Lettre ouverte pour protéger le Parc Henri Barbusse

Posté par touchepasamonciel le 16 avril 2018

Comme nous l’avons décrit dans un précédent article , il est prévu qu’un énorme bâtiment soit édifié à très court terme dans le Parc Henri Barbusse en portant une grave atteinte à l’intégrité de ce lieu historique et convivial.

Nous vous communiquons ci-dessous la lettre adressée par ACTEVI au Maire d’Issy-les-Moulineaux avec copies au Directeur de la Société du Grand Paris et au Député de notre circonscription. A ce jour, ce courrier du 25 mars 2018 est resté sans réponse. _____________________________________________________________________________

Objet : Parc Henri Barbusse

Monsieur le Maire,

Comme de nombreux isséens nous avons été très choqués en découvrant le projet de bâtiment qu’il est prévu de construire dans le Parc Henri Barbusse, dans le cadre de la réalisation du Grand Paris Express.

Lors de l’enquête publique en vue de la réalisation de la future ligne de ce métro, il avait été annoncé un élément rectangulaire en surface pour abriter un puits de ventilation. Cet ouvrage devait avoir les dimensions suivantes : longueur 27 m – largeur 12 m – grille de désenfumage 40 m². Dans la présentation Power Point de Grand Paris Express, cela s’est transformé en la construction d’un énorme bâtiment de 6,49 m de haut x 52,7 m de longueur x 16,6 m de largeur, à l’emplacement de l’actuel escalier monumental de style art déco signé Marcel Chappey, qui sera de ce fait détruit (destruction qui était annoncée dans l’enquête publique).

ACTEVI est tout à fait favorable au métro Grand Paris Express et est conscient qu’un tel projet apporte des nuisances. Toutefois choisir d’implanter des locaux techniques dans des espaces verts, qui devraient au contraire être sanctuarisés surtout dans une ville comme Issy les Moulineaux où ces derniers sont très rares, est pour le moins choquant. Or le doublement de l’emprise au sol du bâtiment semble montrer que GPE a décidé d’implanter un local technique en plus du puits d’aération prévu à l’origine.

Le Parc Henri Barbusse qui a déjà fait l’objet de nombreuses « agressions » dans un passé récent (constructions accolées, abattage massif d’arbres…) va être de nouveau rétréci, plusieurs dizaines de grands arbres vont être abattus, l’ensoleillement va être réduit au nord de ce bâtiment de plus de 6 mètres de hauteur sans compter les nuisances liées à la construction et à son exploitation : évacuation des déblais, passage et entreposage des engins de GPE voire de la municipalité.

La réalisation de ce gigantesque chantier a entraîné un grand nombre d’expropriations et on ne comprend pas pourquoi ce local technique n’aurait pas pu être réalisé dans ce cadre et être installé, par exemple, dans l’enceinte des futures gares « Fort d’Issy Vanves Clamart » ou « Issy RER » même si pour des contraintes techniques (distance de 800 mètres) un puits d’aération doit être placé à l’entrée du Parc rue de L’Egalité.

En conséquence, et dans l’intérêt de très nombreux isséens qui le fréquentent régulièrement, nous sollicitons votre intervention auprès de la Société du Grand Paris Express pour que la réalisation de ce local technique dans le Parc Henri Barbusse soit reconsidérée ou tout au moins que ce projet soit amélioré en limitant au maximum son emprise et ses nuisances. Parmi les améliorations possibles, nous pensons notamment :

- A un escalier plus majestueux mieux adapté à l’entrée principale de ce parc chargé d’histoire,

- A l’installation d’un dispositif pour personnes à mobilité réduite (ascenseur par exemple),

- Au remodelage du toit de l’ouvrage (pans coupés ?) pour maintenir l’ensoleillement du jardin d’enfants,

- Réduction de l’emprise du bâtiment pour s’approcher des dimensions indiquées dans l’enquête publique,

- Compensation, de tous les arbres abattus.

En vous en remerciant par avance, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de notre meilleure considération.  

Clotilde Norguet

Présidente d’ACTEVI

___________________________________________________________________________________________

Une Réponse à “Lettre ouverte pour protéger le Parc Henri Barbusse”

  1. C. Panou dit :

    En plus du carnage épouvantable au niveau de l’escalier, les grands arbres qui longeaient la rue Robespierre ont tous été coupés… et le petit rond point de verdure en bas du parc complètement déboisé. Ne subsiste qu’un arbrisseau et un banc. Adieu l’ombre et la fraîcheur recherchée en été !

    Plus un banc pour s’asseoir dans l’ allée centrale de ce parc…sans doute pour mieux laisser passer les véhicules, et il en passe !

    Plus d’ombre non plus, à de nombreux endroits… les petits cabinets de verdure où les amoureux aimaient se blottir sont maintenant en plein soleil ! au vu de tous !

    Mais ne nous inquiétez pas, les ouvriers chargés du carnage vous rassurent : «c’est pas nous ! c’est GPSO!»

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char