CONSEIL MUNICIPAL DU 3 JUILLET ET PRESENTATION DE LA ZAC CŒUR DE VILLE PAR JACQUES FERRIER, LE 7 JUILLET

Posté par touchepasamonciel le 10 juillet 2008

La séance du Conseil Municipal du 3 juillet 2008 portait à l’ordre du jour les points suivants :

  • Point 49 : Zac multisite Centre ville Mairie d’Issy. Approbation du bilan prévisionnel actualisé au 31/12/2007 et du compte rendu à la collectivité.
  • Point 50 : Révision simplifiée du PLU (Plan Local d’Urbanisme) relative à la ZAC Cœur de Ville.

Pour le point 49, Christophe Provot, adjoint à l’urbanisme, précise que le projet répond aux vœux des salariés de France Télécom et aux aspirations des isséens. Il s’agit d’une tour de bureaux de 62.000 m2 pour dégager un espace vert, un parking de 850 places + 400 places pour le futur PACI, un centre commercial de 32.000 m2 surplombé d’une coulée verte.

C.Provot déclare que l’atelier d’urbanisme et le conseil municipal sont les premières étapes de la concertation ! et il affirme qu’il n’y a pas eu d’opposition au projet ; que seules les incidences dues au vent et à l’ombre portée ont été évoquées.

Quoiqu’il en soit, informe-t-il, il s’agit de préciser les objectifs de la révision du PLU suite à la délibération de décembre 2006, et, pour appuyer ses propos, il évoque deux articles parus dans la semaine (que nous avons lus) l’un dans le Figaro (évoquant des tours près des gares de l’Est et du Nord) et l’autre dans le Monde (un article « fou », où les auteurs sont « pour » des tours dans Paris, mais en périphérie uniquement, autrement dit, presque en banlieue), et invite l’assemblée à se rendre à l’Arsenal (où la tour présentée par J. Ferrier n’est pas le projet actuel - http://www.pavillon-arsenal.com/videosenligne/collection-9-146.php).

Après une discussion houleuse, l’assemblée passe au vote : la majorité unanimement « pour », 7 voix « contre » et 3 abstentions. A noter qu’au fil de la discussion il a été confirmé que le PACI (récemment rénové pour un montant de 1 350 000 €.) avait été racheté par UNIBAIL, et que, concernant la RD7, le Conseil Général souhaitait en effet créer une 4 VOIES en bord de Seine, et non pas une 2 x 2 voies, comme certains le prétendent….

Le 7 juillet 2008 nous étions conviés à la ‘‘présentation de l’opération « Cœur de Ville » en présence de l’architecte Jacques FERRIER‘‘. en salle multimédia, à la Mairie.

Etaient représentés : des élus, des associations, des commerçants et des membres des conseils de quartier.

La séance (18h-20h), présidée par Christophe Provot, a permis à Philippe Chambiaretta de présenter brièvement la Zac, puis à Jacques Ferrier et son équipe de parler de la Tour. Cependant, nous avons noté l’absence de tout urbaniste parmi les intervenants.

Le débat portait essentiellement sur la conception de la tour, son aménagement, la qualité des matériaux utilisés, les énergies qu’elle pouvait développer/économiser dans le respect des normes HQE (Haute Qualité Environnementale). Pour ce qui est de sa durée de vie (développement durable) elle serait modulable et certaines parties, surtout sur les façades, pourraient être changées/transformées. Elle serait aussi facilement « déconstruisible ».

Les questions qui ont été posées sont communes à nombre de présents et sont de type : ombres portées, bruit du vent, courants d’air (questions restées sans réponse), nombre important de parkings, élargissement des rues Horace Vernet et Victor Hugo (à double sens), les livraisons, les transports en commun, l’absence de parking à vélos, la pertinence de cette tour sachant que Paris ambitionne de construire une tour de 200 m de haut porte de Versailles (question restée également sans réponse), quelles alternatives à ce projet ont été étudiées, quels types de commerces seront prévus dans ce centre commercial, quels sont les besoins réels de France Télécom.

