Téléphérique : Le Monde en parle

Posté par touchepasamonciel le 21 novembre 2007

Sur le journal « Le Monde » de ce jour  : un article sur le téléphérique d’Issy les Moulineaux.

Le téléphérique comme transport en commun

LE MONDE | 20.11.07 | 15h28

Téléphérique : Le Monde en parle dans informations generales l

e téléphérique essaie de se hisser au rang des transports en commun. Et les stations demontagne ne sont plus les seules à s’y intéresser.

Pour lire la suite :

doc dans informations generales Le Monde 21.11.2007

Le projet n’est toujours pas abandonné …

 

6 Réponses à “Téléphérique : Le Monde en parle”

  1. gabriel dit :

    Il faut écrire à ce journaliste.
    Le seul argument qu’il relève quant à notre opposition est que nous « craignions les nuisances sonores et les regards indiscrets dans nos appartements ». C’est vraiment se foutre de nous que de nous limiter à cela.
    Un minimum de préparation et de lecture de nos argumentaires lui aurait permis d’être moins bêtement réducteur, de mieux faire son travail, de mettre une réelle perspective sur le sujet.

  2. wonderful dit :

    Avant de se hisser, les cabines de téléphérique seraient bien avisées de ne pas plonger ! (comme à Hong Kong…) voir lien ci dessous

    http://www.chine-informations.com/actualite/chine-hong-kong-plongeon-pour-une-cabine-telepherique-lantau_6762.html

  3. wonderful dit :

    le telephérique d’Issy, encore et toujours……….
    Cette fois ci dans le journal d el’environnement du 29 novembre 2007
    (voir article sur le lien ci-dessous)

    http://www.frequenceterre.com/chroniques-environnement-291107-593-journal-de-l-environnement-du-29-novembre-2007.html

  4. Jonathan dit :

    l’Agence Reuters parle aussi du télépherique! Voici l’article:

    « samedi 15 décembre 2007, mis à jour à 17:15

    DES SKIEURS BLOQUES SUR UNE TELECABINE PENDANT 12 HEURES (Reuters)

    Quatre-vingt dix skieurs sont restés bloqués pendant 12 heures dans leurs cabines de téléphérique à la suite d’une panne mécanique dans la station d’Otaki, à 180 km au nord-ouest de Tokyo.

    Selon des médias nippons, les équipes de secours ont du escalader les pylônes pour enfoncer la porte des 44 cabines bloquées à une vingtaine de mètres du sol par des températures glaciales.
    Les malheureux passagers ont été ensuite descendus à l’aide d’un treuil un par un.
    La panne s’est produite entre 10h30 et 22h00 locales, ont précisé le quotidien Yomiuri et l’agence de presse Kyodo.
    L’incident, attribué à un câble défectueux, n’a pas fait de victime, à l’exception de deux femmes prises d’un malaise et qui ont du être hospitalisées.
    (Rodney Joyce, version française Jean-Loup Fiévet) »

  5. Josette dit :

    Le plus gros téléphérique du monde, inauguré le 20 décembre 2003, sera fermé cet hiver en raison d’anomalies techniques…

    Ce téléphérique, fabriqué par Pomagalski, a fait l’objet de divers articles fin 2007 (le nouvelobs.com, le temps, ActuMontagne.com, Romandie.com, Boursier.com, etc).

    Autant qu’il m’en souvienne, cette société nous avait vanté la fiabilité de ce moyen de transport lors des réunions de concertation organisée en 2006 par la municipalité…

    Ci-dessous, l’article paru dans Le Temps le 27 décembre 2007 :

    « Paradiski, l’immense domaine skiable constitué par la réunion des stations savoyardes des Arcs et de La Plagne, entre au purgatoire pour toute la saison. LE TELEPHERIQUE LES RELIANT EST FERME DEPUIS VENDREDI, EN RAISON «D’ANOMALIES DECELEES SUR L’ENVELOPPE EXTERNE DE CERTAINS CABLES». Un coup dur, au moment où déferle la première vague de vacanciers attirés par un enneigement des plus favorables.

    Certes, l’interruption de la liaison ne figera pas l’activité respective des deux stations de Tarentaise, et de leur centaine de pistes respectives: sa fréquentation restait de l’ordre de 400000 passages l’an dernier, moins de la moitié de celle d’une télécabine comme le Châble à Verbier. Elle n’en sonne pas moins l’arrêt brutal du concept Paradiski, «produit» destiné à renouveler leur image… et à accroître le tarif de leurs forfaits. A en croire Eric Guilpart, porte-parole de la Compagnie des Alpes – le groupe exploitant les stations concernées -, «environ 20%» des skieurs du domaine optaient pour le forfait complet Paradiski. Sur un chiffre d’affaires «de 30 à 40 millions d’euros», le manque à gagner reste inférieur à 10 millions d’euros.

    Manque à gagner

    Il demeure cependant «difficile de chiffrer combien de visiteurs viennent en raison de l’attrait de l’offre Paradiski», admet ce dernier. Sans compter le manque à gagner pour les petites stations satellites, comme Montchavin les Coches. Diminuant donc de près d’un quart les recettes, cette interruption n’aura cependant «pas d’impact sur la situation financière» de la Compagnie des Alpes; celle-ci étant «assurée aussi bien sur le matériel que sur les pertes d’exploitation». Lundi à la bourse de Paris, le cours de ses actions n’a pas baissé.

    Cet incident augure de discussions des plus serrées entre assureurs, fabricant du téléphérique – la firme iséroise Pomagalski – et des fils incriminés. Fournis par Tréfileurope – une filiale de Mittal Steel – à Bourg-en-Bresse, ces câbles étaient encore sous garantie et censés durer vingt ans. D’ici là, l’image du fleuron des remontées mécaniques restera ternie, quatre ans seulement après son inauguration. Ayant coûté 16 millions d’euros, le Vanoise Express se veut le plus gros téléphérique du monde, chacune de ses «bennes» transportant 200 skieurs.

    Reste à savoir pourquoi il aura fallu attendre le début de la saison pour mettre ce défaut au jour – après huit mois qui auraient permis de mener à bien des travaux – alors que la formule Paradiski a été amplement vendue aux tour-opérateurs. «Le téléphérique a fonctionné sans problème cet été», se défend Eric Guilpart. Fin novembre, les premières anomalies identifiées laissaient encore espérer le fonctionnement d’une des cabines jumelles… et le sauvetage de la saison. Les contrôles suivants ont finalement poussé les autorités départementales à ordonner de tout arrêter.

    Pierre-Alexandre Sallier »

  6. Association des Sarrazins Sud de Créteil dit :

    Bonjour à tous,

    Un projet de téléphérique urbain, bientôt présenté à l’enquête publique, nous impacterait très fortement. En effet, les cabines passeraient à 8m de nos habitations toutes les 11sec 20H/24 7J/7 !!!

    Nous oeuvrons depuis bientôt 2 ans pour l’étude d’un tracé alternatif, ce qui nous est jusqu’alors refusé…

    Nous vous invitons donc à signer et partager notre pétition:
    https://www.change.org/p/%C3%A9loignez-le-t%C3%A9l%C3%A9ph%C3%A9rique

    En vous remerciant pour votre soutien.

    L’Association des Sarrazins Sud de Créteil

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char