LES SENTINELLES DU FORT D’ISSY S’EXPRIMENT :

Posté par touchepasamonciel le 20 mai 2010

Le groupe de « Sentinelles du Fort » a pour rôle d’assurer un relais entre les habitants et les responsables du projet « Fort d’Issy ».
Voici pour info un courrier que ce groupe vient d’adresser à la municipalité d’Issy avec copie à Actevi.  Cette lettre met en exergue de réels problèmes liés à l’insuffisante prise en compte de l’impact  de l’arrivée de plusieurs milliers de nouveaux habitants, sur les transports et la qualité de vie dans le quartier du Fort et l’ensemble de la Ville.

Issy les Moulineaux, le 14 mai 2010
Monsieur Provot
Maire adjoint à l’Urbanisme

Monsieur,
Nous avons assisté le 14 Avril 2010 à une réunion d’avancement concernant les projets DGGN et Fort.
A cette occasion, vous avez bien voulu nous faire une présentation de l’étude d’impact sur la circulation réalisée en 2007 au cours de l’instruction du dossier du Permis de construire du Fort Numérique. Cette présentation faisait suite à plusieurs discussions relatives à l’impact de la construction du Fort numérique sur la circulation à moyen terme dans le quartier, et à un courrier que nous avions envoyé à ce sujet.

A cette occasion, nous avons relevé les anomalies suivantes concernant l’étude d’impact :

1.    Absence de la prise en compte dans l’étude du nouveau siège de la DGGN (1200 personnes),
2.     Limitation de l’étude à quelques rues autour du Fort,
3.     Prise en compte d’une capacité admissible et d’un trafic journalier moyen lissé, alors qu’il conviendrait de prendre les données en heures de pointe,
4.     Prise en compte de rues avec un trafic théorique s’écoulant normalement en aval, alors qu’il conviendrait de mesurer  l’impact sur le trafic déjà saturé en heures de pointe,
5.     Chiffres actuels de trafic totalement invraisemblables notamment pour la rue du Fort, comme tout le monde l’a noté le jour de la présentation,
6.     Perturbations occasionnées par les deux écoles non prises en compte, alors qu’un risque majeur d’embouteillage existe avec les 2 nouvelles écoles rue du Fort et rue Zamenhof, puisque ces écoles sont sur le passage des deux entrées / sorties du fort,
7.     Perturbations occasionnées par les nouveaux commerces non prises en compte,

De plus, il nous semble qu’il serait intéressant de faire varier les différents ratios pris comme hypothèses de travail, afin de valider d’autres scénarios tout aussi probables : trafic déséquilibré entre les deux sorties, augmentation sensible du trafic les mardi et jeudi (comme constaté actuellement), augmentation du ratio de 1,2 véhicules par logement à 1,5 par exemple (du fait des appartements dans leur majorité haut de gamme et donc du profil des acquéreurs, les véhicules en surplus stationnant dans les rues avoisinantes).

Enfin, cette étude ne met pas en valeur le temps de parcours présent et futur entre le Fort et des voies de desserte (Voies sur berge, Métro), les données en Véhicules/heure présentées nous semblant en effet beaucoup trop abstraites.

En conclusion de cette réunion, nous avons bien noté que vous étiez conscients de la faiblesse et de l’insuffisance de l’étude d’impact au regard de l’importance des projets d’aménagement en cours (DGGN / Fort). Nous attendons donc les résultats de l’étude complémentaire beaucoup plus approfondie que vous vous êtes engagés à réaliser d’ici l’été, et que nous avons convenu de partager ensemble au cours d’une réunion entièrement dédiée à ce sujet.