Ce que pense ACTEVI

Nous n’avons pas entendu parler de concertation des isséens, ou des commerçants concernant l’implantation d’une tour, d’un palais des congrès et d’un centre commercial en Zac Cœur de Ville. Les desiderata des salariés de France Télécom concernant cette tour restent une inconnue.

Les souhaits d’ACTEVI

  • La mise en place d’une réelle concertation avec la population,
  • Connaître les besoins réels de France Télécom,
  • Le lancement d’une campagne d’information portant sur une enquête publique, diffusées à tous les isséens et réalisée pendant les jours ouvrables, en dehors des périodes de vacances scolaires,
  • ACTEVI souhaite conserver un centre ville à échelle humaine, avec un linéaire de commerces, et non un centre commercial, des rues piétonnes, des restaurants qui déploieraient leurs terrasses sur un parc où l’on puisse flâner tranquillement.

La ville est saturée de bureaux et de voitures. Sauvons ce que l’on peut encore sauver !

Cette Zac est le cœur de notre ville, c’est le dernier organe que l’on puisse encore préserver et humaniser !

Ne cédons pas notre cœur

à un phénomène de mode

9 Réponses à “CONSEIL MUNICIPAL DU 3 JUILLET ET PRESENTATION DE LA ZAC CŒUR DE VILLE PAR JACQUES FERRIER, LE 7 JUILLET”

  1. la secrétaire d'Actevi dit :

    J’ai assisté à la réunion du 7 juillet, présentée comme une étape de la CONCERTATION PUBLIQUE sur la Zac Cœur de ville.

    Je remarque que nous en sommes déjà à la troisième étape. 1ère étape : Atelier d’urbanisme du 26 mai 2008 (où seuls quelques privilégiés sont conviés) ; 2ème étape : le conseil municipal du 3 juillet (public, mais non retransmis, et où personne n’a le droit de s’exprimer) ; 3ème étape : le 7 juillet, présentation par Jacques Ferrier à une quarantaine de personnes (+ quelques intrus dont les nom et adresse ont été soigneusement notés).

    Voilà donc pour le début de la concertation publique…

    Ce 7 juillet, je déplore l’absence, parmi les intervenants, d’un URBANISTE. Serait-ce qu’à Issy les Moulineaux, on envisage d’urbaniser en se passant des services de spécialistes en la matière ?

    Ce 7 juillet, on nous a annoncé une belle coulée verte piétonne, entre la place Bonaventure Leca et la place Corentin Celton, mais :

    1/ les vues d’artistes présentées n’ont pas tenu compte du trafic du terminus de bus rue Kléber

    2/ la coulée verte buttera contre les immeubles rue Victor Hugo et/ou rue Vaudétard. Il y a donc une incongruité à prétendre que ce projet a été conçu pour assurer la jonction entre les deux places

    3/ les rues Victor Hugo et Horace Vernet (+ sans doute l’avenue de la République) seront mises à double sens pour accueillir les nombreux véhicules que ce projet attirera en centre ville : 1200 places de parking (400 pour la tour, 800 pour le centre commercial), les accès et sorties de parking se faisant dans ces rues. A noter que les camions de livraison emprunteront également ces voies (toutes les livraisons seront paraît-il souterraines), générant ainsi un joli volume de bruit, et de pollution. Remarque : quid des pistes cyclables (avenue de la République) ? Seront-elles sacrifiées pour faciliter l’accès de SAINTE AUTOMOBLE ?

    La tour sera prévue pour accueillir le siège de France Télécom, alors même qu’il n’y a aucune assurance que cette société veuille y installer son siège (voire même rapatrier des personnels du Japon…), et que FT déplore actuellement une grave saignée dans ses effectifs. Faut-il vraiment sur-dimensionner cet édifice, en espérant louer les surfaces vides comme c’est le cas pour le paquebot Générali (http://www.businessimmo.info/pages/lettre/fiche.php?s_code=080709F2901 ) et ainsi défigurer durablement le cœur de ville et le sacrifier sur la sainte table de la rentabilité ?

