• Logo actevi

  • Articles récents

  • Recherche articles

  • Vos commentaires

  • Fils RSS

CHANTIER DU FORT D’ISSY : CELA NE VA PAS DU TOUT !

Posté par touchepasamonciel le 1 mars 2011

Pour assurer le fonctionnement du chantier du Fort d’Issy, des dizaines et des dizaines de camions vont passer chaque jour pendant des mois voire des années au ras de l’école Justin Oudin. On imagine l’impact sur la vie de l’école : santé et sécurité des enfants et du personnel, qualité du travail scolaire …

cliquer sur l'image pour télécharger la copie de la lettre

 

Dans ce courrier stupéfiant aux parents d’élèves, M. le Maire d’Issy explique que le responsable est l’inspection du travail qui selon lui « impose » cela pour assurer la sécurité des ouvriers du chantier.

Remettons les vraies responsabilités en place. Qui impose quoi à qui ?

- L’inspection du travail a-t-elle tort d’imposer à l’aménageur des mesures pour faire respecter la sécurité des ouvriers ?

- N’est-ce pas plutôt la municipalité qui a imposé aux habitants du quartier et aux enfants de l’école Justin Oudin un chantier pharaonique mal conçu pour le plus grand profit de promoteurs immobiliers ?

Par ailleurs, une lecture attentive de la lettre du maire éclaire sur la manière dont le chantier est conçu :

- « la seconde voie imposée par l’Inspection du travail permettra de soulager les riverains de la rue Zamenhof…«   Autrement dit si l’inspection du travail n’était pas intervenue les dits-riverains auraient continué à supporter seuls toutes les nuisances et cela, la mairie le savait. Les riverains vont apprécier !

- « la future entrée le long du collège permettra de supprimer celle de la rue du Fort et d’assurer une parfaite sécurité pour les élèves« . Autrement dit tant que cette future entrée ne sera pas réalisée ou si les discussions en cours n’aboutissent pas,  la parfaite sécurité des élèves ne sera pas assurée. Les parents vont apprécier !

Ces problèmes étaient prévisibles comme le sont les futures difficultés de circulation dans le quartier.
Tout montre que les habitants du quartier sont la dernière priorité dans la conduite de ce chantier. C’est inacceptable ! Ce chantier déraisonnable est à reconcevoir en profondeur et pas seulement par quelques mesurettes et opérations de communication.

9 Réponses à “CHANTIER DU FORT D’ISSY : CELA NE VA PAS DU TOUT !”

  1. Okan Germiyan dit :

    Très juste par rapport à cette affaire.

    J’ai également entendu hier le mécontentement des Isséens du quartier du Fort, notamment par rapport aux nuisances sonores du chantier et au stationnement des camions qui obstruent les sorties privés et les trottoirs pour pétions.

  2. riverain dit :

    En effet, depuis maintenant bientôt deux ans, nous subissons le va et vient des camions (jusqu’à 5 par minutes qui passent sous mes fenêtres). En hiver, les fenêtres fermées, passe encore, mais l’été, si on ne veut pas être réveillés dès 6h30, mieux vaut dormir fenêtres closes.
    Malgré de multiples alertes, relayées par l’association AVFI, la mairie ne tient aucun compte des désagréments subits : les camions circulent avec leurs bènes pleines de terre sans prendre la peine de mettre leur bâche, résultat, les routes et trottoirs sont dans un triste état, sans compter les dégradations de la chaussée. La mairie m’a précisé qu’elle n’entreprendra aucun travaux de réfection avant la fin des travaux, on apprécie…
    La seule chose positive que la mairie a pu obtenir a été de stopper les travaux et le balaie des camions les samedi et jours fériés, et d’interdire la circulation des camions avant 7h le matin (mais certain prennent la liberté de passer avant).
    La décision de faire passer des camions rue du Fort est très dommageable pour les enfants scolarisés à Justin Oudin, mais il est vrai que rues Zamenoff, Emile Duployé, Rabelais, Ferdinand Buisson et Marcel Sembat, on va peut être voir les nuisances diminuer…

  3. @Point d'appui dit :

    Dans le Point d’Appui de mars, rubrique Civisme, on peut lire le « le débat sur la densité s’efface derrière celui de l’efficacité, de la qualité et de la cohérence du service public »…

    Au vu de ce qui se passe au Fort, l’Isséen lambda, las de tant de mensonges, appréciera la façon dont encore une fois on se moque de lui.
    En effet, en voilà une belle efficacité !! Et quelle cohérence dans l’action municipale ! Chapeau bas, messieurs, mais désolé, le débat sur la densité ne s’éteindra que lorsque vous aurez enfin compris que vous bousillez la ville.

  4. Vincent Gazeilles & Lucile Schmid dit :

    Communiqué de Presse, Europe Ecologie Les Verts Issy-les-Moulineaux, Vanves, Meudon le jeudi 3 mars 2011.

    Nathalie Kosciusko-Morizet Ministre de l’Ecologie, a prévu de se rendre le 3 mars sur le chantier du Fort d’Issy-les-Moulineaux. Ce projet immobilier présenté par André Santini député-maire d’Issy-les-Moulineaux comme une illustration exemplaire de la démarche des écoquartiers et des objectifs du Grenelle de l’environnement comporte pourtant d’importantes limites écologiques et démocratique:

    - dès leur livraison, en 2013, les premiers bâtiments seront hors norme thermique en vigueur. En effet le Grenelle de l’environnement a prévu qu’à compter du 1er janvier 2013 toute construction résidentielle neuve devra respecter la norme RT 2012 qui prévoit qu’un bâtiment devra avoir une consommation d’énergie primaire inférieure en moyenne à 50kwh/m2/an. Les premiers logements livrés en 2013 ne seront conformes qu’à la norme RT 2005 qui prévoit une consommation entre 120 et 220 kwh/m2 par an (soit de 140 à 440% de plus) ;

