RETOUR VERS ………………………………………. LE FUTUR

Posté par touchepasamonciel le 27 avril 2009

cequiauraitduetre.jpg

Actevi a analysé attentivement le dossier de création de la ZAC Coeur de Ville approuvé en décembre 2005 par le Conseil Municipal d’Issy-les-Moulineaux.

Ce projet qui avait remporté un consensus a depuis évolué dans l’ombre. Le PLU voté à l’unanimité en décembre 2005 vient en 2008 de faire l’objet de modifications dites « mineures »  où il est notamment annoncé une révision du PLU remettant en cause les règles régissant la ZAC Coeur de Ville.

Parmi les points « de détail » traités dans ces modifications figurait la destruction du PACI, monument protégé rappelons-le, (dont on ne conserverait que la façade), pour construire sur le terrain ainsi libéré les fameux logements prévus initialement dans la ZAC Cœur de Ville, lesquels logements n’y ont plus leur place puisque, dans le projet actuel, justement là où ils étaient prévu en 2005 ….on veut construire le nouveau PACI !
C’est l’histoire du chat qui se mord la queue !

Le site concerné, l’îlot Hugo-Vernet (3 ha)  est la propriété de la Caisse des Dépôts et Consignations(CDC), de General Electric et de White Hall (CGN). Les locaux sont occupés par Orange Labs (anciennement CNET : Centre National d’Etude des Télécommunications) dont la municipalité souhaite, tout comme ACTEVI, maintenir sur place l’activité historique et prestigieuse.

En décembre 2005, la Municipalité délibérait et approuvait les objectifs d’aménagement de la ZAC Coeur de Ville :

-    Permettre le maintien et la restructuration sur place du CNET dans des locaux adaptés et modernes ;
-    Favoriser l’implantation du Siège de Orange ;
-    Réaliser des logements sociaux et en accession à la propriété, en cœur de ville ;
-    Développer une continuité urbaine entre le quarter Corentin Celton et le Centre Ville Mairie d’Issy, en créant un linéaire de commerces de proximité le long de la rue du Général Leclerc et la rue Horace Vernet ;
-    Assurer la cohérence architecturale des façades par rapport au Séminaire Saint-Sulpice et à la mémoire des bâtiments existants du CNET ;
-    Promouvoir une démarche HQE (Haute Qualité Environnementale) dans les aménagements ;
-    Créer des équipements publics : groupe scolaire, équipement petite enfance ;
-    Créer un espace vert ouvert au public ;
-    Améliorer la circulation automobile et faciliter les accès aux piétons ;
-    Valoriser la façade du Séminaire Saint Sulpice par la  création d’un espace dégagé et en cohérence avec l’ilot Saint Nicolas.

La commune a signé avec la SEMADS, le 3 janvier 2005 une concession d’aménagement en vue de réaliser la ZAC « Cœur de ville » conformément à l’article L 300-4 du Code de l’Urbanisme. Dans ce programme, il était prévu :

-   50.000 m2 SHON de bureaux afin de répondre aux besoins de France Télécom (Orange Labs) ;
-   de 3.000 m2 à 10.000 m2 de commerces afin de relier les deux pôles historiques du centre-ville ;
-   Un équipement petite enfance de 60 berceaux ;
-   Un espace vert ouvert au public en pleine terre de 2.000 m2 avec des liaisons piétonnes ;
-   Une école de 5 classes.

La création de cette ZAC « Cœur de ville » était donc une réponse adaptée aux besoins des isséens : mixité sociale (bureaux, logements, commerces), école, crèche, espaces verts, liaisons piétonnes et rapprochement Mairie d’Issy/Corentin Celton.

Bien entendu, ACTEVI APPROUVE TOTALEMENT LE PROJET INITIAL, qui avait fait l’objet d’un consensus. Alors, pourquoi un tel revirement de situation ?

Aujourd’hui, où en sommes nous ?

PLU voté à l’unanimité en déc. 2005

Intentions actuelles de la municipalité

Logement 30.000m2 Néant
Bureaux 50.000 m2 (immeubles de 26m de hauteur maximale) 62.000 m2 : une tour de 170 m de haut (pour vous faire une idée : voir diaporama)
Ecole Oui – 5 classes Néant
Crèche 60 berceaux Néant
Commerces De 3.000 m2 à 10.000 m2, en linéaire, le long des rues du Général Leclerc et Horace Vernet 32.000 m2 (centre commercial sur plusieurs niveaux)
Espaces verts 2 .000 m2 en pleine terre Terrasses végétalisées « les plus vastes possible »
Liaisons piétonnes entre Corentin Celton et Mairie d’Issy Création d’un cheminement piétonnier protégé Nécessité de traverser 2 rues (Hugo et Vernet) transformées en larges voies à forte circulation
Parking Pour les résidents 1.200 places pour les visiteurs
Palais des congrès Le PACI, (monument protégé) en assure la fonction Dans la Zac, avec destruction du PACI

CONCLUSION ET SOUHAITS D’ACTEVI :

Si l’on veut conserver un cadre de vie agréable, convivial, vivant et à l’échelle humaine, il faut créer un véritable « cœur de ville », animé, en surface, comme envisagé initialement.

