Lettre ouverte pour protéger le Parc Henri Barbusse

Posté par touchepasamonciel le 16 avril 2018

Comme nous l’avons décrit dans un précédent article , il est prévu qu’un énorme bâtiment soit édifié à très court terme dans le Parc Henri Barbusse en portant une grave atteinte à l’intégrité de ce lieu historique et convivial.

Nous vous communiquons ci-dessous la lettre adressée par ACTEVI au Maire d’Issy-les-Moulineaux avec copies au Directeur de la Société du Grand Paris et au Député de notre circonscription. A ce jour, ce courrier du 25 mars 2018 est resté sans réponse. _____________________________________________________________________________

Objet : Parc Henri Barbusse

Monsieur le Maire,

Comme de nombreux isséens nous avons été très choqués en découvrant le projet de bâtiment qu’il est prévu de construire dans le Parc Henri Barbusse, dans le cadre de la réalisation du Grand Paris Express.

Lors de l’enquête publique en vue de la réalisation de la future ligne de ce métro, il avait été annoncé un élément rectangulaire en surface pour abriter un puits de ventilation. Cet ouvrage devait avoir les dimensions suivantes : longueur 27 m – largeur 12 m – grille de désenfumage 40 m². Dans la présentation Power Point de Grand Paris Express, cela s’est transformé en la construction d’un énorme bâtiment de 6,49 m de haut x 52,7 m de longueur x 16,6 m de largeur, à l’emplacement de l’actuel escalier monumental de style art déco signé Marcel Chappey, qui sera de ce fait détruit (destruction qui était annoncée dans l’enquête publique).

ACTEVI est tout à fait favorable au métro Grand Paris Express et est conscient qu’un tel projet apporte des nuisances. Toutefois choisir d’implanter des locaux techniques dans des espaces verts, qui devraient au contraire être sanctuarisés surtout dans une ville comme Issy les Moulineaux où ces derniers sont très rares, est pour le moins choquant. Or le doublement de l’emprise au sol du bâtiment semble montrer que GPE a décidé d’implanter un local technique en plus du puits d’aération prévu à l’origine.

Le Parc Henri Barbusse qui a déjà fait l’objet de nombreuses « agressions » dans un passé récent (constructions accolées, abattage massif d’arbres…) va être de nouveau rétréci, plusieurs dizaines de grands arbres vont être abattus, l’ensoleillement va être réduit au nord de ce bâtiment de plus de 6 mètres de hauteur sans compter les nuisances liées à la construction et à son exploitation : évacuation des déblais, passage et entreposage des engins de GPE voire de la municipalité.

La réalisation de ce gigantesque chantier a entraîné un grand nombre d’expropriations et on ne comprend pas pourquoi ce local technique n’aurait pas pu être réalisé dans ce cadre et être installé, par exemple, dans l’enceinte des futures gares « Fort d’Issy Vanves Clamart » ou « Issy RER » même si pour des contraintes techniques (distance de 800 mètres) un puits d’aération doit être placé à l’entrée du Parc rue de L’Egalité.

En conséquence, et dans l’intérêt de très nombreux isséens qui le fréquentent régulièrement, nous sollicitons votre intervention auprès de la Société du Grand Paris Express pour que la réalisation de ce local technique dans le Parc Henri Barbusse soit reconsidérée ou tout au moins que ce projet soit amélioré en limitant au maximum son emprise et ses nuisances. Parmi les améliorations possibles, nous pensons notamment :

- A un escalier plus majestueux mieux adapté à l’entrée principale de ce parc chargé d’histoire,

- A l’installation d’un dispositif pour personnes à mobilité réduite (ascenseur par exemple),

- Au remodelage du toit de l’ouvrage (pans coupés ?) pour maintenir l’ensoleillement du jardin d’enfants,

- Réduction de l’emprise du bâtiment pour s’approcher des dimensions indiquées dans l’enquête publique,

- Compensation, de tous les arbres abattus.

En vous en remerciant par avance, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre meilleure considération.  

Clotilde Norguet

Présidente d’ACTEVI

___________________________________________________________________________________________

Publié dans informations generales | 1 Commentaire »

Un énorme bâtiment va être construit dans le Parc Henri Barbusse

Posté par touchepasamonciel le 5 avril 2018

Lors de l’enquête publique en vue de la réalisation de la future ligne 15 du métro Grand Paris Express, il avait été annoncé qu’un simple puits d’aération de 9,80m de diamètre serait installé dans le Parc Henri Barbusse à Issy.
Depuis, cela s’est transformé en la réalisation d’un énorme bâtiment de 6,49 m x 52,7 m x 16,6 m (hauteur x longueur x largeur) à l’emplacement de l’actuel escalier monumental.
ACTEVI a pu se procurer le projet téléchargeable en cliquant ici.