    - l’énergie consommée pour produire les matériaux nécessaires à la construction -béton, mousses chimiques… qu’on appelle énergie grise, n’est pas comptabilisée dans les normes thermiques des bâtiments. L’utilisation de matériaux naturels (ossature bois/ouate de cellulose) aurait permis de faire l’économie de norias de bétonneuses ;

    - la démarche de concertation avec les habitants qui représente le coeur de la philosophie des éco-quartiers n’a jamais été à l’ordre du jour pour ce projet porté par les grands groupes immobiliers (Bouygues, Vinci, Kaufman et Broad et BNP-Paribas immobilier). Aujourd’hui les riverains ont porté à la connaissance du maire d’Issy-les-Moulineaux leurs inquiétudes sur la desserte de ce quartier, son insertion dans la ville, l’équilibre entre le logement, les services publics et l’activité économique et les nuisances du chantier ;

    Ce projet d’écoquartier n’est pas au niveau des enjeux environnementaux et urbains du territoire. Ses caractéristiques actuelles souffrent de la comparaison aux projets de référence : le quartier Vauban de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), le quartier Hammarby Sjöstad de Stockholm (Suède) et le quartier BedZED de Londres (Royaume-Uni).

    Par ailleurs, cette visite nous inspire trois perceptions.
    La première est le constat sans cesse renouvelé par Europe Ecologie-Les Verts de l’utilisation abusive des références à l’ « écologie » -à des fins électorales- par les responsables du département des Hauts-de-Seine.
    La seconde est la complicité aujourd’hui révélée du ministère de l’écologie à l’insincérité des élus du département, André Santini en tête, sur les questions environnementales.
    Enfin à moins de trois semaines des élections cantonales d’Issy, ce déplacement ministériel n’est il pas un moyen détourné (et hors compte de campagne) de soutenir Paul Subrini, candidat sortant UMP et adjoint au Maire d’Issy-les-Moulineaux ? En matière d’environnement et d’urbanisme, il ne mérite pourtant pas un tel crédit.

    Vincent Gazeilles (conseiller général Europe Ecologie-Les Verts)
    Lucile Schmid et Didier Hervo (candidats Europe Ecologie-Les Verts sur le canton d’Issy Est)
    Loïc Le Naour et Solange Marle (candidat Europe Ecologie –Les Verts sur le canton de Meudon) Corinne Praznoczy et Pierre Toulouse (candidats Europe Ecologie –Les Verts sur le canton de Vanves)

  5. L.D. dit :

    Il est sûr qu’il y a avant tout un problème de sécurité en cas de situation de catastrophe dans l’école. Feu en particulier, mais pas seulement.

    S’il y a des carrières dans l’environnement il doit aussi y en avoir sous l’école et les travaux voisins pourraient entrainer un effondrement.

    Faire circuler des camions dans cette partie de la rue du Fort est une aberration.

  6. Demal Enpire dit :

    Au Fort, cela va de plus en plus mal. Au point que des parents d’élèves, excédés, ont décidé de faire un blog d’information : http://fcpejustinoudin.blogspot.com/

    Et que penser du transformateur HAUTE TENSION ACCOLE A L’ECOLE et destiné à alimenter le fort? De gros câbles en sortent puis empruntent une tranchée passant sous le porche d’entrée au fort…

    Il est vrai que rentabilité versus enfants, devinez qui gagne?…

  7. riverain dit :

    Tout en comprenant la position des parents d’élèves, la valse hésitation de la mairie pour résoudre le problèmes des nuisances liées aux travaux laisse perplexe. M. Santini dans un courrier adressé aux riverain juste avant le second tour des cantonales, nous certifiait que les nuisances diminueraient côté Zamenhoff du fait de l’ouverture du nouvel accès et ce dès le 28 mars. Force est de constater aujourd’hui 30 mars qu’il n’en est rien, la situation est toujours aussi mauvaise de l’autre côté du fort… Et cela pour une durée indéterminée puisque l’ouverture du deuxième accès est reporté aux calendes grecques.
    Qu’en est il de la non conformité eu égard aux normes de sécurité sur ce chantier? Car la décision de ce deuxième accès partait de là !
    Que faut il donc faire pour qu’on nous écoute nous aussi de l’autre côté du chantier? Manifester en bloquant l’accès aux camions comme l’avait fait certains candidats de l’opposition avant le premier tour des cantonales? Quand on voit le résultat : des promesses en l’air de la mairie, sans aucun engagement ferme et défini dans le temps, il y a de quoi se poser des questions.
    En attendant, les parents d’élèves des Epinettes qui demeurent de l’autre côté du Fort pourront peut être remonter le problème du danger que représentent ces camions qui circulent sur le trajet Domicile/école.

  8. info dit :

    C’est amusant, tous ces commentaires sur le site des futurs habitants du fort http://fortdissy.info/

    Les pauvres n’ont pas encore réalisé qu’ils allaient se faire couillonner, comme les autres isséens, et que leur espaces verts, on allait les leur bouffer, comme partout ailleurs à Issy.

    Et là on commence déjà à les leur rogner avant même la pose de la première pierre…

    Et dame Morale qui intervient en force amusant aussi, à moins que ce ne soit ridicule…

  9. riverain dit :

    Toujours concernant le blog du fort d’issy, il est affigeant de voir à quel point les futurs résidents se moquent des désagréments subis dans le quartier : aucune réaction sur les nuisances causées pour l’école Justin Oudin. Par contre, la simple idée d’être potentiellement gênés par des enfants venant jouer au basket sur le terrain prévu, soulève un tollé général! C’est pitoyable!

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char