ATELIER D’URBANISME OU LA CONCERTATION PERMANENTE

Posté par touchepasamonciel le 5 février 2007

Une petite visite à l’Atelier d’Urbanisme nous a fait la mesure d’une démocratie en demi-teinte. La concertation permanente ? Un grand ?

Jugez vous-même avec ce compte rendu : ATELIER D'URBANISME OU LA CONCERTATION PERMANENTE dans informations generales doc Atelier Urbanisme

A propos de concertation et de projet d’urbanisme, savez-vous que, tranquillement, sans bruit, le projet ZAC COEUR DE VILLE avance ?

Quelques photos pour admirer le magnifique tour (plus de 40 étages ! ) de bureaux  en plein centre ? C’est assez plaisant pour les riverains, non ? Qu’en pensez-vous ?

Maquette ZAC COEUR DE VILLEZAC COEUR DE VILLE 

 

 

9 Réponses à “ATELIER D’URBANISME OU LA CONCERTATION PERMANENTE”

  1. wonderful dit :

    Les photos valent le coup d’oeil!
    Ils vont être gatés, ceux qui viennent d’acheter de beaux logements tout neufs dans le coin, à des prix….
    Adieu veaux, vaches, cochons…

  2. jean-PIERRE dit :

    Je partage l’avis de Wonderfull, c’est scandaleux. Après avoir défendu l’idée de ménager l’aspect de la ville, les habitations vont être dominées par le béton. Ce n’est pas le contrat du PLU que nous avons défendu et le projet n’est vraiment pas d’utilité publique, au contraire, l’afflux de population engorgera les transport sans solution complémenatire préalable.
    Notons encore une fois que pour ce type de construction seuls quelques initiés sont au courant de ce projet. Le maire a perdu tout sens commun avec ce projet,rien dans « point d’appui ». Nous sommes en ville pas dans une cité de bureaux, ce projet manque encore totalement de respect à tous les Isséens qui habitent la ville. Le maire va encore faire semblant de faire un peu de démocratie participative puis va accorder le permis de construire!! les comités de quartier sont-ils consultés?
    Vous rendez vous compte que 40 étages c’est plus grand que la tour « Coeur Défense » ou EDF sur le même parvis!
    je vous laisse imaginer également l’impact du centre commercial sur les petits commerces du centre ville, il n’ont plus qu’à mettre la clé sous la porte et vendre à des restaurants ou des petits commerce glauques.
    Une solution est de voter aux prochaine législatives pour le candidat qui respectera les habitants, le maire ne le fait plus depuis longtemps maintenant avec ses folies de laisser une trace de son passage sur terre et de tenter de briller en « société politique » ou à la télé.

  3. le président dit :

    Le 9 février 2007 – 14:54 BERANGER Etienne a ecrit sur le blog de notre maire :
    « Depuis que je m’intéresse au projet de téléphérique, j’ai lu et entendu beaucoup d’inepties sur le sujet. Le projet n’est pas politique car il émane de la RATP. Il est innovant et audacieux ce qui ne plaît jamais beaucoup en France. Et surtout, le fait que je travaille dans un grand bureau parisien d’études techniques me permet d’affirmer que ce projet correspond à une proposition optimisée techniquement et financièrement. J’ai écrit une note détaillée sur le sujet dans le cadre de la concertation préalable. Il existe d’autres alternatives à ce projet qui présentent moins d’avantage. Sur ce pont, je n’ai pas encore entendu l’Association ACTEVI proposer une alternative crédible détaillée techniquement et chiffrée rationnellement. Les seuls propos sérieux que j’ai pu percevoir concernent des inquiétudes légitimes de futurs riverains qui doivent être prises en compte dans le cadre de la concertation. En particulier, le design du pylone central dans le parc Henri Barbusse et celui de la gare de départ devant la mairie devraient faire l’objet d’un concours d’architecture avec des sujétions drastiques.
    En résumé, ce projet ne pourra évoluer que si cessent les polémiques stériles et les avis épidermiques émis sans réflexion préalable. »
    ————————————-
    Monsieur Béranger,
    Vous n’avez pas dû bien écouter ou lire les arguments de l ‘association ACTEVI. Sachez que M. notre maire (ainsi que d’autres responsables au niveau du département et de la région) a reçu un dossier très complet concernant les propositions alternatives au téléphérique. Contrairement à ce que vous pensez, notre opposition n’est pas « stérile », et nous serons très heureux de vous rencontrer pour entendre en quoi « ce projet correspond à une proposition optimisée techniquement et financièrement ».