Néanmoins, en tant qu’habitants du quartier du Fort, nous constatons chaque jour, et de plus en plus, les difficultés pour sortir de notre quartier en voiture ou en bus. Les rues Gabriel Péri, Pierre Brossolette, de La Défense, l’avenue du Général de Gaulle sont saturées presqu’à partir de l’avenue de la Paix le matin aux heures de pointe. Les 1538 logements du Fort et les 1200 personnes de la DGGN vont occasionner un surplus de population énorme dans notre quartier constitué en majorité de pavillons (mis à part les Epinettes). Il n’est donc pas besoin d’une longue réflexion pour en conclure qu’à l’achèvement des travaux entrepris, la situation du trafic sera totalement chaotique. D’autant plus que les 2 seules sorties piétons ne favorisent pas l’accès aux transports en commun.

Or, sur la base de l’étude incomplète de 2007, ce projet majeur pour la ville (votre étude d’impact mentionne un supplément de 6000 habitants, soit 10% de la population isséenne actuelle) ne s’accompagne d’aucune solution à la hauteur de l’enjeu et, notamment, d’aucun projet de transport en commun en voirie dédiée ou hors voirie, donc effectivement praticable. Nous pensons qu’un projet de ce type se doit d’être pensé et intégré au quartier, et il devient évident que rien n’a été conçu en amont pour favoriser cette intégration.

Compte-tenu de toutes ces inquiétudes, partagées par de nombreux riverains, et de la situation actuelle globalement saturée du trafic à Issy-les-Moulineaux, nous vous demandons de bien vouloir investir sur la recherche de solutions. Il est important de penser le plus vite possible à une inflexion de ce projet, au moment où il est encore possible d’agir, alors que les travaux de gros oeuvre n’ont pas démarré. Il nous semble qu’un moyen indispensable et minimum à évaluer par vos services pourrait être le suivant :

-     Rajouter un moyen de connexion rapide et fréquent en transports en commun –effectif donc protégé – et relié directement au Fort Numérique et à la DGGN.

Néanmoins, quelle que soit cette solution supplémentaire et efficace de désenclavement du projet, elle doit arriver vite car, à défaut, il ne resterait comme solution que de retarder ou de modifier certains des lots du programme.

Aussi, nous pensons que ces questions méritent maintenant une attention de votre part à la hauteur des enjeux pour les habitants de ce quartier et vous demandons de planifier dès que possible la réunion promise au mois de juin.

                                                              Les sentinelles du Fort et de la DGGN

Copie :        Monsieur SANTINI
Monsieur le Président d’AVFI
Monsieur le Président d’ACTEVI

18 Réponses à “LES SENTINELLES DU FORT D’ISSY S’EXPRIMENT :”

1 2
  1. Isséen dit :

    Sur un autre site isséen (http://www.josephdion.com/) nous pouvons lire , dans un article intitulé « La Salle des Mariages de l’Hôtel de Ville transformée en bureau de vente », les commentaires d’isséens et/ou alto séquannais très inquiets également

    Malgrè la grosse campagne de pub liée à ce projet, les isséens ne semblent pas ravis par ce projet, quoiqu’en pense la municipalité.

  2. Gestion dit :

    Bonsoir,
    Nous attendons avec impatience la réponse à ce texte « réquisitoire » qui met en avant l’absurdité de la gestion de ce projet qui ne ressemble en rien au projet présenté aux isséens.

    Jetez un coup d’oeil sur les sites ci-dessous et cherchez les erreurs:
    projet ancien:
    http://www.linternaute.com/savoir/grands-chantiers/06/dossier/issy-telepherique-fort-numerique/2.shtml

    nouveau projet: (blog d’un conseiller PS intéressant pour sa vision de la vie locale. NB je ne suis pas PS):
    http://www.josephdion.com/

    En cette période de crise , les promoteurs n’ont pas encore commencé à construire, il est encore possible qu’ils renoncent, voyons comment se remplit le carnet de réservation.

  3. Gestion dit :

    Proverbes:
    qui n’entend qu’une cloche, n’entend qu’un son.
    Certes, mais
    qui ne dit mot consent.

