MAQUETTE DE LA ZAC CŒUR DE VILLE

Posté par touchepasamonciel le 14 août 2008

marquette de la tour

Sur les conseils de C. Provot, maire adjoint à l’urbanisme, ACTEVI s’est rendu au Pavillon de l’Arsenal et  ne peut que vous inviter, vous conseiller, voire même vous recommander d’y aller ! Et surtout, n’hésitez pas à encourager vos voisins et connaissances à s’y rendre !

En effet, au premier étage, vous y verrez la MAQUETTE de la Zac cœur de Ville, avec la tour et le bloc « centre commercial/Paci », dans leur contexte urbain, à savoir, les rues et les immeubles avoisinants, le séminaire….

Le bloc centre commercial/Paci, monolithe face au Séminaire, et sur la quasi-totalité de la rue Horace Vernet, et surtout la tour, immense, écrasant tout son entourage…

Vous y verrez aussi un panneau présentant les « aspects HQE » de la tour (notamment des éoliennes en toiture ???!!, un système d’ascenseurs révolutionnaires mais bien peu réalistes) qui n’ont pas été évoqués lors des 2 dernières réunions de l’atelier d’urbanisme sur la Zac Coeur de Ville…

Enfin, en cliquant sur une souris d’ordinateur, vous entendrez Jacques Ferrier vous présenter une tour obsolète, puisqu’incluant des logements…

Comme vous l’avez constaté l’atelier d’urbanisme et le site de la municipalité (http://www.issy.com/index.php/fr/cadre_de_vie/urbanisme/les_grandes_operations_d_urbanisme__1/le_projet_caeur_de_ville) ne nous présentent que des vues d’artiste idylliques sur ce projet.

Oui, vraiment, il FAUT ALLER VOIR CELA A L’ARSENAL !

Pavillon de l’Arsenal, 21 bd Morland – 75004 Paris (Métro Sully Morland)

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et de 11h à 19h le dimanche, entrée libre (Prévoir 1 heure pour la visite) 

10 Réponses à “MAQUETTE DE LA ZAC CŒUR DE VILLE”

  1. Horreur / Referendum dit :

    Bonjour,
    En voyant cette maquette, je contemple l’horreur du bétonnage et m’interroge sur l’endroit où sera le parc annoncé.
    Puisque l’on compare ce projet à celui de Boulogne, qui est beaucoup plus petit et ouvert sur la lumière du jour, ici, un énorme bloc sans lumière dans le style de celui de la Défense, c’est du Béton modèle années 50.
    Un réferendum de la population s’impose vraiment. Les isséens veulent-ils cela?
    André Santini doit donner une légitimité à son projet en soumettant celui-ci à un referrendum local.

  2. Juliette dit :

    Dans une démocratie comme la notre, la légitimité est issue des élections. Les dernières datent de quelques mois et André Santini a été réélu dès le premier tour. Et ce projet de tour était déjà annoncé. La preuve, c’est que vous avez essayé d’en faire un sujet de polémique électorale.

  3. le président répond à Juliette :

    Si vous reprenez le programme des éléctions municipales de notre maire, vous vous apercevrez que le projet d’un centre commercial y figure ainsi que la création d’un nouveau Paci, mais le projet de Tour n’en fait pas partie…comme par hasard!! Il fallait sauver l’éléctorat….!
    Actevi pense qu’il y a un moyen plus simple et plus humain pour conserver FT (RetD) plutôt que d’imposer une Tour!

  4. Pierre W. dit :

    Je rentre d’Amiens

    Ils ont là-bas une chose EPATANTE, « le Huit ». C’est un minibus qui fonctionne au Diester, sur un circuit en boucle (en forme de huit couché, ∞) , circulant toutes les 6 minutes ! Si c’est faisable à Amiens, cela devrait aussi pouvoir l’être à Issy les Moulineaux?
    Pourquoi notre municipalité ne mettrait-elle pas en place le même genre de service ?

    Ils ont aussi là-bas une chose HORRIBLE : une tour solitaire, la tour Perret d’une hauteur initiale de 104 m et récemment surélevée jusqu’à 110 m, la plus vieille jamais construite en France. Ils pensaient être imités sur le reste du territoire, mais la mayonnaise n’a pas pris…jusqu’à ce qu’il vienne l’idée à notre municipalité de relever le défi.
    Hé bien, à Amiens, ils n’en sont pas fiers de leur tour, et encore moins heureux !

  5. MM dit :

    Bonjour Pierre W.

