DES PRATIQUES A DENONCER…

Posté par touchepasamonciel le 19 septembre 2011

Comme les lecteurs de notre blog ont pu le constater, nous préférons nous attacher au fond des dossiers plutôt qu’aux affrontements politiciens stériles.
Mais, une fois n’est pas coutume, suite aux déclarations et agissements de la municipalité d’Issy lors de la réunion publique du 15/9/2011 sur l’opération immobilière Telles de la Poterie, il nous a semblé nécessaire de dénoncer les pratiques inacceptables des responsables de notre ville qui nuisent au bon fonctionnement de la collectivité communale.

1-    En faisant courir des rumeurs infondées sur Actevi
- Mal informé, M. le Maire a affirmé à tort que le tract diffusé ce jour là sur l’opération émanait d’Actevi, ce qui est totalement faux. Ici, le plus inquiétant est de constater que le premier personnage de notre ville affirme de manière catégorique, en public, des choses erronées rompant ainsi la confiance, élément essentiel de la vie sociale.
-   L’adjoint au maire chargé de l’urbanisme a proféré de graves propos envers les responsables d’Actevi  (« concernant l’affaire Barbusse Tariel, j’aurais beaucoup à dire sur l’honneur des responsables d’Actevi »). Il doit maintenant dire ce qu’il a à dire. C’est trop facile de lancer ce genre d’accusation sans preuve et dans ce cas c’est de la diffamation.

Tout cela, sur un fond de rumeurs sur une supposée orientation partisane d’Actevi  qui serait un sous-marin de la gauche alors que son apolitisme est une de ses valeurs de base et que les différentes sensibilités sont représentées parmi les responsables de l’association.

2-    En cherchant à biaiser le débat public sur l’opération Weiden-Telles de la Poterie
-    La réunion publique n’avait été annoncée ni dans le journal « Point d’Appui« , ni en Mairie mais seulement par une lettre à quelques riverains. Et une adjointe au maire a eu l’impudence d’affirmer que les personnes présentes et visiblement opposées au projet ne représentaient qu’une minorité d’isséens concernés par ce projet ! Le Parisien en a parlé le jour même uniquement parce qu’Actevi l’a informé.

-    Comme cela a été démontré par de nombreuses interventions précises de la salle, le dossier présenté essayait encore une fois de faire prendre aux isséens des vessies pour des lanternes :  pseudo amélioration/agrandissement du square Weiden, tentative de faire passer une opération immobilière juteuse au profit d’intérêts privés pour un projet d’intérêt général,  occultation ou brouillage des impacts du projet sur l’environnement (ensoleillement du parc, vues tronquées des immeubles, …)

3-    En rompant le consensus autour du Plan Local d’urbanisme (PLU) :
Le  PLU voté à l’unanimité en 2005 est remis régulièrement en cause depuis les dernières élections municipales par de nombreuses révisions et projets opportunistes au profit de promoteurs immobiliers. Ce faisant, la municipalité rompt le contrat social de la commune envers ses administrés.

ACTEVI n’a pas eu l’initiative de  la contestation engagée à l’encontre de ce projet autour du square de Weiden, mais se sent solidaire d’une action fondée sur des arguments similaires à ceux qu’elle défend.
Elle s’inquiète notamment du choix assumé de la municipalité de  céder à des promoteurs des terrains communaux pour financer des travaux (comme par exemple la reconstruction de l’école Anatole France ou ici la modernisation de la crèche Boujon, … ). Certes ces opérations permettent à court terme d’économiser des impôts mais c’est au détriment du patrimoine foncier de la ville et de la qualité de la vie (les promoteurs optimisant ces opérations  par un sur bétonnage). Est-ce le bon choix ? Peut-être est-il possible sans augmenter les impôts, d’organiser autrement les priorités  des dépenses.

7 Réponses à “DES PRATIQUES A DENONCER…”

  1. habeosemperalas dit :

    Bonjour,

    J’étais présent à la réunion publique de l’autre jour et je dois dire que le compte-rendu que vous en faites n’est pas sincère.

    J’ai été, moi, frappé par l’agressivité des opposants au projet, par leur manque total de respect et, à l’inverse, par le calme avec lequel les élus ont animé la réunion et accepté la critique.

    Je suis obligé de témoigner aussi qu’une personne se présentant comme la secrétaire de votre association a traité un maire-djoint présent d’ »imbécile » et de « connard ». Pardon d’avoir à relater cela mais où est l’argument de fond derrière l’insulte personnelle ?

    Je ne connaissais pas votre association et je dois avouer que ce genre de dérapage ne m’inspire pas du tout confiance en son action. Elle la discrédite même tout à fait à mes yeux.

  2. Okan Germiyan dit :

    @habeosemperalas: signer de votre vrai nom et non en anonyme comme le souhaite André Santini, soit dit en passant.