  4. Isséen-2 dit :

    Il n’existe pas d’autres solutions face aux problèmes soulevé par ce projet que son abandon ou du moins son arrêt dès que possible.
    Il s’agit ni plus ni moins que la chronique d’une catastrophe annoncée.
    Si ce projet va à son terme, la vie des isséens sera considérablement dégradée et tout le quartier du fort particulièrement.

    Il y a fort à parier que les habitants des pavillons, jouissant jusqu’à présent d’une tranquillité sans valeur, ne se décident à quitter le quartier. Qui achètera derrière eux?? Certainement pas la même catégorie socio-professionnelle puisque la cote du quartier va terriblement chuter.

    Ce sera sans doute finalement l’occasion pour le Maire d’acheter au rabais de vastes étendues pour multiplier les bétonnages monstrueux qui se sont fait jour à Issy depuis une dizaine d’année.

    Issy est en train de perdre son visage. Le prochain risque d’être grimaçant.
    M. Santini est à l’œuvre, scalpel, ou plutôt hache de boucher en mains. Après lui, le déluge….

  5. Laurent Pieuchot dit :

    Chères et chers amis d’Issy-les-Moulineaux,

    Alors que le Sénat a adopté lundi 26 avril le projet de loi sur le Grand Paris, André Santini imagine jouer les premiers rôles dans ce projet futuriste. « Je suis prêt à me rendre utile », a-t-il confié au Monde, mercredi 21 avril. Contre l’avis de ses amis politiques, y compris au plus haut niveau, notre maire convoite la présidence du conseil de surveillance de la future Société du Grand Paris (SGP). Cet établissement public aura pour mission de financer le « grand huit », métro automatique qui reliera les pôles économiques aux aéroports. Pour cela, elle commercialisera les terrains autour des gares de ce métro. Autrement dit confier du foncier public aux promoteurs sur lequel ils feront du profit, densifier à outrance ces zones. En un mot, répliquer ce qui se fait à Issy-les-Moulineaux depuis 10 ans.

    Hasard du calendrier, BNP Paribas Immobilier, Bouygues Immobilier, Kaufman & Broad, Vinci Immobilier, tous les grands noms de la promotion immobilière se sont réunis jeudi 6 mai au coeur de l’Hotel de Ville d’Issy-les-Moulineaux, dans la salle des mariages pour fêter la commercialisation d’un autre projet santinien.

    L’Hôtel de Ville transformé en bureau d’un marchand de biens, les responsables des associations qui ont tant de mal à trouver des lieux pour accueillir les Isséens apprécieront de voir l’usage qui est fait de la salle des mariages de notre Maison Citoyenne.

    Le Fort d’Issy, Bien National vendu au plus offrant par la municipalité, va être entièrement loti et construit. Le projet initial de 1999 prévoyait 1200 logements. 11 ans plus tard, la pression des promoteurs sur la municipalité a abouti à une augmentation conséquente de la densité puisque c’est 1500 logements, dont plus de 1000 de grand standing en accession qui seront finalement implantés dans les 12 hectares du Fort.

    Alors qu’Issy-les-Moulineaux est la ville du département qui a le plus faible taux d’espace vert par habitant, la plaquette présente une profusion de pelouses, promet des vergers, des promenades accessibles au public. Les personnes qui auront les moyens d’investir dans ces appartements verront d’un mauvais oeil les badauds sur leurs pelouses. Le « village à l’américaine » qu’on nous promet deviendra vite une « gated community » : une zone protégée, vigilisée, mais avec vue sur la tour Eiffel !

    Alors que la construction de bureaux sans limites accentue le manque de logements, accessibles à tous, le choix de privilégier le haut de gamme ne va pas favoriser l’implantation de familles aux revenus moyens qui veulent se loger près de Paris ou de leur travail. Qu’importe, le maire aura une fois de plus réussi à privatiser les espaces communs et à écraser la mémoire d’un lieux insigne de la Commune. Une nouvelle enclave minéralisée, sans réelle desserte de transports publics, dans un environnement déjà saturé par les circulations de transit.

