Un énorme bâtiment va être construit dans le Parc Henri Barbusse

Posté par touchepasamonciel le 5 avril 2018

Lors de l’enquête publique en vue de la réalisation de la future ligne 15 du métro Grand Paris Express, il avait été annoncé qu’un simple puits d’aération de 9,80m de diamètre serait installé dans le Parc Henri Barbusse à Issy.
Depuis, cela s’est transformé en la réalisation d’un énorme bâtiment de 6,49 m x 52,7 m x 16,6 m (hauteur x longueur x largeur) à l’emplacement de l’actuel escalier monumental.
ACTEVI a pu se procurer le projet téléchargeable en cliquant ici.

Barbusse projet GPX

ACTEVI rappelle son soutien au métro Grand Paris Express et est conscient qu’un tel grand projet apporte des nuisances. Cela ne doit toutefois pas empêcher de poser des questions sur la conception et sur les possibilités d’amélioration du projet :
- L’escalier métallique est vraiment « bas de gamme » et étriqué par rapport à l’esplanade pour un accès principal au parc.
- Quid des personnes à mobilité réduite et des poussettes ? Exigeons un ascenseur !
- L’esplanade mériterait d’être beaucoup mieux paysagée.
- Le parterre ensoleillé devant l’escalier disparait. C’est dommage compte tenu de sa fréquentation
- Quid de l’équilibre du parc déjà rendu très étroit par des opérations immobilières antérieures (constructions accolées, abattages massifs d’arbres) ?
- Quid des contraintes et des nuisances lièes à la construction et à l’exploitation de ce bâtiment (évacuation des déblais, passage et entreposage des engins de GPX, de la municipalité, …)?
- Que va devenir l’espace autour de la rotonde ? C’est actuellement un vrai dépotoir !
- …

Si vous pensez comme ACTEVI que ce projet est  améliorable, exprimez-vous !

UNE VRAIE CONCERTATION AVEC L’ENSEMBLE DES HABITANTS EST INDISPENSABLE SUR CE PROJET !

7 Réponses à “Un énorme bâtiment va être construit dans le Parc Henri Barbusse”

  1. riverain dit :

    aujourd’hui, l’esplanade est sur deux niveaux avec un niveau plus bas lorsque l’on s’approche du garde-corps. Cette configuration permet d’avoir encore la vue sur le parc.
    Si l’esplanade est sur un seul niveau ( soit celui de la rue) la vue ne portera que sur les tours de la Défense et le mont valérien…
    L’escalier métallique fait effectivement assez bas de gamme, il faut qu’il soit suffisamment large et accueillant pour que ce soit un vrai accès au parc.

    Bien intégrer cette esplanade à l

  2. Pauvre parc dit :

    Puisque la mairie ne nous informe pas, heureusement qu’ACTEVI le fait à sa place !

    Pas d’enquête publique? pas de panneaux d’affichage sur le site? le trottoir coté parc est d’ores et déja rendu inaccessible (clôturé) et on n’annonce rien?

    Depuis le début , on nous cache TOUT délibérément sur cette affaire…

    D’après ce power point, je remarque :
    - doit on sacrifier un des rares éléments de patrimoine (art déco, signé Marcel Chappey) qui, s’il avait été entretenu et rénové aurait été superbe
    - le pare terre ensoleillé devant l’escalier disparaît. Adieu les bains de soleil des familles isséennes. Elles n’auront qu’à se transformer en tarentes et grimper sur la paroi végétalisée pour prendre le soleil…
    - le parc rétrécit : quand on est dans l’allée, on aura d’un côté les arbres et les pelouses, de l’autre un mur, au raz de l’allée, qui sera + ou – vert en été, mais qui fera (si on en juge de l’état du mur végéteal du conservatoire) “ruine végétale” le reste du temps
    - doit on laisser amputer le parc H. Barbusse, espace de bois classé, partie intégrante de la trame verte d’Issy les Moulineaux?
    - déjà en 2006, la municipalité avait tenté de défigurer le parc en y plantant un énorme poteaux de téléphérique… n’ayant pas réussi, elle repart à la charge avec cet énorme bâtiment. faut il à tout prix amputer le parc et signer son arrêt de mort??
    - le bel escalier que voilà !
    et ce bel escalier en ferraille, ce sera l’entrée principale du parc?? là on fait très fort ! décidément, dès qu’il s’agit créer une “entrée” à Issy (ville, parc…) c’est à fuir !
    - quid du chemin employé par les déblais du puits? par les allées du parc? et la sécurité des promeneurs?
    - par où passeront les engins entreposés en permanence par GPE?, par la municipalité? par les allées du parcs?
    - je remarque que le power point est illustré de TRES BELLES VUES sur l’escalier… dont on ne garde que les grosses boules au sol, qui ne présentent aucun intêret…

    - A noter que 15 arbres prétendument (et fort opportunément) malades derrière l’escalier ont déja été rasés et hachés menu, et je ne vois aucune compensation à ce sujet. Quelques pots de fleurs et jardinières, mais aucun arbre en pleine terre. Perte sèche de végétation pour la ville, encore une !

