voies.

Pour vous faire une idée plus complète de ce projet, nous vous invitons à :

- prendre connaissance de la feuille d’informations réalisée par un collectif d’associations et d’habitants du Val-de-Seine. Pour cela, cliquez sur le lien ci-dessous :

CONCERTATION RD7 : VOTEZ POUR LA VARIANTE n° 3 ! dans informations generales doc rd7tract.doc

 - Participer à la réunion publique organisée à l’Ile-Saint-Germain, le mercredi 22 octobre à 19h00 (dans la salle Eiffel du pavillon du Conseil général situé à
l’entrée du parc de l’île Saint Germain).

Puis, à exprimer votre avis  en votant pour la variante n° 3 c’est à dire une route à 2 fois 1,5 voies (1 file de circulation et une bande cyclable) par sens de circulation avec carrefours giratoires et des passages piétons protégés soit par des plateaux traversant soit par des feux tricolores à commande manuelle par les piétons


MODIFICATION DU PLAN LOCAL D’URBANISME (PLU)

Une enquête publique relative à la modification du Plan Local d’Urbanisme d’Issy (PLU) est en cours jusqu’au 25 octobre 2008.
Selon la municipalité, elle ne porte que sur des évolutions mineures. Toutefois, une étude attentive montre qu’au milieu de modifications de détail, le dossier, dans ses documents de synthèse, fait encore référence au téléphérique et vise à intégrer au PLU le principe d’opérations plus importantes, à l’opportunité contestable et incompatibles avec le PLU voté à l’unanimité en 2005 (ZAC Coeur de Ville, secteur du Pont d’Issy, transformation du PACI en logements).

ACTEVI a  déposé auprès de Monsieur Yves EGAL, Commissaire-Enquêteur, une contribution demandant un certain nombre de modifications du dossier  :

- supprimer toute mention du téléphérique ;
- veiller à ce que la suppression du COS  n’entraîne pas une surdensification ;
- supprimer les références à toutes les opérations qui ne relèvent pas d’une procédure de modification (mineure) telles que l’annonce de prochaines révisions du PLU pour la ZAC Coeur de Ville et le secteur du Pont d’Issy ;
- ne pas limiter le classement du PACI à sa seule façade.

Il est possible de déposer des remarques avant le samedi 25/10 sur les registres disponibles au Centre Administratif d’Issy (47 rue du Général Leclerc – 2ème étage).

Si vous souhaitez avoir communication de la contribution d’Actevi, écrivez-nous à  : contact@actevi.fr


1...3233343536...49

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char