    Cela risque à terme de diminuer l’attractivité de la ville par la baisse considérable de la qualité de l’environnement. Les normes énergétiques avancées sont en retrait par rapport aux réglementations et le label HQE est une poudre aux yeux qui ne porte aucune innovation dans l’art de construire. C’est une banale opération immobilière qui profitera d’abord aux habituels promoteurs constructeurs en défigurant un haut lieu de l’histoire de Paris.

    Dès 1999, nous avons proposé de réduire l’emprise construite dans le Fort. Nous voulions limiter la construction à des logements locatifs de toutes catégories, implanter des espaces ludiques et de respiration, une nouvelle pépinière d’entreprise s’appuyant sur le tissu économique local afin de stimuler l’activité, des installations sociales et de santé publique. Depuis 1999, nous proposons que le Fort d’Issy soit rendu aux habitants.

    Je regrette qu’aucune de ces proposition n’ait été prises en compte dans le projet revu en 2007 et que l’on se retrouve face à un projet qui consiste à densifier un peu plus la ville sans se soucier du bien être des isséens.

    Laurent Pieuchot
    Tête de la liste Issy à Venir, Conseiller municipal, Conseiller communautaire GPSO

  6. MyB dit :

    CONFERENCE DE PRESSE

    25/5/2010, 11h, rue du Fort, conférence de presse du maire d’Issy pour lancer « l’éco-quartier » du Fort.
    L’évènement avait été annoncé par erreur sur le site de la mairie
    http://www.issy.com/index.php/fr/cadre_de_vie/actualites/lancement_de_fortd_issy_com. Très très vite retirée, cette page n’est cependant plus accessible…

    Néanmoins le site Directiongestion nous livre l’information (http://www.directgestion.com/sinformer/filactu/6535-qecopolisq-issy-les-moulineaux-decouvrez-la-ville-du-futur)

    Le discours du maire, en lien (http://www.fortdissy.com/videosantini/pagevideosantini.html) , est intéressant à plusieurs titres, car on y apprend:

    - 1/ que le fort sera desservi par deux arrêts de bus
    - 2/ qu’IL N’EST PLUS QUESTION DE TELEPHERIQUE
    - 3/ que les escaliers mécaniques entre les Epinettes et le RER C sont EN COURS D’INSTALLATION, là c’est un scoop ( ???), (Actevi les réclame depuis 2008, si j’en juge par votre dossier « transports »)
    - 4/ qu’il y aura une station Vélib, ce qui implique donc que les Epinettes pourront elles aussi bénéficier de cet équipement (en effet, la raison invoquée pour la non-desserte des Epinettes était que le quartier était trop loin de Paris, les stations devant être implantées à 2.000m maxi des limites extérieures de la capitale).
    - 5/ qu’il y aura une piscine, et là c’est un scoop ! Mais au lieu de profiter de l’espace libéré pour créer le vrai bassin de 500m qui manque cruellement à Issy, il faudra encore se contenter d’un 25m… Quelle occasion manquée, tout de même!!
    - 6/ que la collecte pneumatique des ordures évitera (enfin peut être, car il n’est pas certain que cela puisse se faire, selon les brochures des promoteurs) aux futurs habitants de voir passer sous leurs fenêtres une noria de camions poubelles (mais s’est on préoccupé du tri des déchets – dans un éco-quartier, ce serait le minimum ; quid de la consommation énergétique pharaonique de cette fameuse collecte pneumatique ?)
    - 7/ qu’il sera fait appel à la géothermie (enfin peut être, car il n’est pas certain que cela puisse se faire, selon les brochures des promoteurs) pour… permettre aux futurs habitants de payer 5,6% de TVA sur leurs factures de chauffage au lieu des 19.6 % facturés aux autres isséens !
    - 8/ que la municipalité n’oublie pas les riverains et qu’elle fait tout pour faire passer la pilule.