Le bétonnage à outrance n’apporte que frigidité et le principal problème de la tour solitaire en centre ville est sa relation avec l’environnement, les constructions avoisinantes et les vides créés à son pied.

De plus la disparition programmée du PACI, monument protégé et  lieu de mémoire et d’histoire culturelle de la ville, au profit de logements sociaux qui avaient leur place dans la Zac Cœur de Ville est extrêmement préoccupante. Ce projet est étroitement lié à celui de la tour et représente le premier pas vers la réalisation de celle-ci.

Ne reproduisons pas les 3 Moulins en centre ville, avec son flot de voitures obstruant les rues avoisinantes.

ACTEVI souhaite obtenir la remise à plat du projet sur la base des objectifs consensuels ayant présidé à la création de la ZAC en décembre 2005.  Cela, avec la participation de l’ensemble de la population, et pas seulement avec les avis bien filtrés exprimés par la vingtaine de personnes maximum autorisées à assister à l’atelier d’urbanisme. ACTEVI ne dénie ni la compétence ni la représentativité de ces personnes, mais l’importance du projet Coeur de Ville impose la plus large concertation possible.

C’est pourquoi ACTEVI a lancé une pétition qui a recueilli à ce jour plus de 1500 signatures.

5 Réponses à “RETOUR VERS ………………………………………. LE FUTUR”

  1. SZABO CLAIRE dit :

    Nous respectons le travail associatif porteur d’idées et de suggestions, comme ACTEVI doit respecter le travail de la municipalité.
    En l’occurence, sur le projet d’aménagement du Coeur de Ville, la municipalité, comme vous le rappelez dans votre article, n’est pas le seul acteur !
    Les élus sont des isséens, comme vous, à l’écoute des habitants, qui cherchent à concilier les besoins et les souhaits de chacun des acteurs.
    En ce sens, l’aménagement de la ZAC Coeur de Ville continue à faire l’objet de réflexions, afin d’intégrer les idées « constructives » et répondre au mieux aux attentes des isséens.
    Claire SZABO

  2. Nous sommes bien d’accord.

    L’équipe ACTEVI

  3. Pas sérieux du tout dit :

    Bonsoir,
    Je suis d’accord sur un terme avec Mme Szabo! s’il vient d’elle?
    Les idées de la municipalité sont « constructives » …..mais d »un immeuble de très grande hauteur.
    Il y avait eu une véritable consultation des habitants en 2005? qui avait abouti à la définition d’immeubles de bureau d’une 20aine de mètres de haut dans le secteur centre ville.
    Remettre en cause ce principe dans une telle proportion favorise uniquemment les propriétaires des terrains.
    Si vous pensez que les habitants ont changé d’avis alors il faut que la mairie relance une consultation équivalente à la précédente et non pas décider pour eux.

  4. LE FORT dit :

    Et l’aménagement du fort ?

    Puisque qu’il est question de « répondre au mieux aux attentes des isséens » et d’être « constructifs », pourquoi la municipalité n’annonce-t-elle pas la réunion publique qui serait organisée sur le Fort, mi mai 2009 ?

    ACTEVI, il serait judicieux de « suggérer » à nos élus d’annoncer aux isséens, et la date, et l’heure, et le lieu de cette réunion publique.

    A moins que cette réunion publique ne s’adresse qu’aux 20 participants autorisés à siéger en atelier d’urbanisme ?????????

  5. GEVA dit :

    Quelques questions :

    - Si les élus cherchent à concilier les besoins, souhaits et attentes de chacun des acteurs, qui sont ces acteurs que la mairie cherche à satisfaire à travers ses nouvelles orientations d’aménagement ? En tant que simple citoyen et, comme je le crois, une large majorité de la population d’Issy les Moulineaux, ces nouvelles orientations ne répondent ni à mes besoins, ni à mes souhaits.
    - Pour quelle raisons le PLU de 2005, voté à l’unanimité après une large concertation,est-il aujourd’hui remis en cause ? Il n’était pas choquant, après 4 ans, d’apporter quelques aménagements à ce document mais avec les nouvelles orientations il s’agit de tout autre chose : c’est la philosophie même de l’urbanisme dans la ville qui est totalement reconsidérée et dans un sens qui ne peut qu’alarmer les citoyens.
    - En quoi ces nouvelles orientations, qui sont un condensé de « Tour Monparnasse et de Centre Commercial des 3 Moulins » en plein centre ville vont permettre de conserver à Issy son côté village ce qui était présenté dans un numéro récent de Poind’Appui comme l’une des priorités de la municipalité actuelle ? Les mêmes personnes ne peuvent pas défendre des positions aussi contradictoires.

    C’est à ce type de questions qu’il aurait été intéressant que la municipalité apporte des réponses pour l’information des citoyens et la transparence sur ce dossier.

    GEVA

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char