Compte-rendu de l’Assemblée Générale 2017 d’ACTEVI

Posté par touchepasamonciel le 5 juin 2017

 

Voici  quelques photos de notre assemblée générale du 28 mars dernier. Dans une ambiance détendue et

studieuse, l’assemblée a suivi avec attention l’exposé des rapports d’activités et financier. Par leurs interventions pertinentes,

les participants ont montré tout l’intérêt qu’ils portent au bon fonctionnement de l’association.

AG ACTEVI 2017
Album : AG ACTEVI 2017

5 images
Voir l'album

Publié dans informations generales | 1 Commentaire »

Les perles du commissaire enquêteur

Posté par touchepasamonciel le 23 mai 2017

Sans surprise le commissaire enquêteur a rendu un avis positif, sans réserve, dans son rapport et ses conclusions motivées sur la modification N°1 du PLU d’Issy les Moulineaux…

Première réaction d’ACTEVI

Le commissaire, s’appuyant sur les affirmations de la municipalité (ou de GPSO) précise, page 53 :

« par ailleurs, ce ne sont pas les « Isséens » qui  se sont opposés aux constructions de plus de 50 mètres, mais d’avantage certaines associations et leurs représentants, avant tout opposés à la municipalité et à ses projets d’aménagement… »

 Chacun appréciera…. A notre humble avis, cela frise le ridicule… Que sont les centaines d’adhérents et sympathisants d’ACTEVI sinon des isséens particulièrement impliqués pour leur ville ? A moins que le fait de ne pas être d’accord avec  la totalité des projets de son maire entraîne, tels des «terroristes»,  la «déchéance de municipalité» !

 Et dans sa grande naîveté, sans prendre la peine de vérifier le nom des conseillers municipaux d’Issy les Moulineaux,  il remarque la contribution d’une conseillère municipale. (F. Gambiez) et de l’adjoint au maire à l’urbanisme…et précise que 11 avis (sur 80) sont favorables à cette modification, mais il omet de préciser que 9 de ces 11 avis émanent de conseillers municipaux, soit en clair :

Thierry Lefebvre, Bertrand de Carrère, Christophe Provot, Claire Szabo, Isabelle Estrade François, Etienne Beranger, Ludovic Guilcher et Lake Lopez, et bien sûr P. Knusmann. Cela pourrait être drôle si ce n’était pas pitoyable.

Concernant le Cœur de ville, les riverains apprécieront également la façon dont le commissaire enquêteur s’est fait berner…

« Pour la ZAC Cœur de ville :

-  La concertation est importante et se poursuit, le dialogue se poursuit avec les riverains dans un climat de sérénité. Le projet est réfléchi en fonction des observations des uns et des autres. Par exemple, la rue Horace Vernet sera élargies conformément au PLU, et son aménagement futur sera réfléchi avec les habitants (plantations d’arbres, pistes cyclables…) »

Les échos qui nous sont parvenus de ces mêmes habitants (nombreux), sont curieusement très différents.

 -  «Le projet de permis de construire qui sera déposé par Altaréa Cogedim représente plus de 40.000 m2 de surface de plancher ; à ce titre une étude d’impact sera  réalisée et soumise à avis de l’autorité environnementale puis présentée lors d’une enquête publique… »

C’est une occasion pour les isséens de pouvoir s’exprimer. A ne pas manquer.

 Et que penser des adresses mail des participants apparaissant dans ce rapport ? La CNIL n’interdit –t-elle pas de divulguer des adresses mail sans autorisation des personnes concernées ?

ACTEVI prévoit de donner un avis plus complet et circonstancié sur ce rapport très bientôt.

Publié dans informations generales | Pas de Commentaire »

ACTEVI s’invite au Conseil Municipal du 20 avril 2017

Posté par touchepasamonciel le 7 mai 2017

Ambiance calme et sereine ce 20 avril à Issy les Moulineaux…jusqu’à ce que l’on en arrive à l’urbanisme, point concernant “l’avis sur la révision n°1 du Plu”.