    Si donc dans les jours à venir la presse présente pléthore d’article sur le Fort, vous saurez pourquoi

  7. J.V. dit :

    Je me permet de rajouter que le tableau des nuisances est largement sous-estimé, car en plus des rues mentionnées, la rue Ferdinand connait des nuisances insupportables liées au chantier, les camions circulent vite et dans les 2 sens, poussière, et bruit.

    La circulation dans cette rue est en constante augmentation tous les ans, et je pense malheureusement qu’avec l’arrivée de tout ce joli monde, notre rue, si rien n’est prévu pour l’aménager deviendra très vite un enfer, mais qui s’en soucie!!

  8. Guillaume dit :

    Au contraire de tous ces esprits chagrins et de mauvaise foi, je trouve le projet intéressant et bien pensé. Mon seul point d’interrogation concerne aussi les transports, mais pourquoi toujours critiquer des années avant la fin de la construction, je suis sûr qu’une solution peut être trouvée.
    Mes parents habitent à Issy, et je compte aller voir ce qu’ils proposent dans ce fort.

  9. Guillaume dit :

    Au contraire de tout ces esprits chagrins, voire de mauvaise foi, je trouve ce projet intéressant et globalement positif. Le seul point d’interrogation reste effectivement les transport, mais rien n’interdit de trouver une solution d’ici l’achèvement des travaux et proposer une itinéraire en site propre pour les bus et les vélos, reliant la mairie, le fort et la gare de clamart.

  10. M.P. dit :

    Une foi encore de nouvelles constructions sont entreprises sans se préoccuper des accès ! un classique dès lors que la voirie reste indentique à celle existant avant les constructions !

    Galère pollution et gêne pour tout le monde !

  11. Didier Frutieaux dit :

    Bienvenue à « ECOPOLIS »

    Bienvenue aux nouveaux habitants qui vont prochainement habiter le Fort d’Issy. La commercialisation de ce nouveau programme immobilier vient de commencer, et la ville accueillera dans quelques mois, 3 500 habitants supplémentaires dans 1 538 logements.
    Voici quelques éléments contextuels pour mieux connaitre ce programme. Le Fort d’Issy connu son heure de « gloire » pendant le siège de Paris de 1870, où il constituait avec 17 autres Forts « la petite ceinture » destinée à protéger Paris. Il paya son tribu à la guerre en recevant 34 000 obus, tant prussiens que français.
    Récemment démilitarisé et dépollué de ses reliquats explosifs des trois dernières guerres, le Fort d’Issy vient donc d’être converti en programme immobilier. D’abord baptisé Fort « numérique », maintenant que tout le monde est connecté au haut débit via une simple « box », il a été converti en « Fort du développement durable », en « éco-quartier » et récemment labélisé « ecopolis ». Rassurez vous, seule l’appellation a changé pour suivre la mode du moment, le projet, lui est resté le même au cours des années. D’ailleurs comme vient de le noter le quotidien 20 Minutes : « sur le plan environnemental, rien de bien révolutionnaire. Les bâtiments consommeront moins de 65 kWh/m2 par an, quand le Grenelle de l’environnement prévoit 50 kWh/m2 par an d’ici à 2012. »

