ACTEVI … Touche pas à mon ciel


REUNION DE L’ATELIER D’URBANISME DU 30 MARS 2009 SUR LE FUTUR SIEGE DE LA GENDARMERIE : NOUS NE FERONS PAS DE COMPTE-RENDU …

… pour la simple raison que nous n’avons pas pu y participer.

Avant le début de la séance, notre président s’est vu signifier qu’il était « persona non grata ».

Rappelons que, dans le journal de la Ville « Point d’Appui » d’octobre 2008 (p. 26), la majorité municipale déclarait  :

« l’Atelier d’Urbanisme et de Développement Durable d’ Issy-les-Moulineaux est devenu le lieu incontournable de l’information, de la participation et de la concertation pour tout isséen qui souhaite être partie prenante aux évolutions du cadre de vie de la Cité. Alors, n’hésitez pas, venez enrichir les débats ! «  

Il y a visiblement un gouffre entre les paroles et les actes !

Pour sa part,  Actevi a présenté en avril 2008 dans un article du blog sa vision de la démocratie locale.

Nous vous laissons juges…


ACTEVI ATTAQUE EN JUSTICE LA DECISION DE LA MAIRIE DE DETRUIRE LE PALAIS DES CONGRES D’ISSY (PACI)

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) d’Issy-les-Moulineaux a été approuvé à l’unanimité en décembre 2005. En septembre 2008, la municipalité a lancé une procédure pour y apporter quelques « modifications mineures ». Mais, comme nous l’avons indiqué dans un précédent article,  cela n’est pas si mineur que cela…  En effet, parmi les diverses mesures figure, pudiquement présentée comme une « confirmation de la protection de la seule façade principale », la suppression presque totale du classement du Palais des Arts et des Congrès d’Issy-les-Moulineaux (PACI) dans les « éléments de patrimoine à protéger », permettant la destruction du PACI à l’exclusion de sa seule façade principale.

Les appels au bon sens formulés lors de l’enquête publique par de nombreux isséens demandant la conservation de cet élément majeur du patrimoine d’Issy n’ont visiblement pas été entendus par la municipalité et le conseil municipal d’Issy-les-Moulineaux a voté le 11 décembre 2008 une délibération (n° 37) validant cette modification du PLU.

L’association Actevi vient donc à regret mais avec détermination de formuler une requête en annulation de cette délibération auprès du Tribunal administratif de Versailles.

Sans rentrer dans les détails d’une affaire qui relève maintenant de la Justice, nous souhaitons ici rappeler en quelques lignes combien le PACI est important pour la Ville et ses habitants :

Nous avons vu depuis 10 ans la destruction dans le quartier du Centre-ville près du PACI de nombreux éléments du patrimoine architectural d’Issy : la Poste « années 30 », la maison particulière « années 30 »  mitoyenne du PACI, la crèche « début de siècle », la Gendarmerie « début de siècle », … 

Le PACI reste, avec la Mairie et 3 monuments à caractère religieux (le Séminaire, l’Eglise St-Etienne et l’Eglise N-D des Pauvres), l’un des rares monuments à constituer l’identité d’Issy.

Il n’en a donc que plus de valeur :

Palais des Arts et des Congrès d'Issy-les-Moulineaux (PACI)

- Pour ses qualités architecturales unanimement reconnues, y compris par ceux-là mêmes qui veulent le détruire après l’avoir classé 3 ans auparavant et fait en 2007 pour plus de 1,3 millions d’euros de travaux de restauration, mises aux normes et amélioration !

PACI - Vitraux - Vue intérieure Ce monument art-déco, construit par l’architecte Marcel Chappey, a été réalisé avec la participation de grands maîtres de l’art, de haut rang, puisqu’il s’agit de Louis Barillet, le maître verrier, et du célèbre ferronnier Raymond Subes. 

Vous ne verriez plus cela !

 

Parmi les éléments remarquables, citons les vitraux de la façade, qui ont besoin de recul pour être mis en valeur, l’escalier d’honneur monumental en pierre de comblanchien et sa rampe arts-déco, ainsi que la salle de spectacles Berlioz, dont l’acoustique est exceptionnelle.

- Pour sa charge historique et émotionnelle :
Ce bâtiment est le symbole vivant de notre passé (la Maison du Peuple) et du dynamisme de notre présent (le théâtre est le symbole du dynamisme culturel de notre ville). Il est chargé de souvenirs et d’émotions personnelles et collectives.

Ne le laissons pas détruire. Rappelons que Boulogne-Billancourt, notre voisine  soucieuse de sa diversité architecturale a créé un Musée des années 30 et magnifié ses bâtiments de cette période.


association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char