Un membre de l’opposition étant intervenu  contre le ré-haussement des hauteurs à 80 m à Léon Blum… le maire, oubliant de gronder l’opposant,  s’est littéralement déchainé contre ACTEVI ! « Ces gens de la rue André Chénier, qu’est ce qu’ils savent de la ville? Ce quartier est vétuste, vous voulez vous opposer à sa modernisation? » et Actevi ceci, et Actevi cela, « évidemment ils vont nous faire un procès, ils nous font toujours des procès et en plus ils payent les pénalités! je ne sais pas comment ils font ! mais cette fois ci c’est Daniel Libeskind qui veut 80 m, rendez vous compte, l’architecte de Ground Zero! s’opposer à un architecte de renom! Rendez-vous compte, mais cette fois-ci on leur demandera des pénalités énormes!

Vous voulez faire comme ACTEVI, vous ne voulez pas qu’on modernise ce quartier ? Et d’ailleurs le commissaire enquêteur ne m’a pas signalé qu’il y avait de l’opposition à cette modification ! » (à noter qu’ACTEVI tient à disposition l’intégralité des avis soumis par internet…)

Et la dessus toute une tirade sur la nécessité de rénover ce quartier, faisant un amalgame entre nécessité de  moderniser ce quartier (rappelons qu’Actevi ne s’est JAMAIS opposée à la réhabilitation de ce quartier) et érection de tours, accusant ACTEVI d’être contre la modernisation…

Et au moment du vote, toute l’opposition ayant voté contre ce point, re-déchainement contre ACTEVI, puis une menace imprudente: si vous votez contre, je ne vous associerai pas aux groupes de travail sur ce quartier… Après interruption de séance, le PS , ayant saisi la promesse d’être intégré à la réflexion s’ils ne votaient pas contre, a décidé de s’abstenir.  Le point a donc été adopté à la majorité, 4 absentions et 2 contre.

Mais comme le maire en avait visiblement « gros sur la patate », la séance s’est poursuivie sur d’autres sujets, mais ACTEVI revenait à chaque fois sur le tapis !

 Comme quoi, si le maire en arrive à parler autant d’ACTEVI,  c’est que notre action est efficace ?…

Publié dans informations generales | 1 Commentaire »

Avis d’ACTEVI sur la modification N°1 du PLU approuvé le 17 décembre 2015

Posté par touchepasamonciel le 7 avril 2017

Que dire de l’enquête publique en cours ?

Selon la présentation, les objectifs de la modification « sont de permettre la mise en œuvre des ZAC récemment crées et en cours de réalisation sur le territoire (zone UA du PLU) et d’améliorer la compréhension de certaines règles en ajustant leur rédaction… »

L’enquête publique en cours sur la révision du PLU, pourtant approuvée récemment en décembre 2015, apporte des modifications non négligeables des conditions d’urbanisation de la ville, dans le sens d’une plus grande densification.

Les modifications les plus spectaculaires concernent la ZAC Léon Blum. Deux tours « signal »  de 80 m sont prévues  sur la place Léon Blum, des tours de plus de 50 m dans l’îlot F (dans le prolongement de l’avenue de Verdun).

Il s’agît de tours de logements, avec une part de logements sociaux, qui répondent apparemment aux besoins de la population. Les isséens cependant, tant dans l’enquête faite par ACTEVI que lors des conversations citoyennes initiées par la municipalité, s’étaient prononcés très clairement contre les immeubles de grande hauteur.

 Les modifications les plus spectaculaires concernent la ZAC Léon Blum

 L’offre de logements sur l’ilot A (secteur Aristide Briand) est presque triplée.