    Nos coordonnées
    ACTEVI Touche pas à mon ciel
    2, rue André Chenier
    92130 ISSY LES MOULINEAUX
    ou par email :
    issytelepherique@free.fr

  4. Gabriel dit :

    Il est à mourrir de rire, celui-ci. Avec nos petites cotisations nous devrions produire une étude intégrant architecture et ingénieurie ! Sinon c’est que nous ne sommes pas constructifs, c’est ça ? Et pourquoi pas nous substituer aux élus pour gérer les deniers publics, tant qu’on y est ?

    Notre rôle est de susciter le débat et d’offrir des idées. Pour l’instant, nous en avons déja eu bien plus, des idées, que ces monolithiques de la pensée télé(guidée ?)phériquesque qui prétendent avoir tout étudié et tout savoir de ce qui est bon pour monter la côte (avec notre argent, mine de rien).

    En retour de ces remarques sur notre « stérilité », une seule remarque et une seule question :

    - Le fait que vous travailliez dans une « grand bureau d’études techniques » ne fait pas de vous un génie, ça se saurait,
    - Qu’avez-vous fait de nos idées, dont le discours officiel lors de la consultation publique affirmait qu’elles seraient prises en compte ? Où son VOS études de ces solutions alternatives, qu’avez-vous fait depuis tout ce temps ? Nous, nous travaillons entre autre pour payer vos prestations, alors au turf, monsieur Berranger.

    Et un petit rappel sur le dossier « technique » présenté lors de la consultation : il affirmait que la cabine passerait au dessus des immeubles, alors que les deux options dessinées montraient clairement le contraire. Bravo pour la cohérence du discours, il semble à la hauteur de la technicité. Vous disiez « grand bureau… » ?

    Gabriel, pas consultant, pas ingénieur d’études techniques, lecteur précis et assidu.

  5. georgette dit :

    Serait-ce une relation de cause à effet? Suite à la parution de votre très interessant et INQUIETANT rapport,voilà que surgit, sur le site de la Mairie (issy.com, rubrique Forum de Lionelito) un nouvel espace, crée le 12/02/07, concernant l’urbanisme à Issy les Mx:

    http://isseens.les-forums.com/topic/26/l-urbanisme-l-architecture-a-issy-les-moulineaux.html

  6. Cégé dit :

    Dans le magazine Point d’Appui de mars 2007 (page 10) il est indiqué sans autre commentaire que le Conseil de Quartier Hauts d’Issy/Les Epinettes du 23 janvier dernier a traité du projet de Fort numérique.

    Quelqu’un a-t-il des échos de cette réunion ?

  7. BASTA dit :

    UN THIERS AU PETIT PIED ELIMINE UN SYMBOLE DE LA COMMUNE DE PARIS, LE FORT D’ISSY

    Une revanche « du maire recentré à droite », 136 ans après ou la peur d’un mythe explosif, la prise du pouvoir par le peuple pour le peuple.
    Cette avanie va prendre corps à Issy les Moulineaux avec le projet immobilier pharaonique concernant le fort d’Issy, soutenu fortement par son maire.
    C’est malheureusement une constante du monde politique, la volonté de l’écrasement d’un mythe. Dans le cas présent, le mythe d’un monde ouvrier qui a été repris dans le monde entier…de Lénine à Castro mais aussi dans les pays en voie de développement.
    Le Fort d’Issy a été un point de résistance majeur de Paris aux versaillais dont l’action n’a pu se développer que parce que THIERS avait reçu le soutien des prussiens…ce qui est peu honorable pour la France.
    « ORGANISANT METHODIQUEMENT LE SIEGE, MAC MAHON (NOMME LE 6 AVRIL PAR THIERS COMMANDANT LES TROUPES VERSAILLAISES) FAIT EN SORTE D’INTERDIRE TOUTES SORTIES DES FEDERES VERS VERSAILLES TOUT EN PREPARANT SCRUPULEUSEMENT L’ASSAUT DECISIF. LES ALLEMANDS ETANT AU NORD ET A L’EST, SON ACTION EST DONC LIMITEE AUX FAÇADES SUD ET OUEST. APRES AVOIR NEUTRALISE LES FORTS D’ISSY ET DE VANVES, L’ATTAQUE DOIT SE PORTER SUR LE POINT LE PLUS VULNERABLE DES FORTIFICATIONS PARISIENNES : LE POINT DU JOUR, INTERSECTION DES MURAILLES SUD ET OUEST.
    25 AVRIL, LES BATTERIES DE MEUDON ET CHATILLON OUVRENT LE FEU SUR LE FORT D’ISSY. 26 AVRIL, PRISE DU VILLAGE DE MOULINEAUX. 27, 28, 29 AVRIL, BOMBARDEMENT DU FORT D’ISSY ET COMBATS A LA BAÏONNETTE AUX ABORDS DU FORT. 3 MAI, PRISE DU MOULIN-SAQUET. 9 MAI, PRISE DU FORT D’ISSY. 10 MAI, TRAITE DE FRANCFORT, LA FRANCE PERD L’ALSACE ET LA LORRAINE, TANDIS QUE LES PRUSSIENS FONDENT L’EMPIRE D’ALLEMAGNE A VERSAILLES. DIMANCHE 21 A TROIS HEURES DE L’APRES-MIDI, AU POINT DU JOUR, LES TROUPES VERSAILLAISES PENETRENT DANS PARIS. 110 000 HOMMES VONT PROCEDER AU PLUS GRAND MASSACRE DU SIECLE, « LA SEMAINE SANGLANTE ». JUSQU’AU 28 MAI, 25 A 30 000 PARISIENS SERONT EXECUTES. »