    La tour serait la seule solution possible sur le site. En effet diverses alternatives ont été étudiées et ont été présentées :

    - solution 1 : deux tours de hauteur X
    - solution 2 : deux tours de hauteur Y
    - solution 3 : deux tours, la tour A étant plus haute que la tour B
    - solution 4 : deux tours, la tour B étant plus haute que la tour A
    - etc…

    Est-ce bien raisonnable… De qui se moque-t-on ?

    Le projet prévoit une salle de congrès/spectacle/cinéma alors que quelques centaine de mètres plus loin, Paris prévoit aussi une tour, porte de Versailles, avec également une salle des congrès et tous les services annexes. Quelle est la cohérence dans tout cela (outre le fait que le PACI vient d’être rénové pour plus 1M€) ?

    Les intervenants ont insisté sur la mixité de la future Zac, mais où sont passés les logements inscrits au dossier de création de la Zac en décembre 2005 ? Auraient-ils été sacrifiés, eux aussi, sur la table de Sainte Rentabiité ? Où est l’humain dans tout cela ?

    Enfin, pour conclure, le souhait de la municipalité est de relier la place Corentin Celton, chef d’œuvre de béton, glaciale et d’une FRIGIDITE exemplaire, à la Tour, symbole éclatant d’une VIRILITE TRIOMPHALE. Est-ce là, l’image que notre maire veut laisser à la postérité ?

  2. referendum local dit :

    une seul vraie solution démocratique : mle refrendum local, pour ou contre une tour.

  3. GEVA dit :

    Humour ou provocation ?

    Dans sa dernière tribune libre de POINT D’APPUI, la majorité municipale a rédigé un article dithyrambique sur la démocratie à Issy les Moulineaux. Tout est formidable et personne n’est oublié. Jugez-en :

    - le conseil Communal des Jeunes pour les isséens de 11 à 17 ans
    - le conseil local de la Jeunesse pour les isséens de 18 à 25 ans
    - le Conseil Communal des Aînés pour les autres

    Sans oublier bien sûr :

    - les Conseils de Quartier
    - l’Atelier d’Urbanisme (dont ACTEVI avait été exclu avant d’y être miraculeusement réintégré quelques semaines avant les élections municipales)
    - le Conseil Municipal Interactif…

    Et de conclure « A Issy les Moulineaux, quel que soit l’âge, la profession ou les convictions de ceux que les expriment, les idées se confrontent, s’échangent et s’enrichissent pour en extraire le meilleur, toujours au service de l’intérêt commun ».

    C’est superbe mais, à propos, vous qui lisez ce billet, vous avez été consulté pour l’aménagement du Fort ? On vous a demandé votre avis pour l’aménagement de la ZAC Centre-Ville et la construction d’une Tour de 170 m de hauteur (projet qui semble déjà bien avancé puisqu’à l’étude depuis 2004) ? Vous étiez au courant, et d’accord pour la vente du PACI après les importants travaux financés par la commune, donc avec vos impôts ?

    En d’autres termes : pas une rampe d’accès, pas un banc public, pas une aire de jeux… ne seront réalisés à Issy sans une concertation, un échange approfondis avec les citoyens (ce qui est très bien), mais pour les projets majeurs (Fort, Tour, PACI…) laissons cela aux gens « sérieux ». Vous n’avez pas l’impression qu’on se moque de nous ? Et la Tribune de la Majorité municipale dans POINT D’APPUI, c’est de l’humour ou de la provocation ?

    Pour terminer : J’adhère totalement à l’idée d’un référendum communal sur le projet de tour comme cela a été proposé par plusieurs personnes sur le site d’ACTEVI. Il faut rendre ce référendum incontournable quitte à faire signer une pétition pour l’obtenir (ACTEVI ?).