Le mail piéton traversant serait remplacé, semble-t-il, par des « traversées piétonnes et paysagères » prévues dans l’autre sens (à angle droit). Mais en contrepartie, des dépassements de la hauteur maximum de 5  à 9 m sont autorisés sur certains bâtiments (la hauteur spécifique est normalement de 28 m).

Et l’on constate la suppression de la vue prévue par les orientations d’aménagement et de programmation dans l’ilot Aristide Briand vers la place de la gare du Grand Paris Express. On peut penser que c’est la conséquence de la densification de l’ilot.

Cette densification est renforcée par d’autres règles : Pour la prise en compte de l’évolution des projets de ZAC, dans la zone UAb correspondant à la ZAC Léon Blum, la limite aux saillies autorisées sur reculement sera l’alignement et non plus 1,50m de profondeur.

  Les modifications de l’ilot F sont les plus spectaculaires : la hauteur maximum des constructions sur la place Léon Blum passe de 50 à 80 m, soit une augmentation de plus de la moitié « Ainsi, une hauteur maximale des constructions à 80 m permettrait d’assurer des silhouettes de bâtiments élégantes et élancées et une forte qualité architecturale au niveau des appartements. Enfin, la hauteur supplémentaire permettra d’accrocher des vues exceptionnelles sur la ville et le grand paysage. »

 C’est oublier le coût des charges des immeubles de grande hauteur pour les habitants :

-       Jusqu’à un tiers de chaque niveau est réservé aux câblages, ascenseurs, escaliers et espaces nécessaires à la sécurité. Les charges comprennent en outre la rémunération de pompiers en permanence, et la gestion de réserves     d’eau, sous forme de piscine au dernier étage ou autres…

-       On sait que l’entretien est très onéreux 

-       Les tours à la Défense ont montré qu’elles vieillissaient mal.

La tour est-elle l’architecture à privilégier surtout pour des logements sociaux ?

Au regard de ces contraintes, la justification de ces constructions parait peu raisonnable et même un peu futile. Et, comme il a été rappelé ci-dessus, lors de la concertation engagée par ACTEVI, mais aussi par la mairie, les isséens se sont prononcés en majorité contre les tours.

  Par ailleurs, la DGAC a-t-elle été avertie de ce changement de hauteur ?

 

En ce qui concerne la ZAC cœur de ville : 

Le seul changement explicité dans la présentation de ce cœur de ville concerne la taille du groupe scolaire qui passe de 8 à 10 classes.

Mais d’autres changements sont induits par les modifications du rapport de présentation, le règlement écrit et le règlement graphique. La voie prolongeant le rue Hoche semble abandonnée.

Ce projet  est toujours présenté comme offrant un parc urbain de 13 000 m2 alors que l’on sait que 4 000 m2 seulement seront accessibles aux isséens, le surplus correspondant à des terrasses privatives et peut-être à des alignements d’arbres.

Enfin, ACTEVI propose de déplacer la sortie de parking prévue rue du Général Leclerc. Elle pourrait  être un obstacle, gênant la liaison mairie d’Issy-Corentin-Celton annoncée comme l’un des objectifs majeurs de la ZAC Cœur de ville, et la continuité des commerces prévus sur cet axe.

 

 Les modifications du rapport de présentation apportent des précisions intéressantes et peu explicites sur les périmètres de hauteur spécifique

Rappel des dispositions actuelles : « Dans ces périmètres, les règles d’emprise au sol ou les pourcentages d’espaces verts à végétaliser ne sont pas définis, afin de pouvoir gérer au mieux l’aménagement de ces secteurs… Ces secteurs correspondent aux hauteurs projetées pour les ZAC Léon Blum, Pont d’Issy et Cœur de ville ainsi qu’aux hauteurs existantes ou à harmoniser dans les secteurs du quai des Chartreux, de l’église Saint Etienne, de la rue de l’Egalité et de la rue Gabriel Péri… »

Les nouvelles dispositions prévoient des hauteurs de 80 m et non plus de 50 pour les bâtiments « signal » de la place Léon Blum et des augmentations de hauteur plus modérées dans le secteur Aristide Briand.

