Contribution d’ACTEVI à l’ enquête publique « Ligne Rouge 15 Sud »

Posté par touchepasamonciel le 15 novembre 2013

Voici la contribution d’ACTEVI à l’ enquête publique « Ligne Rouge 15 Sud ». Nous rappelons que vous avez jusqu’au 18 novembre 2013 inclus pour déposer vos remarques au centre administratif municipal d’Issy et qu’un commissaire-enquêteur y tiendra une permanence le samedi 16 novembre de 9h à 12h.

_____________________________

Contribution d’ACTEVI à l’ enquête publique « Ligne Rouge 15 Sud »

L’association ACTEVI est  favorable au projet  issu d’un débat public bien mené fin 2010 et  auquel elle a activement participé en faisant des propositions dans son cahier d’acteur.

Au stade de l’enquête publique en cours, ACTEVI souhaite  formuler  quelques demandes concrètes.

Puits d’accès « secours –ventilation – désenfumage »dans le parc Henri-Barbusse

Il semblerait qu’il soit prévu d’implanter un puits dans le Parc Henri Barbusse d’Issy. Mais, les informations du dossier d’enquête sur la localisation du puits et son impact ne sont pas suffisamment précises pour permettre aux citoyens de faire des observations concrètes. ACTEVI demande qu’une mini-enquête publique soit conduite avant la décision d’implantation. Il conviendra notamment d’éviter de toucher à des arbres importants. Quoiqu’il en soit, il conviendra d’assurer un remplacement en pleine terre de tous les arbres (remarquables ou non) qui auront été abattus pour permettre de creuser ce puits.

Gares :

Piétons :
Des correspondances mécanisées sont prévues entre la ligne Rouge et le RER C. Il serait bien d’étudier dans quelle mesure ces moyens mécaniques pourraient être utilisés en passage public  par les piétons souhaitant se rendre entre la Place Léon Blum, l’avenue de Verdun et  les escalators du Parc Rodin.

Vélos :
Le vélo doit être considéré comme un moyen majeur pour accéder aux gares « Issy RER » et « Fort d’Issy – Vanves – Clamart ». Le rabattement « vélo » doit être favorisé par des voies sécurisées et un effort particulier doit être porté sur la création de parkings vélos protégés en nombre suffisant.  Des bornes de recharge pour vélos électriques doivent également être prévues.
D’une manière plus générale, lors de l’adoption voilà 4 ans (29.11.2009) du SCOT des Coteaux et du Val de Seine, il avait été décidé la mise à l’étude d’un schéma directeur des liaisons cyclables dont on n’a aucune nouvelle.

Préparation du prolongement de la ligne 12 :
Il est bien que le scénario d’implantation ait été retenu en anticipation du prolongement de la ligne 12 du métro. ACTEVI pense qu’il convient d’aller encore plus loin et d’étudier comment on pourrait  faire des économies  et limiter les nuisances en surface pendant les travaux en profitant du chantier de création de la gare « Issy RER » pour effectuer certains travaux en vue de l’arrivée de la ligne 12  (préparation des correspondances,  des sorties en surface, …).

Rabattement par bus :
Pour favoriser l’intermodalité, il nous semble indispensable que les gares offrent aux bus une possibilité de retournement et de stationnement de longue durée. Ces gares de bus, souterraines si possible pour limiter les nuisances aux riverains, devront être construites en même temps que la ligne rouge 15 sud.

Minimisation des nuisances pendant les travaux
Le dossier d’enquête indique que la construction des gares se fera avec un chantier « à ciel ouvert » mais ne rentre absolument pas dans les détails qui auront un grand impact sur la circulation et la vie des habitants compte tenu de l’ampleur et de la durée des travaux.
ACTEVI demande qu’avant la mise en œuvre des travaux, une concertation approfondie ait lieu avec les riverains et les associations citoyennes  pour faire les aménagements réalistes du chantier qui permettront de minimiser les nuisances.
Les citoyens peuvent avoir de bonnes idées…

Une Réponse à “Contribution d’ACTEVI à l’ enquête publique « Ligne Rouge 15 Sud »”

  1. Frédéric Lung dit :

    Suite à la phrase dans la contribution d’ACTEVI à l’ enquête publique « Ligne Rouge 15 Sud » :
     » Le rabattement « vélo » doit être favorisé par des voies sécurisées et un effort particulier doit être porté sur la création de parkings vélos protégés en nombre suffisant. »
    je voudrais faire une remarque (que j’ai insrrite dans le cahier d’enquête).
    Aujourd’hui il semble que tout le monde soit bloqué dans l’idée qu’on va à une gare en vélo et qu’on y laisse son vélo au parking. Pour moi l’avenir n’est pas cela, l’avenir c’est : on va en vélo à la gare, on monte dans le transport public avec son vélo, on en descend avec son vélo, et on termine son voyage avec son vélo!
    Certains vont peut être se moquer « quel utopiste! ». Je leur répondrais que moi et d’autres faisons déjà cela sur certaines lignes et à certaines heures depuis des années. Le problème est que les équipements ne sont que rarement conçus pour un tel fonctionnement, MAIS IL Y EN A DEJA (ISSY RER Versailles, Gare de Lyon Bois le Roi)

    La ligne rouge n’est pas prévue pour un avenir à très court terme mais ambitionne de poser les fondements des transports d’après demain alors faisons un petit effort pour imaginer pour nos enfants et petits enfants un avenir moins embouteillé et plus sain qu’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char