    C’est marrant comme chaque génération d’architecte déclare vouloir tirer les leçons du passé en matière de conception de tours, en proposant des tours que « cette fois c’est sûr, ce sera un modèle d’intégration dans la ville, qu’elle sera jamais déserte, moche et sale, qu’elle ressemblera vraiment dans 10 ans à l’image de synthèse proposée par mon cabinet (avec les faux gens qui se promènent par un dimanche ensoleillé)… »

    Il y a tout lieu de penser qu’en concevant Beaugrenelle, l’architecte ne pensait pas à mal. Mais comme on dit, l’Enfer est pavé de bonnes intentions. En quand en plus, on est formaté au Green Washing, grande est la tentation de concevoir une tour « HQE » en béton, l’un des matériaux les plus générateurs de CO2 à produire, quel que soit le coût énergétique de fabrication de cette tour. « Il faut économiser de l’énergie dans la phase de vie de la tour » on vous dit… même s’il faut des moyens pharaoniques pour la construire.

    Et si finalement, la bonne décision à prendre en matière d’intégration des tours dans la ville, c’était de ne pas en construire, tout simplement ?

    MM.

  6. boucheta dit :

    Et au dernier étage, faudra pas oublier de loger tous les SDF qui dorment dans le jardin devant la SECU hihihihi !!!!

  7. Pierre L. dit :

    J’ai lu attentivement votre blog et ai vu la vidéo de Monsieur Ferrier.
    Ce projet va à l’encontre du bon sens élémentaire:
    - une tour de plus de 150 mètres de haut, qui va ‘écraser’ la ville et la transformer en mini ‘La Défense’.
    - que veut dire cette volonté des Isséens d’avoir un centre commercial en plein centre ville. Il existe le centre des 3 Moulins. Les Isséens sont ils devenus cul de jatte et ne peuvent-ils pas se déplacer sur quelques centaines de mètres? De plus, que va devenir le commerce de proximité, qui rétrécit au fil des années?
    - un parking de 850 places, alors qu’il faut développer le transport en commun urbain. C’est inconcevable, invraisemblable.
    - références nulles de l’architecte ( en réponse à la question relative à ses références en la matière,une réponse évasive : ‘on travaille sur la tour X à La Défense … ). Tout comme les barres de HLM desannées 60-70, ce concept mixte bureaux-logements sera considéré comme hérétique par nos enfants. Les habitants d’une ville ont besoin de logements à taille humaine, et non de gros ‘zinzins’ rendant la vie et les relations anonymes

  8. le president dit :

    Attention, il s’agit d’une exposition temporaire qui prendra fin le 15 octobre.

  9. GEVA dit :

    Humour ou provocation (suite)

    Tribune libre de la majorité municipale dans le POINT D’APPUI du mois de septembre : Sous le titre « circulation douce à Issy » le rédacteur nous explique que le défi à relever est celui de continuer à préserver le caractère « villageois » d’Issy les Moulineaux tout en assumant sa situation de pôle d’activités. C’est parfait comme réflexion et je suis certain qu’une majorité d’Isséens est prête à relever le défi en question.
    Mais il va falloir que le rédacteur en question nous explique ce qu’il y a de « villageois » dans le projet de la municipalité pour la ZAC Centre Ville avec sa tour de 150 ou 170 mètres, son centre commercial bétonné (voir la maquette), ses 60.000 m2 de bureaux, son parking souterrain de 850 places … Tout cela entre Mairie d’Issy et Corentin Celton, cela va faire un adorable village. Pour la circulation douce par contre, pas de problèmes aux heures de bureaux ce sera plus que doux : ce sera le grand embouteillage dans le village !
    Non encore une fois je pense que c’est de l’humour… ou alors de la provocation.

  10. Michel Lefrère dit :

    Lecteur attentif du Point d’Appui, je relève, dans le N° de Septembre 2008, page 30, à la rubrique Tribunes Libres, l’incompatibilité suivante :
    Je cite :
    « Majorité Municipale, Circulation douce à Issy
    ‘Le défi à relever est celui de continuer à préserver le caractère ‘villageois’ d’Issy les Moulineaux tout en assurant sa situation de pôle d’activités’ ».
    Je rappelle au rédacteur que le caractère ‘villageois’ ne peut se rapporter qu’à une agglomération rurale. La mise entre guillemets du mot ‘villageois’ voudrait-elle dire que le rédacteur ne le prend pas à son compte ? Dans ce cas, il a raison, car le défi en question N’EXISTE PLUS A ISSY LES MOULINEAUX. Il y a maintenant un certain temps que la situation de pôle d’activités a pris le pas sur la ruralité de notre ville. Il suffit d’ETRE SUR LE TERRAIN pour voir les dégâts produits par la densification de la ville sur la circulation routière, et l’évolution du piéton sur les trottoirs.
    Il est plus facile de densifier que de faire respecter certaines règles de bonne conduite.
    Le plaisir de tous s’atténue chaque jour à Issy les Moulineaux.

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char