  4. coeur de ville et fort dit :

    Concernant le dernier conseil municipal, je vous invite à lire l’intéressant commentaire suiant, que je viens de découvrir

    http://www.josephdion.com/2008/07/retour-sur-le-c.html#more

  5. coeur de ville et fort dit :

    ci-joint un autre lien interessant concernant la Zac coeur de ville

    http://www.issydemocrates.com/2008/07/la-course-aux-t.html#more

  6. Vigilant dit :

    @MM

    Merci pour ce lien vers le site de la ville.
    A croire qu’a force d’insister, il a bien fallu que l’on finisse par exposer ce projet !

    SAUF QUE…. Avez-vous remarqué que la tour a RETRECI !!! Elle ne ferait plus que 149 m de haut ! Aurait-on « OUBLIE » de prendre en compte la chevelure du mastodonte (abritant les parties techniques, et faisant quand même 21 m de haut) ???

    SAUF QUE…. On nous annonce 850 places de parking, mais on « OUBLIE » de nous parler des 400 places de parkings prévues sous la tour…

    SAUF QUE….On nous annonce une « réelle mixité des fonctions urbaines », mais on en a rayé les logements. Fonctions urbaines, sans logements ???

    SAUF QUE… On nous dit (Réunion Ferrier du 7 juillet) que la tour sera plantée dans la verdure, et qu’il n’y aurait pas de construction sur dalles (par opposition à Beaugrenelle ou Montparnasse). Cependant, quant on regarde la galerie de photos jointe à l’article, on constate que la tour Ferrier sera bel et bien, elle aussi, sur une dalle de béton (images 2 et 3).

    Enfin on nous annonce UNE CONCERTATION dès la rentrée. Ouf, il était temps ! Mais fera-t-on encore voter tous les pensionnaires de la résidence Etienne Dollet comme cela a été fait pour la concertation sur le téléphérique ?? (rappelez vous 44 bulletins, tous remplis par la même personne, tous « pour ») – voir http://touchepasamonciel.unblog.fr/2007/04/, article « résultats, résultats »)

  7. P. A. BERNE dit :

    @ VIGILANT et @MM

    Je ne suis pas architecte, ni maquettiste, mais tout de même !

    Avez-vous remarqué l’image 4 de la galerie de photo ?
    La photo, prise du café de la place Corentin Celton présente une tour idyllique…

    Or il faut savoir que les immeubles aux balcons arrondis se trouvent à l’angle au Rond point Victor Hugo. Ils ont 7 ETAGES.
    On traverse la rue Victor Hugo, et là, à la place de la cantine du Cnet on plante une tour de 36 étages.
    Et bien, sur l’image présenté, LA TOUR DEPASSE A PEINE…C’est curieux… Elle aura 29 étages de plus que les immeubles qu’elle jouxte, mais c’est tout juste si elle est plus haute.

    De plus elle semble avoir subi une furieuse cure d’amaigrissement. Avez-vous remarqué comme elle est tellement plus fine que les immeubles qu’elle jouxte ? Pourtant, d’après l’image 1, elle aura une grosse surface au sol et devrait être bien plus imposante que cela.

    Si quelqu’un de la partie pouvait m’éclairer sur ces points, j’en serais ravi.

    En attendant, je serai tenté de donner à cette image la légende suivante : « trompe couillon »…

  8. Pierre W. dit :

    On nous prétend que le futur centre commercial sera générateur de vie et d’animation en centre ville.

    Allons au centre commercial des 3 Moulins.
    Voyez-vous foule sur l’esplanade et dans le jardin public ? Non c’est le désert. (sauf les jours de marché, bien sûr).

    Les gens s’engouffrent en voiture dans les sous-sols du centre, et en ressortent toujours en voiture, sans pour autant poser un pied dehors. Résultat, cette esplanade est morte, archi-morte, le jardin public ne sert à personne, et le centre commercial a tué de nombreux petits commerces alentour.

    C’est sans doute pour cela que l’on veut refaire la même chose en centre ville…

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char