TABLE RONDE ACTEVI : LUNDI 18 FEVRIER 2008

Posté par touchepasamonciel le 24 janvier 2008

Retrouvez toutes les informations pratiques sur notre table ronde dans la rubrique :

Les RDV 2007/2008

sur le menu principal du blog.

 

2 Réponses à “TABLE RONDE ACTEVI : LUNDI 18 FEVRIER 2008”

  1. FRIANT BEATRICE dit :

    Je ne pourrais pas assister à cette réunion étant en arrêt maladie jusqu’à la fin du mois, mais serait intéressée par un compte rendu de ce qui aura été dit.

    Meilleures salutations.

  2. M. Michel Lefrère dit :

    Mesdames, Messieurs,
    Faute de temps et d’un certain dysfonctionnement ce qui suit n’a pu être argumenté lors de la table ronde du 18 février 2008. En conséquence, je vous en livre la teneur et me présente :
    Je suis Isséen depuis 1963
    Retraité en architecture et économie de la construction
    Membre actif d’ACTEVI
    Cette table ronde a pour objet l’environnement et l’amélioration du cadre de vie, il faut donc aborder ce thème avec un oeil objectif sur l’état de notre ville en 2008 par rapport à celui des 20 ou 30 années en arrière. La ville a été modifiée et surtout densifiée avec des zones de bâtiments à l’architecture agréable, voire de qualité, ne pouvant qu’améliorer l’esthétisme d’Issy-les-Moulineaux. Mais qu’en est-il aujourd’hui de l’urbanisation et de son adaptation aux besoins des Isséens ? Voilà l’enjeu des prochaines années et de la mise en adéquation de l’amélioration du cadre de vie des Isséens face à l’intensive densification.
    Prenons quelques exemples :
    QUARTIER DE LA FERME
    Où est le métro attendu depuis des lustres ?
    Il y a le T2 mais à quelle encâblure pour certains ?
    Alors une station de métro à la Place Léon Blum très très vite…
    QUARTIER DES EPINETTES
    Est-il correctement desservi ? Non, alors que des solutions simples existent en dehors d’un téléphérique : « Idée sortie d’un cerveau dévoyé du simple bon sens ».
    Un trajet en mini bus propres, entre la rue de l’Egalité et Corentin Celton, est d’une « simplicité biblique ».
    QUARTIER CENTRE-VILLE
    Que doit-on dire sur les infrastructures du marché de la Place de l’Hôtel de Ville ? Où met-on les camions de déchargement et de chargement des marchandises ? Est-ce un site « ad hoc » pour l’hygiène des produits ? Quid de la Police devant la dangerosité de ce carrefour ?
    Pourrait-on parler de la circulation piétonne plus qu’inconfortable sur les trottoirs de la rue André Chenier ? Y-a-t-il un Maire-adjoint à la Voierie ?
    Faut-il s’intéresser, dans le cadre de l’urbanisme, à la situation du 13 de la rue Marcelin Berthelot (A voir sur place) ?
    Pourrait-on parler du stationnement dans la rue Henri Tariel qui empêche les véhicules des services de maintenance ou d’entretien et ceux des artisans de se garer normalement et correctement ?
    Dans cette même rue, où habitent 3 Maire-adjoints, la circulation automobile a quadrulé en 20 ans avec la pollution qui en résulte. Qu’en pensent-ils ?
    Retour à l’environnement et à l’architecture, que va-t-on faire aux 34 et 36 de ladite rue ?
    QUARTIER VAL DE SEINE
    S’intéresse-t-on au mode et cadre de vie dans ce quartier pendant le week-end ? La vie permanente : c’est le commerce, l’artisanat et les habitants qui sont proches de leurs emplois.
    RETOUR AU QUARTIER CENTRE ET CORENTIN CELTON
    Pourquoi, après avoir restauré le Grand Séminaire, de manière qualitative et dans le respect de l’unité architecturale, vouloir projeter une tour, dans cette zone, d’une hauteur inacceptable ? Pourquoi encombrer le ciel et assombrir l’immeuble des Hespérides ou d’autres ?
    Le volume de la pyramide du Louvre ne détruit pas celui des autres et anciens bâtiments.
    D’autre part, le marché de Corentin Celton est-il satisfaisant par rapport à l’ancien couvert ? Quid de l’architecture du futur projet du centre commercial (Pour mars ou la lune ?).
    QUARTIER PORTE DE VERSAILLES
    Demander aux riverains des salons de la Porte de Versailles ce qu’ils pensent du stationnement dans cette zone ? Et, enfin, sur un plan général, j’aimerais connaître la quantité de véhicules qui traversent Issy de l’ouest-sud ouest vers Paris et inversement de Paris vers l’ouest-sud ouest. Il devrait exister une certaine logique sur le sens de la ou des circulations automobiles dans notre ville…
    MA CONCLUSION
    Je regrette pour notre ville la non-mixité urbanistique et, ce n’est pas le projet du Fort numérique qui améliorera cette carence… au contraire. Un atelier d’urbanisme : « Oui, en 1980-1985, mais pas fin 2006″.
    Aujourd’hui, c’est trop tard et on ne peut plus compter que sur les vraies compétences et sur le bon sens pour arrêter l’inflation des chantiers « à tout-va ».
    Michel Lefrère
    25 février 2008

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char