LETTRE OUVERTE À M. LE MAIRE D’ISSY-LES-MOULINEAUX SUR L’OPERATION IMMOBILIERE TARIEL-BARBUSSE

Posté par touchepasamonciel le 2 avril 2009

 Monsieur le Maire,

De nombreux isséens ont alerté l’association ACTEVI et fait part de leur émotion au sujet du projet d’opération immobilière 32-36 rue Henri Tariel. Parmi ceux-ci on trouve des riverains bien sûr mais aussi beaucoup de promeneurs et d’utilisateurs quotidiens de l’allée piétonnière du Parc Henri-Barbusse.

En effet, si cette opération devait se concrétiser, elle aboutirait à la construction d’un important ensemble immobilier de 30 logements là où il n’y a actuellement qu’une seule petite maison et à l’abattage de nombreux beaux arbres qui font historiquement et de visu partie du Parc Henri-Barbusse.

La Ville se doit d’empêcher cette opération destructrice.

LETTRE OUVERTE À M. LE MAIRE D'ISSY-LES-MOULINEAUX SUR L'OPERATION IMMOBILIERE TARIEL-BARBUSSE dans informations generales parcbarbusseavant parcbarbusseapres dans informations generales

AVANT

APRES

 

Tout d’abord, nous ne comprenons pas que la Ville n’ait pas utilisé son droit de préemption pour agrandir le Parc Public Henri-Barbusse particulièrement étroit à cet endroit et empêcher ainsi ce site unique d’être dénaturé par un bétonnage démesuré. C’était sans aucun doute juridiquement et financièrement possible. Cela étant, nous en appelons à vous pour mettre en œuvre tous les moyens nécessaires à la remise en cause de cette opération.

Nous ne partageons pas l’appréciation de votre adjoint à l’urbanisme qui, lorsqu’il écrit « ce projet est parfaitement réglementaire »,  sous-entend que les règlements édictés dans le  Plan Local  d’Urbanisme (PLU) actuel seraient insuffisants pour protéger ce type de site.

Le PLU de la zone affranchit de coefficient d’occupation des sols une bande de 20 mètres en bordure du domaine public. Dans l’opération incriminée où la parcelle fait environ 40 mètres de profondeur, la notion de bande des 20 mètres a donc été appliquée deux fois, côté rue et côté parc, permettant de construire un immeuble de 4 niveaux  sur toute la largeur de la parcelle.
Considérer une lisière de parc comme une façade sur rue ou une bordure de square est une appréciation tout à fait contestable. Cela inciterait à construire  au ras des parcs en détruisant les jardins existants qui sont leur prolongement historique et naturel. Cette interprétation par des promoteurs astucieux a totalement dévoyé le PLU dans la pratique.

Cette opération est de plus en parfaite contradiction avec les objectifs plusieurs fois affirmés par vous et repris dans le  PLU et  le Plan d’Aménagement et de Développement Durable :

- Préserver les espaces verts à Issy-les-Moulineaux où le ratio par habitant est nettement en dessous des normes : Abattre de nombreux arbres adultes, est-ce conforme à cet objectif ?
- Conserver le caractère pavillonnaire de la zone  (UEa) inscrit dans le PLU :  une construction de plus de 30 m de façade et de  près de 40 m de profondeur, comprenant 30 appartements peut-elle raisonnablement être considérée  comme ayant un caractère  pavillonnaire ?
- Mettre en valeur les coteaux boisés de la Ville  en renforçant les percées visuelles :  A cet égard le jardin du 36-34 rue Henri-Tariel est la seule percée visuelle dans la partie basse du Parc Henri-Barbusse ; elle a été inventoriée à ce titre en tant que  patrimoine municipal à préserver .

Ce qui se passe 32-36 rue Henri-Tariel peut indiscutablement se diffuser de proche en proche dans cette rue et on peut le craindre, ailleurs dans la ville. Il faut y mettre un coup d’arrêt.

Nous vous demandons donc Monsieur le Maire, d’une part d’empêcher toute opération de ce type par tout moyen et  notamment en utilisant les pouvoirs d’appréciation que vous confère le Code de l’Urbanisme, d’autre part  de renforcer encore les règles de protection des espaces verts (publics et privés) et de constructibilité (hauteur, emprise au sol, …) à leur abord immédiat.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire l’expression de nos sentiments distingués.

Jean Marc Brison, Président d’ACTEVI, le 26 mars 2009

6 Réponses à “LETTRE OUVERTE À M. LE MAIRE D’ISSY-LES-MOULINEAUX SUR L’OPERATION IMMOBILIERE TARIEL-BARBUSSE”

  1. vigilence dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord, merci pour toute votre énergie à préserver la ville d’un urbanisme excessif.
    La crise va certainement retarder ou annuler bon nombre de projets, celui-ci pourrait en faire parti.
    Les promoteurs signent l’achat des terrains sous condition suspensive d’avoir pré-commercialisé 50/60% des opérations.
    Le danger actuel réside dans la nécessité pour un promoteur d’augmenter la hauteur pour limiter le cout du terrain par m2 construit.
    Une Vigilence – énorme vigilence – s’impose sur toute modification du PLU!
    Enfin, avez-vous des informations récentes sur la tour du centre ville et sur les constructions d’immeubles du fort?