  3. reactor dit :

    De nombreux arbres ont été abattus et ce n’est que le début. C’est une catastrophe pour ce parc. Nous devrons attendre 50 ans avant de voir de nouveaux arbres majestueux.
    Aucune concertation n’a eu lieu, une simple réunion « pipo » comme Santini en a le secret.
    Le parc sera défiguré et le nouvel escalier probablement inconfortable. Quant à l’escalier provisoire, il suffit de voir l’endroit ou il est prévu pour comprendre qu’il sera abrupte et dangereux donc impraticable pour nombre de promeneurs.
    Santini n’en est pas à son coup d’essai. Le bétonnage continue. Il est stupéfiant que l’un des deux seuls grands espaces verts de la ville soit sacrifié pour un métro… Quelle honte !
    Au fait savez-vous que la pépinière située en bas du jardin botanique sera détruire pour faire place à … une mosquée ? Encore de l’espace vert en moins. Où vont-ils mettre la pépinière ?

  4. @ Pauvre parc dit :

    Ce sont 43 arbres qui sont/vont être abattus. Si vous regardez le tract qui a été distribué à quelques rares riverains, il est précisé qu’ils devaient être abattus avant le 15 mars (début de la période de nidification). Tous ceux qui bordent la rue de l’égalité (15 grands arbres promis au carnage) devraient rester debout, pour l’instant. A surveiller de près

  5. Voici quelques éléments précisant ce qui avait été annoncé lors de l’enquête publique concernant l’ouvrage annexe « Parc Barbusse » :
    Il est indiqué qu’il s’agit d’un « élément rectangulaire en surface » pour abriter un puits de ventilation.
    La hauteur en sous-sol est précisée alors que la hauteur de la superstructure ne l’est pas.
    Or, ce type d’ouvrage « rectangulaire » (puits et locaux techniques) est décrit dans ce même document avec les dimensions « longueur : 27m – largeur : 12m – grille de désenfumage : 40m²).
    Le moins que l’on puisse dire est que des éléments essentiels (dont le gabarit de la superstructure) étaient cachés dans sa description.
    Le dossier d’enquête était donc de nature à induire en erreur les citoyens.
    A noter toutefois que la démolition de l’escalier était annoncée dans l’enquête publique.

  6. Jo dit :

    En constatant que les grands arbres avaient disparu et au vu de la taille du chantier, j’avais un doute. Je crains de ne plus en avoir : du béton, de l’acier, une atmosphère « minérale »… Hélas, nous avons vu les résultats de l’écoquartier du fort où l’on cherche désespéremment, 4 ans après, un coquelicot, une touffe d’herbe, reste le « potager » et ce qui fut pompeusement appelé les « vergers », une nature très encadrée, très limitée, on s’excuserait presque d’aimer la verdure. Tout n’est pas à jeter, certes, mais le rendu n’a strictement rien à avoir avec la promesse… Beaucoup de gris, peu d’endroits pour nicher les oiseaux, des voitures qui passent entre les dalles de béton, au mépris de la sécurité de l’espace piéton.
    Avec ce nouveau projet, différent puisqu’il s’agit cette fois de relier la ville au métro et au futur grand paris, il y a pourtant des similitudes, avec peut être un manque particulièrement criant de transparence. Bienheureux les isséens et isséennes qui peuvent prendre le temps d’assister à 1 « réunion de présentation » (1 date, si ma mémoire est bonne) ou d’aller jusqu’à la mairie pour découvrir le projet.
    Je suis glacée par l esthétique de la dalle (de béton…) et ne comprends ni où ni comment seront replantés les grands arbres qui ont mis tant de temps à grandir… pourquoi ne pas conserver à ce parc son côté suranné, unique. Pourquoi répéter inlassablement les mêmes architectures grises et « minérales » qui font ressembler nos villes à des cours de prisons ?
    Au delà de ce ressenti personnel (et sans doute partagé) : l’escalier semble de très mauvaise qualité. Le « mur végétal » peut être très long à pousser et en fonction de ce qui sera planté, vide pendant une longue période de l’année. Que deviennent : l’espace grillagé réservé au football et au basket ? Les tables de ping-pong (2) si agréables pour permettre de jouer en famille le dimanche ? Espérons qu’ils laissent au moins survivre le kiosque.et insistons pour avoir un plan DETAILLE PRECIS ET COMPLET de la réimplantation des arbres (la présentation power point ne me convainc guère et ne semble être qu’un vaste catalogue sans plan ni engagement). Merci

  7. reactor dit :

    Il faut aussi ajouter un élément essentiel, le parc va devenir bruyant: « Une fois l’ouvrage annexe construit et mis en service, il est prévu de réduire les nuisances sonores liées à la ventilation, grâce à l’utilisation de pièges à son. », selon la page du site de la ville Issy.com ( http://www.issy.com/grand-paris-express/grand-paris-express–le-point-sur-lavancee-des-travaux-a-issy ). Si la ville en est à évoquer un système de réducteur de son, on peut imaginer la pollution sonore importante que cette aération va amener. ce projet est une véritable catastrophe.

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char