• Logo actevi

  • Articles récents

  • Recherche articles

  • Vos commentaires

  • Fils RSS

L’ OPERATION  » ZAC COEUR DE VILLE  »

Posté par touchepasamonciel le 28 mai 2008

Une première présentation du projet d’aménagement de la ZAC Cœur de Ville d’Issy-les-Moulineaux à l’emplacement actuel du CNET a eu lieu lors d’une réunion de l’atelier d’urbanisme d’Issy le 26 mai 2008.

M. Christophe Provot, Maire-Adjoint, a indiqué les principaux éléments de cahier des charges retenus par la municipalité pour cette opération :
• Souhait des habitants et des commerçants d’un centre commercial en centre ville ;
• Demandes récurrentes des isséens d’espaces verts supplémentaires;
• Maintien de France Télécom/Orange sur les lieux sans déménagement pendant les travaux ;
• Renouvellement du PACI qui ne répondrait plus aux besoins (NDRL : rappelons que la Ville vient d’y dépenser pour 1,35 millions d’euros de travaux !);
• Pas d’investissement de la Ville ( le nouveau PACI et les parkings publics seraient cédés à la Ville pour 1 € en échange du droit de construction des autres bâtiments).

M. Chambiaretta, architecte-urbaniste a présenté les grandes lignes du projet
• Une tour de 170 m de hauteur (vous avez bien lu !) avec 36 étages et 62 000m2 de bureaux (architecte pressenti : Jacques Ferrier) de base triangulaire (avec des côtés en léger arc de cercle) dont un angle se situerait de plain-pied au niveau du rond-point Victor Hugo (à la place de l’actuelle cantine du CNET).
• Un centre commercial (type les Passages de Boulogne) (32000 m2) avec entrée monumentale à l’angle Vernet – Gal Leclerc et terrasses végétalisées en escaliers prolongeant l’espace vert décrit ci-après.
• Le nouveau PACI (salle de 1000 places) à l’angle des rues Victor Hugo et Général-Leclerc;
• Un espace vert d’un ha environ, de type « mini coulée verte » pour piétons de la Place de la République à la rue Victor Hugo (entre la tour et l’ensemble Centre Commercial / nouveau PACI) .
• Pas de logements sur la ZAC Cœur de ville (8000m2 de logements seraient créés à l’emplacement actuel du PACI).
• 1200 places de parkings souterrains.
• Construction en 3 phases : 1) la tour puis 2) l’espace vert puis 3) le centre commercial/nouveau Paci.

Les premiers commentaires d’ACTEVI sont les suivants :

1- Ses promoteurs indiquent que le projet présenté résulte d’importants travaux menés depuis 2004 et laissent entendre qu’il s’agit d’un projet abouti ne laissant place qu’à des aménagements de détail. Actevi considère que la concertation doit porter également sur les fondamentaux du projet.

2- Actevi , comme cela a déjà été exposé publiquement (voir propositions d’ACTEVI) n’est pas opposée par principe aux tours mais estime que leur implantation n’est pas possible partout.

3- Actevi fait valoir que la juxtaposition d’une immense tour et d’un espace vert risque d’altérer gravement la cohérence du projet. En effet, les perturbations aérologiques (génération de violents courants d’air) provoquées localement par la tour pourraient rendre l’espace vert complétement inhospitalier. Les promoteurs du projet n’ont pas fourni de réponse convaincante à cette objection.

4- Actevi demande qu’une étude d’impact de la tour sur l’environnement et les habitants actuels du quartier (aérologie, ombre portée, perturbations électromagnétiques, …) soit conduite en toute transparence par des experts indépendants.

5- Une variante à base d’immeubles de 27 m de haut (6 étages) aurait été étudiée et rejetée au motif qu’elle aurait eu trop d’emprise au sol et que cela n’aurait notamment pas permis l’espace vert. Actevi fait remarquer que la marge entre 27 m et 170 m est considérable et souhaite que des variantes d’ampleur intermédiaire et autres que des contre-projets repoussoirs tels que des « petites tours trapues » ou des « barres de 12 étages sur 100 m de large » soient étudiées sérieusement. Actevi est convaincue que d’autres solutions élégantes et efficaces sont possibles.

6- Actevi souhaite rappeler que l’idée d’attirer les voitures en centre-ville date du 20ème siècle, pas du 21ème siècle. A l’heure des économies d’énergie, de la lutte contre la pollution et les embouteillages, Actevi s’interroge, s’inquiète et pense qu’à l’heure d’aujourd’hui l’idée d’une tour avec de nombreux parkings en plein centre ville est ANTIECOLOGIQUE.

7- Le centre commercial doit également faire l’objet d’un débat, notamment sur la nature des commerces implantés et sur son impact sur la vie du quartier (livraisons, apport de trafic automobile supplémentaire, …)

Nous remercions la municipalité d’avoir au sein de l’Atelier d’Urbanisme, ouvert ce débat. Actevi continuera d’y participer activement et dans un esprit constructif mais en insistant pour que les conclusions n’en soient pas prédéfinies car toutes ces réalisations vont impacter Issy sur le très long-terme.

32 Réponses à “L’ OPERATION  » ZAC COEUR DE VILLE  »”

1 2 3
  1. Stéphane Moreau dit :

    « Quant au centre commercial, considérant votre lieu de résidence, vous y viendrez en voiture, n’est pas ? »

    C’est que je fais déjà lorsque je vais « aux 3 moulins », sauf qu’au lieu de faire 5km je n’en ferai plus que 2 (donc moins d’utilisation de la voiture).