Et on s’interroge sur ce qu’il peut advenir dans les autres secteurs.

Rappelons notamment une information donnée au conseil municipal dans sa séance du 29 septembre 2016 : pour lui permettre d’engager des travaux de  rénovation, notamment dans la chapelle, le séminaire céderait par bail emphytéotique de 99 ans le domaine, communément appelé « la Solitude » qu’il possède rue Minard, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris associée à l’école Ferrandi. L’idée est de réaliser un complexe hôtelier 4 étoiles de 75 chambres. L’école Ferrandi apporte son savoir-faire et sa réputation dans le domaine de la gastronomie et de la restauration.

Mais il n’y a aucune précision sur la hauteur et l’importance des constructions prévues. Le projet a été soumis à la commission des sites qui doit rendre son avis.

Il serait dommage que, par leur hauteur, ces constructions dénaturent la perspective de l’église Saint Etienne vue de la rue Minard.

 

 A propos des espaces libres et plantations, des précisions intéressantes figurent dans les changements du règlement écrit : le PLU actuel prévoit que « les espaces libres doivent être aménagés selon une composition paysagère soignée …cette composition privilégiera les espaces verts d’un seul tenant… »  Les nouvelles dispositions spécifient que ces espaces verts «  peuvent comprendre les cheminements destinés à assurer un mode de circulation doux »

Ces règles ne s’appliquent pas au réseau de transport public du Grand Paris, au fonctionnement de l’activité ferroviaire et aux services publics ou d’intérêt collectif.

La nouvelle rédaction précise « les espaces libres extérieurs des locaux affectés aux services publics ou d’intérêt collectif (cours d’écoles, parvis d’accueil) viennent minorer…la surface des espaces verts de pleine terre …»

Il suffit, dira-t-on, de les remplacer par quelques pots de fleurs et nos enfants bénéficieront de suffisamment de verdure.

 

 Conclusion

Dans un résumé figurant en fin de dossier, de nouveaux motifs sont apportés pour justifier les tours : « Les contraintes techniques liées …à la gare souterraine du Grand Paris …et les objectifs de constructibilité inscrits dans  le programme…nécessitent de porter le plafond de hauteur à 80 m »

« L’augmentation des constructions en hauteur est une réponse aux objectifs de densification du tissu urbain imposé par le SDRIF… »

ACTEVI maintient que l’on peut trouver d’autres moyens de satisfaire les besoins en logements des isséens. En outre ceux-ci ont fait savoir clairement leur opposition aux immeubles de grande hauteur.

Au vu des justifications apportées à cette révision, il est difficile de croire que ces modifications n’étaient pas prévisibles, sinon prévues, dès le PLU approuvé en décembre 2015. 

 

 

Publié dans informations generales | 1 Commentaire »

Assemblée Générale d’ACTEVI – mardi 28 mars 2017 à 19 heures

Posté par touchepasamonciel le 16 mars 2017

L’Assemblée Générale de l’association ACTEVI se tiendra le mardi 28 mars 2017 à 19h00 dans le salon Farman de l’Hôtel Ibis,213, rue Jean-Jacques Rousseau – Issy-les-Moulineaux.
A l’ordre du jour :
– le bilan de l’action de l’association pour l’année passée ;
– la fixation des orientations pour l’année à venir ;
– la présentation d’un projet d’aménagement d’une promenade entre Mairie d’Issy et Corentin-Celton.

 
Important : L’ Assemblée Générale d’ACTEVI est réservée exclusivement aux membres de l’association à jour de leur cotisation. Mais, tout le monde peut venir car il sera possible d’adhérer sur place ou d’y renouveler sa cotisation à partir de 10€ (dont 66% sont déductibles des impôts).

______________

Publié dans informations generales | Pas de Commentaire »

12345...55
 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char