    Le MoDem dans son programme municipal de 2008, préconisait la création d’un « éco-quartier » pour le Fort d’Issy. La municipalité actuelle a repris cette idée en n’en conservant que le titre. C’est un bon début mais il ne fallait pas s’arrêter en si bon chemin ! Notre proposition était de s’inspirer du quartier « Vauban » à Freiburg im Breisgau, référence européenne d’éco-quartier en matière de reconversion de sites militaires, et y implanter des bâtiments légers et aérés, utilisateurs des dernières technologies vertes en matière de construction. Au lieu de cela, nous avons un nouveau projet de bétonnage à Issy, avec une concentration de bâtiments sans pareil dans un espace réduit. En effet, la présentation de la maquette à l’hôtel de ville a balayé nos derniers doutes, il y a été présenté des immeubles de 6 étages avec des vis-à-vis entre les bâtiments à certains endroits de moitié leur hauteur, engendreront pour leurs habitants, une sensation de promiscuité. C’est dommage, pour des appartements dont un des arguments de vente est d’avoir une vue directe sur Paris et la tour Eiffel. La vue sur la cuisine du voisin c’est tout de suite moins « glamour » ! Et il va falloir vite profiter du panorama, en effet, avec trois nouvelles tours de 170 m de haut, deux au pont d’Issy et une au centre ville celui-ci va en être « durablement » affecté.

    On vous a vendu aussi la desserte de la ville en transports en commun ? Est-ce que deux nouvelles stations de bus et le TUVIM seront suffisants pour absorber les nouveaux échanges sur cette zone ? Il est vrai, la ville dispose d’une très bonne infrastructure avec le métro, le Tram, le RER et les bus. Ils n’ont qu’un seul défaut, ils ne desservent pas le Fort pour le moment. Comme 80% des isséens, vous ne travaillerez pas sur la ville. Donc vous ferez comme beaucoup d’entre nous, vous prendrez votre voiture. 1 538 logements x 66% (taux de ménages isséens possédant au moins une voiture), cela fait potentiellement 812 voitures de plus dans les rues d’Issy-les-Moulineaux. Comme vous êtes sociologiquent plutôt des cadres, vous partirez tous à la même heure, difficile d’éviter les bouchons !

    Ce projet du Fort est donc encore une occasion de se distinguer positivement manquée pour la ville. Où est passée Issy l’audacieuse ? En tous les cas, pas dans le développement durable !

    Didier FRUTIEAUX
    Conseiller Départemental MoDem 92

  12. FEE Eric dit :

    @ MYB :

    Bien innocent votre commentaire sur les bienfaits du fort, et bien culoté le discours que vous mettez en lien !

    En effet, si vous allez « acheter » un appartement au fort, les vendeurs vous affirmeront :

    1/ une piscine ? : IMPOSSIBLE!! où pourrait on la mettre, vous avez vu la maquette !!!! (pourtant le maire le proclame et la majorité municipale, dans sa rubrique du point d’appui de juin l’affirme noir sur blanc…)

    2/ le fort ouvert à tous les isséens : IMPOSSIBLE !! vous pensez bien il y aura des VIGILES ET LA POLICE MONTEE pour empêcher l’intrusion des isséens lambda !

    3/ au niveau desserte : il y aura des navettes de bus OFFERTES PAR LA MAIRIE (la mairie ou le reste des pauvres couillons d’isséens ?) TOUTES LES 10 mn, de l’ouverture du métro à la fermeture du métro. « Avec des arrêts pour rammasser les gens en chemin ? » : NON PENSEZ VOUS ! CE SERA DIRECT MAIRIE – FORT…

    4/ et puis ce sera un éco-quartier : il y aura la BBC et la géothermie. Mais quand vous allez au fort, vous vous apercevez que rien n’est moins sûr !

    L’enquête publique (hé oui encore une !) pour la recherche d’un gite géothermique (2 puits de forage) n’est pas encore lancée. Mais elle commencera, opportunément pendant l’été, du 21 juin au 21juillet … (voir affichage à Barbusse et devant les logements de la gendarmerie)

    Enfin ceux que je plains, outre les riverains à qui l’on veut faire passer la pilule, ce sont les acheteurs, qui vont Se faire berner, à prix d’or, tout comme se sont fait berner les acheteurs des logements situés sur l’autoroute RD7, qui n’ont plus que leurs yeux pour pleurer !!!!

1 2

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char