  2. S.P. dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour vos actions, et notamment celle que je viens de lire,
    s’agissant du projet immobilier près du parc Henri Barbusse.

    En tant qu’habitante d’Issy-les-Mx, et appréciant beaucoup le Parc Henri
    Barbusse, j’ai aussi admiré plus d’une fois cette maison avec son jardin et
    ses arbres.

    Je considère que cette maison fait la continuité du Parc, et que ce projet
    est effectivement une atteinte à l’esthétique du parc et de la rare
    végétation qui existe encore à Issy-les-Mx. La ville ne peut pas accepter
    tout les projets des promoteurs, qui cherchent à exploiter toutes les
    parcelles de terrain de la ville.

    Je voudrais savoir comment participer en tant que citoyenne d’Issy à votre
    action, et signifier mon mécontentement auprès du maire.

  3. C.Y. dit :

    Bonjour,

    Merci pour l’information que vous avez transmise.
    J’ai lu avec attention votre lettre au Maire de la ville et je souscris entièrement au contenu de cette lettre.

    Merci pour votre vigilance et pour votre engagement.

  4. Le Président dit :

    Ci-dessous, copie d’un courrier qui m’est adressé :

    Objet : soutien contre le projet du parc

    Monsieur le Président,

    Nous avons bien reçu la lettre ouverte du 26/03/09 adressée à Monsieur le Maire concernant l’opération immobilière Tariel-Barbusse à Issy-Les-Moulineaux.

    Nous habitons rue de la Défense depuis juin 2008 : le quartier pavillonnaire et la proximité à ce magnifique parc ont bien évidement joué dans notre décision d’acquisition.

    Quand nous avons lu votre lettre, et vu les photos « avant/après », nous avons été profondément choqués. Il nous paraît inadmissible qu’un tel gâchis de l’environnement soit autorisé !

    C’est à ce titre que nous vous transmettons notre soutien pour que cette opération soit tout simplement empêchée.

    Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

    S. G. et A. B.

  5. L.H. dit :

    Bien entendu je suis contre le projet de construction d’un bâtiment à
    l’extrémité du parc Henri Barbusse, seul endroit tranquille ou il est
    possible de promener un nourrisson dans le calme. C’est également un
    lieu ou la végétation fournit suffisamment d’oxygène pour lutter contre
    les gaz d’échappement du virage en côte entre les rues Tariel, Lasserre
    et Robespierre.

    Par ailleurs, la rue Tariel, qui fut une rue calme, est devenue un lieu
    ou il est impossible de se garer. et depuis quelques jours toutes les
    places sont payantes.

    Quelques classes empruntent cette entrée pour conduire des élèves au
    parc, faudra-t-il que ces classes fassent un détour et perdent un temps
    de jeu et de sécurité.

    J’insiste, je suis contre ce projet .

  6. Ecoeuré et désabusé dit :

    On ne peut pas être d’accord avec certains écrits (Majorité Municipale) car il faut associer les Isséens en amont sur l’idée d’un projet, les consulter avec 2 ou 3 idées sur un grand projet pour la Ville « Pour moi, c’est la démocratie ».
    A-t-on consulté les Isséens sur l’idée d’un projet de téléphérique ? Non, je ne crois pas.
    Par ailleurs, et toujours en matière d’urbanisme, on doit retenir l’exemple parfait de l’incohérence des idées et des décisions.
    Pourquoi l’Urbanisme d’Issy-les-Moulineaux s’associe, de toute évidence, à l’idée de tours à Issy, arguant qu’elles dégageraient des espaces verts au sol, et, que ses services accordent sans sourciller un permis de construire aux 34-36, rue Henri Tariel qui permet de couvrir de bâtiments presque tout le terrain et de détruire jusqu’à 700 m2 d’espaces verts. Je ne vois pas en cette affaire où Issy est au service des Isséens (dixit la Majorité Municipale). Le public n’a-t-il pas priorité sur le privé ?
    Un téléphérique, des tours, un Fort numérique, un PACI, le gigantisme des bords de Seine « Est-ce la loi de la rumeur ou des grands projets réalisés ou à réaliser sans aucune ou véritable consultation préalable de l’ensemble des Isséens ? »

    P.S.: De plus, je n’ose même pas revenir sur la circulation dans Issy et sur l’implantation des aires de stationnement « Velib » (surtout près de l’Hôtel de Ville). Où est le village ?

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char