Barbusse projet GPX

ACTEVI rappelle son soutien au métro Grand Paris Express et est conscient qu’un tel grand projet apporte des nuisances. Cela ne doit toutefois pas empêcher de poser des questions sur la conception et sur les possibilités d’amélioration du projet :
- L’escalier métallique est vraiment « bas de gamme » et étriqué par rapport à l’esplanade pour un accès principal au parc.
- Quid des personnes à mobilité réduite et des poussettes ? Exigeons un ascenseur !
- L’esplanade mériterait d’être beaucoup mieux paysagée.
- Le parterre ensoleillé devant l’escalier disparait. C’est dommage compte tenu de sa fréquentation
- Quid de l’équilibre du parc déjà rendu très étroit par des opérations immobilières antérieures (constructions accolées, abattages massifs d’arbres) ?
- Quid des contraintes et des nuisances lièes à la construction et à l’exploitation de ce bâtiment (évacuation des déblais, passage et entreposage des engins de GPX, de la municipalité, …)?
- Que va devenir l’espace autour de la rotonde ? C’est actuellement un vrai dépotoir !
- …

Si vous pensez comme ACTEVI que ce projet est  améliorable, exprimez-vous !

UNE VRAIE CONCERTATION AVEC L’ENSEMBLE DES HABITANTS EST INDISPENSABLE SUR CE PROJET !

Publié dans informations generales | 5 Commentaires »

5 avril 2018 – Assemblée générale d’ACTEVI

Posté par touchepasamonciel le 31 mars 2018

L’Assemblée Générale d’ ACTEVI se tiendra le jeudi 5 avril 2018 à 19h00 dans le salon Farman de l’Hôtel Ibis 213, rue Jean-Jacques Rousseau – Issy-les-Moulineaux.

A l’ordre du jour :

- le bilan de l’action de l’association pour l’année passée ;
- la fixation des orientations pour l’année à venir ;
- Présentation de Irène Nenner,nouvelle présidente d’Environnement 92 : « les interactions entre associations adhérentes et Environnement 92 »

Important :
L’ Assemblée Générale d’ACTEVI est l’occasion de discuter de l’urbanisme, des transports et de la qualité de vie à Issy.
Elle est réservée exclusivement aux membres de l’association à jour de leur cotisation.
Mais, tout le monde peut venir car il sera possible d’adhérer sur place ou d’y renouveler sa cotisation à partir de 10€ (dont 66% sont déductibles des impôts).

Publié dans informations generales | Pas de Commentaire »

Nouvelles Brèves

Posté par touchepasamonciel le 28 février 2018

1/ Aurons nous une promenade entre la mairie et Corentin Celton ?

Ainsi qu’il avait été décidé en AG en 2017, un projet de promenade a été proposé à la municipalité et au conseil départemental. Il nous a été répondu que les services techniques compétents avaient déjà un projet en instance.
Cependant, Actevi a estimé nécessaire d’insister sur ce projet par une campagne d’affichage sur les panneaux en accès libre de la ville, que certains ont peut-être pu admirer.

affiche promenade corentin-Mairie Issy

 

2/ Cœur de ville
Selon le site de la mairie, la démolition des bâtiments du CNET est terminée. Il est prévu une enquête publique au printemps 2018 pour l’instruction des permis de construire.

3/ Une véritable piste cyclable entre Porte de Versailles et Meudon ?
Cette proposition, faite par Actevi à ses adhérents et sympathisants, a recueilli un franc succès. Un groupe de travail doit se réunir en avril sur le sujet.

4/ Pas de réponse à nos demandes sur les travaux du Grand Paris Express dans le Parc Henri Barbusse.
Il y aurait eu une distribution de tracts dans certains quartiers pour une réunion d’information en janvier.
Actevi remarque d’une part, que le parc concerne toute la ville et non les seuls riverains.
D’autre part, Actevi constate que tous les riverains n’ont pas été avertis.
D’après les informations fournies par la représentante du GPE à sa permanence aux Arches, il y aura une bouche d’aération de 5 à 8 m de diamètre.
Sur le site de la mairie, et sur « point d’appui », nous apprenons qu’il est prévu de démolir l’escalier monumental de style Arts Déco. Cet escalier, qui n’a pas été entretenu depuis des lustres, serait remplacé par un bâtiment dont les dimensions ne sont pas précisées, qui abriterait le puits et servirait de dépôt de matériels et engins appartenant à GPE, mais aussi, semble-t-il, à la municipalité. L’accès piéton au parc serait assuré par un escalier métallique, que l’on aperçoit sur le côté du bâtiment.
Les allées du parc seront-elles transformées en voies de circulation pour ces engins ? Qu’en est-il du respect de la fonction du parc ? Qu’en est-il de la sécurité de nos enfants ?

5/ Le conseil d’administration d’Actevi poursuit ses réunions mensuelles.
Lors de la réunion du 20 février 2018, les points suivants ont été abordés :

– Suivi de l’examen du contentieux indemnitaire ;
– Préparation et organisation de l’assemblée générale du 5 avril 2018 ;
– Le point sur le groupe de travail « piste cyclable entre Paris et Meudon » ;
– La démolition de l’escalier du parc Henri Barbusse ;
– Articles retenus pour le blog
– Divers…

Publié dans informations generales | 1 Commentaire »

Pelouse artificielle : une fausse bonne idée !

