• Logo actevi

  • Articles récents

  • Recherche articles

  • Vos commentaires

  • Fils RSS

Défendons nos arbres

Posté par touchepasamonciel le 20 septembre 2019

Le département des Hauts de Seine a prévu des travaux de requalification de la départementale RD 910 entre les communes de Sèvres et de Chaville avec l’abattage de 284 arbres sur 319 et la plantation de 662 jeunes arbres qui ne donneront de l’ombre que dans plusieurs dizaines d’années.

Mis devant le fait accompli, nous n’avons pas pu sauver les arbres à Issy les Moulineaux devant la médiathèque. ACTEVI  vous propose de soutenir la pétition proposée par la commune de Chaville.

https://www.change.org/p/monsieur-patrick-devedjian-sauvons-les-arbres-de-la-rd-910-%C3%A0-chaville

 

Publié dans informations generales | Pas de Commentaire »

Parvis des Lumières : réunion de présentation du projet de rénovation

Posté par touchepasamonciel le 6 septembre 2019

 

Mardi 10 septembre à 18h30

Médiathèque du centre ville, salle polyvalente

22 rue du gouverneur général Eboué

Quelques rares isséens ont été avertis de cette réunion qui intervient tardivement, alors que les arbres ont déjà été abattus.

Le motif de la réunion serait « la présentation du projet et du chantier ».

Les nombreux isséens qui souhaitaient le maintien des arbres et des bienfaits qu’ils apportent espèrent que le projet comportera des arbres de haute tige, et pas seulement quelques buissons.

ACTEVI vous encourage à participer à cette réunion.

Publié dans informations generales | Pas de Commentaire »

Un nouveau souffle pour le quartier Ste-Lucie : ACTEVI propose

Posté par touchepasamonciel le 7 août 2019

- le verdissement de l’allée sainte Lucie au droit de la maison de retraite, avec des arbres en pleine terre le long de la clôture de la cour de l’école, ce qui procurerait de l’ombre tant aux enfants dans la cour qu’aux personnes âgées de la résidence Sainte Lucie, ainsi qu’aux piétons de passage.

- l’installation de commerces ouverts sur l’allée en face du square de la Résistance. Un grand café brasserie avec terrasse serait le bienvenu. La poste et la crèche pourraient être déplacées à l’intérieur des Trois Moulins pour laisser place à ces commerces ouverts et vivants. Et pourquoi  pas rajouter un auvent qui permettrait aux clients de chalander à l’extérieur, à l’abri des intempéries ou du soleil.

- reconcevoir la disposition du square pour optimiser l’espace partagé entre les jeux des petits / des adolescents et les bancs appréciés par les séniors.

- le marché forme une maigre ligne d’une quelques étals de part et d’autre de la grille du square. Il serait souhaitable de ne pas encombrer  le square et de doubler les étals sur deux lignes sur l’allée proprement dite. Cela pourrait se faire sans gêner l’accès pompiers.

- trouver une solution pour redonner vie aux Trois Moulins, (proposer  à Auchan de reprendre les surfaces fermées pour y implanter par exemple les nouvelles activités qu’il souhaite créer dans certains magasins : salon de beauté, petite restauration… ?)

- diversifier les commerces de la rue parallèle, rue Jean-Pierre Timbaud, et supprimer le stationnement automobile dans cette rue pour  l’agrandissement et l’amélioration des trottoirs.

On apprécie l’accès à la gare des Moulineaux, très verdoyant de même que l’accès du square par la rue du Viaduc.

Cependant, il faudrait voir comment intégrer les abords des carrefours aux deux extrémités en privilégiant d’un côté le cheminement piétonnier entre le square, la gare des Moulineaux et l’accès au jardin de l’île saint Germain, et de l’autre côté un accès aisé au jardin botanique à partir de l’avenue de Verdun.

Il faudrait prévoir un passage suffisamment spacieux  pour le croisement de deux poussettes, et accessible à tous les isséens, en face de l’allée Sainte Lucie.

Publié dans informations generales | Pas de Commentaire »

Abattons encore quelques arbres : une nouvelle ineptie d’«Aménagement urbain » à Issy

Posté par touchepasamonciel le 18 juillet 2019

ACTEVI vient d’être averti par l’un des rares riverains qui a reçu un avis que les arbres devant la médiathèque principale vont être abattus à la demande du promoteur, qui doit réaliser en face une résidence seniors.

De qui se moque-t-on ? La petite place devant la médiathèque est un havre de fraicheur, tant pour la médiathèque que pour le conservatoire et les passants.

« Mais qui s’intéresse aux arbres à Issy ? Certainement pas les Isséens ! Donc il est inutile de les avertir. » La réunion de « concertation » a donc réuni peu de monde. Et c’est autant d’opposants de moins. « Et d’ailleurs, cela ne concerne nullement les isséens. Ils ne viennent jamais à la médiathèque, c’est bien connu ! ».

Quant au promoteur, il dispose pourtant d’une bonne longueur sur la rue du Gouverneur général Eboué de même que sur la rue Delahaye. Il n’est pas besoin de l’autoriser à décider de l’aménagement de la place.