    Le fort d’Issy a été soutenu et visité par tous les grands noms de la Commune de Flourens (le grand savant physiologiste) à Rossel (le colonel ayant rallié la Commune) en passant par Delescluzes, Varlin et Louise Michel…Des combats féroces s’y sont déroulés et les pauvres défenseurs ont été fusillés par leurs frères versaillais après reddition…C’EST CE MONUMENT DE L’HISTOIRE POPULAIRE QUE NOTRE NOUVEAU THIERS VEUT RAYER DE LA CARTE DE FRANCE…

    La cité informatique, qui doit être construite sur le Fort, est là pour masquer le forfait. L’informatique au pouvoir, un nouveau moyen de contrôle de la volonté populaire, tel est le programme de notre homme qui a très vite compris le parti que l’on pouvait en retirer. Cela se traduit aussi par le développement du vote électronique mis en place à Issy mais aussi dans 13 communes des Hauts de Seine soit 384 332 électeurs. Ce processus est mis en place sans concertation avec la population au prétexte unique que c’est un progrès technique. Mais ce progrès ne fait pas l’unanimité surtout dans la profession des informaticiens qui connaissant le peu de fiabilité des machines redoutent le pire…et la fraude.

    En outre, Issy les Moulineaux fait partie des communes où la densité des espaces verts est la plus faible du département (moins de 25 % de sa surface)…alors qu’elle est de 45 % pour l’ensemble des Hauts de Seine. Les 12 ha du Fort reconquis sur l’armée aurait dû permettre l’établissement d’un lieu de nature propice à la promenade et à l’histoire même moderne de l’informatique…Le béton appelant le béton, Issy les Moulineaux ne pourra plus bientôt se distinguer de Paris et n’attirera plus des habitants souhaitant un cadre de vie de qualité…

    Isséens et alto séquannais, il devient urgent de dire et de faire savoir en utilisant les mêmes moyens que notre petit Thiers, l’informatique, que nous ne voulons pas d’un projet bétonnier qui élimine notre passé et l’histoire de notre pays.

  8. Cracoline dit :

    c’ est impossible que l’ on continue à nous mettre des constructions dans les yeux. Issy s’ enlaidit de plus en plus avec ses nouvelles structures le long du tramway et autre,. Issy est assez laid avec les épinettes dans ses hauteurs et Issy veut s’ enrichir d’ une tour. Dîtes moi on va ou avec tout ça ?

  9. zacharie jones dit :

    Ce que vous êtes vieillots chers isséens…vos réactions sont stupides. Soyez modernes un peu, tournez-vous vers l’avenir. Pensez Ecologie un peu…une construction en hauteur dégage de la place au sol. Il est stupide d’urbaniser le peu de terrain disponible horizontalement. Plus les villes s’étendent plus elles coûtent cher aux collectivités en réseau, cela crée plus de déplacements et de pollution. Certes une ville ne peut pas être faite que de tours mais quelques-unes sont tout à fait envisageables. Celle-ci ne fait vraiment pas « tout béton » loin de là ! Arrêtez de bêtement mettre tours HLM et tours de bureau dans le même panier de grâce !

    z.

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char