    Et puis le centre étant à 4/5 stations de bus de chez moi j’obterai certainement pour les transports en communs pour y aller (alors que pour les « 3 moulins » c’est tout de suite plus « galère » en TC).

  2. Stéphane Moreau dit :

    J’oubliais, pour la tour Granite : « 184 m de hauteur et 45 étages dont 34 de bureau. Alors qui dit vrai ? »

    Dans un premier temps il ne faut pas toujours se fier à ce qui est sur wikipedia.

    Mais dan ces 45 étages, il faut compter les étages de bureaux (il y en a en réalité 37 : je vous laisse compter vous même la tour étant quasi-terminée sur cette photo http://img529.imageshack.us/img529/2475/ph2753mu4.jpg), ceux des parking (~5 mais ne font pas partis des 184m), ainsi que les étages techniques (~3 étages dans le haut biseauté de la tour http://www.btp-web.com/granite/granite1-160108.jpg).

    Et puis même si on divise 184/45, on retombe sur 4m/étages :o )

  3. plus de taxe professionnelle? dit :

    On nous prétend que cette fénésie de construction neuve est liée au besoin effréné de taxe professionnelle. Mais si la taxe professionnelle disparait, alors à quoi bon continuer à surdensifier la ville (90 000 emplois sous peu)?

    Lisez et jugez :

    http://www.maire-info.com/article.asp?param=10003&PARAM2=PLUS »

  4. M. Michel Lefrère dit :

    A M. Stéphane Moreau

    Suite à votre écrit du 27 juin 2008

    Je ne veux pas polémiquer avec un ingénieur de France Telecom car, personnellement, je n’ai que 40 à 50 ans d’expérience dans le bâtiment alors vous comprenez…

    Je suis à 100 % contre une tour à Issy-les-Moulineaux et contre la centralisation du commerce peut-être enterré de surcroît ?

    50 cm d’épaisseur de béton pour un plancher ? (Heureusement que vous n’êtes pas ingénieur B.A.).

    De plus, ce sont les m2 au sol qui sont surtout utiles « M. l’ingénieur ».

    Michel Lefrère

  5. Stéphane Moreau dit :

    « je n’ai que 40 à 50 ans d’expérience dans le bâtiment »

    Vous savez ça n’empêche pas d’être incompétent surtout lorsque osez mettre en doute ma phrase : « un étage dans une tour de bureau est “généralement” compris entre 3,5m et 4m ».

    Contrairement à vous j’apporte quelques exemples/arguments à mes commentaires.

  6. Jan dit :

    Je viens de prendre quelques infos à la mairie et la tour ferait 149m de haut, pour 62 000m2 avec 800 places de parking. Même s’ils réduisent les effectifs actuels, le souhait de la mairie est de faire venir d’autres bureaux de FT. Un atout financier de poids.

    Je suis isséenne et la future tour sera juste en face de mon appartement.
    Pas besoin de faire d’énormes études pour se rendre compte que mon ensoleillement sera nul avec une tour de 149 m de haut. La mairie m’informe que des indemnités pourront être versées aux personnes lésées par un tel projet.
    Avec la chute de l’immobilier en ce moment, je sais qui sera doublement perdant.

    Le CNET peut déménager du coté de la Seine. C’est aussi bien desservi en transports, des immeubles et infrastructures sont prévus pour acceuillir des entreprises et pour avoir travaillé 10 ans chez feu TPS, il ne peut pas y avoir d’habitants lésés par l’ensoleillement.
    Il me semble dans l’interêt de la ville de détruire cet horreur existante et de conserver un lieu agréable à vivre avec une dimension humaine.
    Les salariés du CNET apprécie de travailler à cet endroit parce que la proximité des transports leur rend la vie facile (mais ils n’y habitent pas).
    A coté il y a les habitants qui ont investit leur deniers personnels parce qu’ils ont cru au développement d’une ville plus propre, plus moderne sans l’ambition de ressembler à la défense.

    Pour faire court, à la mairie, on m’a dit que les membres de Actevi présents aux réunions n’étaient pas foncièrement opposés à un tel projet de tour. Ce n’est pourtant pas ce que je lis ici. Je suis heureuse de voir que nous avons des défenseurs et suis prête à me joindre à eux. Que faut-il faire pour que ce projet soit complètement modifié ?

  7. La secrétaire dit :

    Jan, détrompez vous !

    SEUL LE DERNIER PLANCHER DE LA TOUR SERA A 149 m DE HAUT !!!

    A cela vous devez rajouter, le dernier étage + toute la zone « technique » + plus la « chevelure » hirsute en béton armé…

    N’en déplaise à vos interlocuteurs de la mairie, elle fera bien 170 m de haut…

  8. M. Michel Lefrère dit :

    Réflexions sur une ou des tours à Issy-les-Moulineaux

    La verticale, par sa rareté, a toujours été un élément du paysage (dixit Jean Nouvel). Alors, si on peut admettre qu’une ou deux tours, à l’entrée de la ville, côté nord-ouest, matérialisent une frontière et deviennent des portes urbaines mettant en valeur des perspectives d’alignement ; il n’est pas justifié que l’implantation d’un tel ouvrage se fasse en coeur de ville.
    En effet, ce coeur de ville est stratégique pour le commerce et non pour une tour qui est un acte architectural très risqué. Un centre commercial très étalé sera un « pôle magnétique » capable d’aimanter la vie et respectera la lecture paysagère entre l’Hôtel de ville, le Grand séminaire et le quartier Corentin Celton. Une tour isolée, en coeur de ville, sera toujours remise en cause dans son hégémonie à Issy-les-Moulineaux.

1 2 3

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char