 Oui, la place a besoin de rénovation. Mais certainement pas pour en faire un espace « radiateur » entièrement bétonné, avec quelques maigres buissons.

Qui joue à « après moi le déluge » (de chaleur) à la mairie ?

 

Signez la pétition : http://chng.it/PRDZsW9Yvv

 

Publié dans informations generales | 5 Commentaires »

Enquête complémentaire préalable à la déclaration d’utilité publique relative à l’aménagement de la ZAC Léon Blum

Posté par touchepasamonciel le 23 juin 2019

Une enquête publique de 15 jours seulement est organisée par la ville d’Issy les Moulineaux, entre le lundi 17 juin 2019 et le 1er juillet 2019 . Il ne s’agit pas d’un référendum, mais bien d’une enquête publique.

ACTEVI a déposé son avis, qu’elle vous livre ci-dessous :

« ACTEVI note que l’étude d’impact modificative est bien illustrée, ce qui permet de constater que l’état prévu en début d’avenue de Verdun, voie somme toute étroite pour supporter, en face à face, des bâtiments de 80 m de haut (logements ilot F) 50 m de haut (gare, ilot G), et 60 m de haut  (ilot B, selon présentation orale du promoteur, fin 2018). ACTEVI a bien noté que les arbres existant seront conservés, mais cela n’empêchera pas l’effet « canyon » de l’avenue. Il n’est d’ailleurs pas question de l’ensoleillement de ces logements dans de pareilles conditions. Le pétitionnaire se garde bien de l’évoquer.

Au niveau de la place Léon Blum, aucune amélioration/éclaircissement n’a été apportée par rapport à l’étude d’impact initiale de 2017. Elle était, et demeure, exclusivement minérale. Il est impératif qu’elle soit étudiée finement, et présentée aux isséens avant qu’ils ne soient mis devant le fait accompli.

Concernant la trame verte et la biodiversité, l’étude d’impact complémentaire compte sur les talus du RER C pour assumer ce rôle. C’est ignorer la politique de la SNCF qui déboise tous ses talus pour ne laisser que des espaces enherbés qui ne présentent aucune valeur ajoutée au niveau de la biodiversité et qui peinent à lutter contre le réchauffement climatique.

Dans le dossier actuellement soumis à l’avis de la population, les hauteurs ont encore augmenté, certains bâtiments passant allègrement de R+4 à R+11, au prétexte de créer encore plus de logements, d’où densification encore et toujours plus importante, avec les risques que cela comporte. Chacun sait que les villes sont des radiateurs et cela est d’autant plus vrai que les bâtiments sont rapprochés. Et ce ne sont pas les terrasses enherbés qui amélioreront la situation pour l’habitant que marchera au niveau du sol, en plein cagnard.

Dans l’ilot A, on note une diminution du mail piéton, qui change d’orientation (il était parallèle à l’avenue A. Briand, il devient perpendiculaire). Aucun végétal en pleine terre, et un accès au Tram T2 annoncé, mais dont l’itinéraire n’est pas précisé.

Sur l’ilot B, on nous vente les mérites d’un bâtiment vert de haut en bas, prétendument accessible à tous. Qui pourrait croire que les habitants laissent le tout-Issy, en quête de verdure,  parcourir les étages de leur immeuble ?

Concernant les transports, le prolongement de la ligne 12 du métro est annoncé comme étant à l’étude. Or ceci n’est qu’un vœu pieux du maire, ledit prolongement n’étant pas inscrit au STIF et restant très lointain, aucune date n’étant avancée.

Et affirmer que toute cette population supplémentaire ne générera pas plus de pollution atmosphérique et sonore mérite d’être démontré car tout à fait improbable, d’autant que le projet devrait générer 5.700 mouvements de véhicules supplémentaires par jour (ne pas oublier que le projet, avant étude complémentaire, générait déjà 11% d’émission polluante supplémentaire !!). On a beau réfléchir aux voitures électriques, on n’y est pas encore, loin s’en faut. Donc pollution supplémentaire il y aura, bien entendu.

Le piéton ne doit pas être négligé dans ce projet. L’élargissement des trottoirs est impératif, et des espaces sécurisés devront être étudiés et proposés.

Les voies cyclistes et patinettes devront être sécurisée et continues. Elles n’apparaissent pas dans les plans soumis à l’enquête publique.

Enfin, il va sans dire que l’imperméabilisation des sols va encore augmenter, alors que l’on nous annonce que les éléments vont se déchainer de plus en plus fort dans les années à venir. Ce point est loin d’être anodin, d’autant que le projet se situe en pied de colline, d’où déferlent les eaux pluviales surabondantes.

Et pour finir, le délai laissé aux isséens pour étudier ce nouveau dossier est honteusement court, 15 jours (jours fériés inclus). Il s’agit là d’une volonté évidente de passer en force.

En conclusion, ACTEVI reconnait que le quartier avait besoin d’être rénové, et apprécie l’effort fait pour tenter de redynamiser le commerce dans notre ville qui en manque sérieusement.  Mais le projet est atteint de gigantisme et fait la part trop belle au béton. La biodiversité y est exclue, tout comme le souci de lutter contre le réchauffement climatique. »

Publié dans informations generales | Pas de Commentaire »

12345...64
 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char