  3. @ habeosemperalas

    Si les propos particulièrement incorrects que vous rapportez ont été tenus, Actevi les condamne fermement. Ils n’auraient jamais dû être prononcés, même en aparté à l’issue d’une réunion, même sous le coup de la colère suite à des multiples provocations.
    Mais cela n’excuse pas les propos dont certains diffamatoires, relatés dans notre article, tenus en séance publique par des responsables de la municipalité.

    L’équipe Actevi

  4. Vuillod dit :

    habeosemperalas said:

    Bonjour,

    J’étais présent à la réunion publique de l’autre jour et je dois dire que le compte-rendu que vous en faites n’est pas sincère.

    J’ai été, moi, frappé par l’agressivité des opposants au projet, par leur manque total de respect et, à l’inverse, par le calme avec lequel les élus ont animé la réunion et accepté la critique.

    Je suis obligé de témoigner aussi qu’une personne se présentant comme la secrétaire de votre association a traité un maire-djoint présent d’”imbécile” et de “connard”. Pardon d’avoir à relater cela mais où est l’argument de fond derrière l’insulte personnelle ?

    Je ne connaissais pas votre association et je dois avouer que ce genre de dérapage ne m’inspire pas du tout confiance en son action. Elle la discrédite même tout à fait à mes yeux.

    Bonjour
    Nous n’avons pas dû assister à la même réunion car les représentants de la mairie ont été indécents par leur attitude de mépris à l’égard d’Actevi et à l’égard des riverains qui avaient à peine eu le temps de prendre connaissance du projet.

  5. M. BARDOU dit :

    LES TOURS DU PONT D’ISSY SOUMISES A ENQUETE PUBLIQUE

    A l’heure où Levallois, à l’écoute de ses administrés, renonce à ses tours (http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/patrick-balkany-renonce-a-ses-tours-27-09-2011-1627056.php),

    A l’heure où Boulogne Billancourt se voit contraint par le Département de renoncer à l’un de ses «châteaux » sur l’ile Seguin (http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/ile-seguin-l-une-des-cinq-tours-est-menacee-22-09-2011-1619327.php), nouvelle encourageante mais non suffisante il et vrai,

    Issy les Moulineaux s’apprête à faire valider son PROJET DE TOURS EN BORD DE SEINE (http://www.lemoniteur.fr/155-projets/article/retrospective/688152-l-invention-de-la-tour-europeenne-28-30-tours-du-pont-d-issy-a-l-etude-issy-les-moulineaux), publiant l’article ci-dessous dans le Point d’Appui d’Octobre, fort opportunément vierge de toute photo. Merci Shahine pour cette maquette !

    Article page 7 Point d’Appui d’octobre :
    ‘’Le Pont d’Issy : une entrée de ville exceptionnelle à l’échelle d’Issy-les-Moulineaux
    Le secteur du Pont d’Issy constitue une des entrées principales de la Ville. Édifiés dans les années 1980, les immeubles de bureaux ne répondent plus aux besoins des utilisateurs, ni aux exigences environnementales. Avec l’ambition de créer une entrée de ville significative et résolument contemporaine, le projet du Pont d’Issy vise à renforcer les capacités d’emploi mais aussi à compléter l’offre en logements et en services.

    Le programme prévisionnel porte ainsi sur 250 460m2 dont un minimum de 13 500 m2de
    logements (25% sociaux), 3 500 m2 de commerces
    et 1 200 m2 d’équipements.
    LE PROJET S’EXPRIMERA SOUS FORME DE TOURS POUR
    LES BUREAUX. La qualité environnementale constituera un axe fort du projet (énergies renouvelables, collecte pneumatique des déchets, approvisionnement des matériaux de chantier par voie fluviale…).
    L’opération a également pour objectif de concevoir un lieu attractif qui renoue avec laSeine (parcours piétonniers, cyclables…).
    L’opération contribuera également au réaménagement de la pointe amont de l’Île
    Saint-Germain afin de la restaurer et de l’ouvrir aux usagers.
    Situés à l’interface du pôle d’échanges Issy Val-de-Seine, le projet d’aménagement participera aussi à l’amélioration des accès aux transports en commun (tramway T2 et RER C), avec la création d’une passerelle piétonne et la réalisation d’un parvis en pente douce pour relier de plain-pied le quai du Président Roosevelt à la gare.

    REUNION PUBLIQUE : JEUDI 6 OCTOBRE A 20H
    SALLE POLYVALENTE DE L’ECOLE ELEMENTAIRE JULES FERRY
    1, RUE JULES FERRY

    UNE ENQUETE PUBLIQUE AVEC REGISTRE agrémentée d’une exposition : du lundi 31 octobre au samedi 3 décembre

    Permanences du commissaire-enquêteur :
    jeudis 10 et 17 novembre de 16h à 19h,
    vendredi 25 novembre de 14h à 17h
    et samedi 3 décembre de 9h à 12h

    Centre Administratif Municipal
    47, rue du général Leclerc’’

  6. TROP FORT ! dit :

    C’est les futurs habitants du Fort qui vont avoir de la chance !

    A lieu de la belle vue promise sur Paris, ils vont être aux premières loges pour admirer ces deux, ou trois, verrues urbaines…

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char