Abattons encore quelques arbres : une nouvelle ineptie d’«Aménagement urbain » à Issy

Posté par touchepasamonciel le 18 juillet 2019

ACTEVI vient d’être averti par l’un des rares riverains qui a reçu un avis que les arbres devant la médiathèque principale vont être abattus à la demande du promoteur, qui doit réaliser en face une résidence seniors.

De qui se moque-t-on ? La petite place devant la médiathèque est un havre de fraicheur, tant pour la médiathèque que pour le conservatoire et les passants.

« Mais qui s’intéresse aux arbres à Issy ? Certainement pas les Isséens ! Donc il est inutile de les avertir. » La réunion de « concertation » a donc réuni peu de monde. Et c’est autant d’opposants de moins. « Et d’ailleurs, cela ne concerne nullement les isséens. Ils ne viennent jamais à la médiathèque, c’est bien connu ! ».

Quant au promoteur, il dispose pourtant d’une bonne longueur sur la rue du Gouverneur général Eboué de même que sur la rue Delahaye. Il n’est pas besoin de l’autoriser à décider de l’aménagement de la place.

 Oui, la place a besoin de rénovation. Mais certainement pas pour en faire un espace « radiateur » entièrement bétonné, avec quelques maigres buissons.

Qui joue à « après moi le déluge » (de chaleur) à la mairie ?

 

Signez la pétition : http://chng.it/PRDZsW9Yvv

 

5 Réponses à “Abattons encore quelques arbres : une nouvelle ineptie d’«Aménagement urbain » à Issy”

  1. Honteux ! dit :

    20/08/2019 -14h30, des ouvriers sont à l’œuvre pour scier tous les tilleuls ! C’est honteux, lamentable, pitoyable ! De l’avis de ces mêmes ouvriers, ils étaient en pleine santé, bien qu’on ait tenté de nous faire croire (par affichettes) qu’il en allait de notre sécurité !

    Et voyant l’ampleur que prenait l’indignation des isséens et la pétition lancée pour essayer de sauver ces arbres, notre courageuse mairie s’est empressée de passer à l’action en plein mois d’août, avant le retour des habitants, et avant même la tenue de la réunion qu’elle organise le 10 septembre pour présenter le projet. Mettre les habitants devant le fait accompli, ils s’y connaissent ces gens là !

    Et tout ça pour encore une opération immobilière juteuse… Mais ils marchent sur la tête, dans cette ville !! Quand comprendront-ils enfin que ce n’est pas de maigres buissons qui apporteront fraîcheur et oxygène à la population ??!

  2. tristissy dit :

    C’est la mort dans l’âme, et croyez bien que les mots sont à la hauteur de la peine que j’éprouve, que je viens vous faire part de l’infâme spectacle dont j’ai été témoin alors que je rentrais tranquillement chez moi aux alentours de 14H30 ce mercredi 21 août. En effet, j’ai été le témoin impuissant de l’abattage des arbres qui se trouvent face à la place de la médiathèque qui est sans doute un des derniers endroits dans la ville où l’on peut (toutes générations confondues) se poser pour un petit moment et se laisser aller à la rêverie au milieu de ces arbres magnifiques qui apportent un peu d’oxygène à cette ville dominée par le béton !!!
    A l’heure où l’on nous rebat les oreilles avec le réchauffement climatique et l’urgence de préserver la nature, ne prive-t-on pas une fois de plus les habitants de cette ville du peu d’oxygène dont elle dispose encore !!! Je suis révolté et j’aimerais savoir ce qui a motivé un tel crime ? Car il s’agit bien là d’un crime qui mériterait que les responsables de tels actes se voient assignés en justice et contraints à réparation pour les dommages écologiques subis mais aussi pour avoir amputé les Isséens de ce qui rend une ville agréable à vivre.
    Issy-les-Moulineaux n’est plus une ville mais une cuvette où il devient de plus en plus difficile de trouver des espaces verts et des bancs justes pour rien, mais des petits rien qui font l’âme d’une ville et donc la rende vivante !!! Rendez-nous nos arbres et nos bancs, rendez nous l’oxygène dont vous nous privez au profit de promoteurs sans scrupules dont l’unique objectif est l’appât de gain !!