Posté par touchepasamonciel le 22 février 2018

Le gazon artificiel est de plus en plus répandu pour les terrains de sports, les aires de jeu les usages décoratifs, en animalerie et autour des pistes d’aéroport pour éloigner les oiseaux. A Chaville le stade Jean Jaurès vient d’être refait avec une pelouse artificielle.

Les éléments imitant les brins d’herbe sont fabriqués en polypropylène coloré sous la forme de fibres de différentes formes. Comme pour la fabrication de moquette, à partir de brins, on forme des boucles de fil au travers d’un support. Ces boucles sont coupées dans leur hauteur et les fibres se redressent. Le tissu est ensuite enduit de composés complexes pour ancrer solidement le « poil » dans son support. Des trous de drainage sont faits pour évacuer l’eau de pluie. Ce gazon est alors inspecté, enroulé, emballé et expédié.

Lorsque ce gazon est posé, on rajoute de la poudrette de caoutchouc recyclé et coloré, provenant de pneus usagés (en blanc sur la photo ci-dessous).

poudretteLa poudrette de caoutchouc est un matériau qui ne peut pas être légalement mis en décharge ni jeté en mer en raison de sa toxicité : pourquoi diable devrions-nous laisser nos enfants jouer dessus ?

Caractéristiques :

  • la pelouse artificielle ne nécessite pas d’arrosage pour rester verte

  • l’entretien est simplifié, surtout pour un usage intensif

  • La pelouse doit être arrosée pour sa propreté et faire descendre la température en été. Cet arrosage vise aussi à améliorer les appuis des joueurs, limiter les brûlures ou blessures en cas de chute et améliorer le rebond ou le roulement de la balle. L’arrosage sert aussi à réduire l’odeur forte du caoutchouc et à stabiliser la surface.

 
Critiques et débats :

Les préoccupations principales concernent la santé. L’air et l’eau de drainage pourraient se charger d’éléments chimiques (gaz ou aérosols) provenant du gazon lui-même . La question de savoir si ces risques sont avérés, est toujours débattue. En effet l’herbe en plastique contient des colorants et additifs lui permettant de résister aux UV solaires au piétinement ou au feu. Certaines de ces molécules sont des toxiques connus. Le risque le plus important semble provenir des composés de la poudrette de caoutchouc. Il s’agit de grandes quantités que l’on peut apprécier par le tas de poudrette déposé lors des travaux du stade jean Jaurès à Chaville.

Poudrette stade oct 2017

Cette poudrette contient des métaux lourds et des produits chimiques neurotoxiques comme le plomb, le chrome, l’arsenic, les composés organiques aromatiques volatils (chrysène, isomères de toluène et de xylène). Or la poudrette est assez facilement dispersée dans l’air et souvent retrouvée dans les vêtements, chaussures ou les cheveux.

La médecine sportive est-elle préoccupée par l’augmentation de maladies nosocomiales ou antibio-résistantes…

Le bon entretien d’un gazon synthétique nécessite une désinfection et un nettoyage périodiques visant à retirer les cheveux, restes de peau, sueur, crachats et fluides corporels (sang, lymphe) ainsi que les excréments d’animaux.

Poudrette de caoutchouc avant étalement au stade Jean Jaurès de Chaville (octobre 2017)  -  photo extraite du journal de Chaville janvier /février 2018

Il est fortement recommandé de se laver les mains avant de manger ou de boire et de laver les vêtements séparément du reste.

Du point de vue de l’environnement, les partisans et détracteurs du gazon artificiel reconnaissent qu’il s’échauffe au soleil et forment une bulle de chaleur. Cet effet est bien plus fort que pour un gazon naturel. C’est particulièrement vrai pour ceux dont le substrat ou la poudrette sont faites en caoutchouc. Cette matière absorbe l’énergie solaire puis la rayonne dans l’infra-rouge d’où l’accumulation de chaleur.

sportifs

Au contraire, un vrai gazon convertit le rayonnement solaire pour la photosynthèse et pour le rafraichissement de l’air par évapotranspiration. La preuve a été apportée par des relevés par thermographie aériennes : par exemple lors d’un jour de juillet 2007 aux Etats-Unis, alors que la température de l’air était de 25.5°C, le gazon naturel affichait une température de 29,4°C et celle du gazon synthétique de 60°C.

On comprend que le risque de brûlures ou de lésions cutanées pour des joueurs sur gazon artificiel est avéré, et justifie d’arroser les terrains synthétiques pour limiter la température de surface.

A l’heure où la lutte contre le réchauffement climatique impose d’augmenter les espaces verts doit-on persévérer dans cette artificialisation des terrains de sport ?

Document extrait du Bulletin de Chaville Environnement ( janvier /février 2018)

Publié dans informations generales | 1 Commentaire »

12345...58
 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char