  3. André SANTINI, maire d'Issy-les-Moulineaux dit :

    Dans la continuité des travaux d’embellissement et de modernisation des espaces publics déjà réalisés mail et place Raymond Menand, la Ville a, en effet, décidé de rénover le Parvis des Lumières.

    Le projet a été présenté à plusieurs occasions : en Conseil de quartier, et au cours d’une réunion publique organisée le 19 juin dernier, et à laquelle les résidents du quartier ont été conviés par boitage dans les boites aux lettres.

    Le projet de réaménagement, qui fait la part belle au végétal, a également été annoncé sur le site internet de la Ville ainsi que par un panneau installé sur site. Des affiches ont, par ailleurs été posées sur les arbres qui ne pouvaient être conservés. En effet, l’interdistance trop faible entre chaque tilleul ne permettait plus d’assurer leur bon développement. De plus, leur taille régulière, indispensable en milieu urbain, fragilisait leur structure, tandis que le système racinaire endommageait les revêtements de sol, créant un risque de chute pour les passants. Il a ainsi fallu procéder à l’abattage de 10 sujets.

    On peut donc s’étonner d’un article paru sur le blog de l’association ACTEVI, qui laisse entendre que la Mairie n’a pas averti les riverains. Mais visiblement ACTEVI n’a pas assisté à la réunion publique, et ne s’est pas non plus donnée la peine de se rendre sur place avant de publier cet article truffé d’erreurs (pour ne pas dire de mensonges).

    Pour rappel, ACTEVI, qui n’a de cesse d’attaquer chaque initiative municipale, a perdu 5 procès, dont 3 en appel intentés contre la Ville. Il n’est donc pas surprenant que, malgré ces déconvenues judiciaires, l’association, de plus en plus déconnectée du terrain, s’oppose une nouvelle fois à un projet, dont elle n’a visiblement pas pris connaissance.

    En effet, l’aménagement de la place, qui prévoit la plantation de 16 arbres au total, dont 9 à grand développement, n’est pas lié à la construction de la résidence pour seniors qui prendra place au 43 rue du Gouverneur Général Eboué, et le promoteur n’intervient en rien dans l’aménagement en cours sur le parvis des Lumières et encore moins sur l’abattage des arbres. Bien au contraire, puisque dans le cadre de la construction de cette résidence, un nouveau square sera aménagé, lequel permettra de rejoindre la rue Danton depuis le parvis.

    La nouvelle composition végétale tiendra compte de la taille adulte de chaque essence d’arbre installé pour leur apporter les meilleures conditions de croissance et limiter les travaux futurs de taille. Cette plantation permettra d’offrir un développement pérenne à ces arbres à l’image des projets de replantation menées rue Charlot et mail Raymond Menand.

    Des espaces propices à la détente, sous forme de chambres de lecture verdoyantes, seront également créés, en lien avec la Médiathèque. Ce projet offrira donc davantage de biodiversité en milieu urbain avec des arbres d’essences et de dimensions différentes pouvant accueillir une faune diversifiée.

    André SANTINI
    Maire d’Issy-les-Moulineaux

  4. Lapo dit :

    Très étrange cette réponse en demi-teinte (mi agressive / mi explicative).

    Je retiens les chambres de lecture verdoyante… les mots, bien sûr.

    De toutes les façons vous, Actevi, n’avez pas eu le temps de vous opposer à quoi que soit, le mal était déjà fait. … et puis, on mélange tout, hein ?

    Merci monsieur le maire pour cette prise de conscience que vous nous offrez, quelle délicate attention…!!!

  5. Oh la la! dit :

    Encore des problèmes de mathématiques, Monsieur le maire??

    Selon vous « ACTEVI n’a de cesse d’attaquer chaque initiative municipale ». Vous ne nous ferez pas croire qu’il y ait eu si peu d’initiatives municipales sur la ville!! et ce depuis plus de 10 ans ??

    Qui donc publie « article truffé d’erreurs (pour ne pas dire de mensonges) » pour reprendre vos termes?

Laisser un commentaire