REUNION DU 8 NOVEMBRE ECOLE JUSTIN OUDIN

Posté par touchepasamonciel le 9 novembre 2006

Une réunion placée sous le signe d’un simulacre de concertation

Un réel échange ? non !

Le groupe « IDEFIX » (les pro-téléphérique de la municipalité) est bien représentatif de nos ancetres les gaulois : l’art de cultiver l’auto-satisfaction alliée à une mauvaise foi évidente, et agrémentée de quelques remarques odieuses et déplacées à l’encontre d’opposants au projet !

Ceci dit, je laisse les bloggeurs s’exprimer sur cette réunion…

Mea culpae : j’ai effacé le précédent message et 2 commentaires sur la réunion

Je rétablis les choses dans les meilleurs délais, d’autant plus que ces commentaires ont un intérêt certain !

Mille excuses à BOB et à Gabriel

16 Réponses à “REUNION DU 8 NOVEMBRE ECOLE JUSTIN OUDIN”

1 2
  1. De la part de BOB :
    Commentaire:
    Pathétique réunion, appelée réunion de concertation. Voila ce que j’ai retenu:
    - La mairie tentait de défendre la seule bonne idée identifiée par les grands experts de la Ratp pour désenclaver les Epinettes et le Fort.
    - Insulte contre un représentant d’un parti politique qui exprimait son opposition au projet que bon nombre des participants partageait,
    - Esquisses tellement microscopiques qu’il est impossible de voir un pylone de 55M de haut.
    - Monologues interminables du maire sur son action sur Issy Les Moulineaux depuis les années 80: Très beau centre commercial des 3 Moulins, magnifique Centre de traitement des déchets…n’est-ce pas!
    - résultat, autant d’excellentes interventions pour réduire le temps des questions qui finalement vous font douter de l’intérêt de l’ustensile,
    - malgré tout il ressortirait cependant tout de même un petit peu qu’il y aurait tellement de compléments intéressants de transports proposés par les habitants que le téléphérique deviendrait ridicule et avec lui les grands experts!
    - Sauf sans doute les 20 Millions d’Euros qu’il coûtera, mais ce n’est pas grand chose dit la mairie, et les impôts n’augementeront pas, dormez tranquille bonnes gens,
    - Sauf que les pylones et les gares de 55 mètres et de 20 mètres de haut seront bien dans votre paysage avec cables et béton,
    - enfin c’est une tellement bonne idée qu’après ce premier téléphérique, et là je rêve, il y aura beaucoup d’autres téléphérique à Issy les Moulineaux, et en plus ….à 20 millions d’Euros le téléph c’est pâs cher!
    - finalement la concertation c’est super, il y en même qui demandait une concertion pour la construction des 1200 logements du fort Numérique et x milliers de m2 de bureau!Finalement c’est pas bête, mais çà apparemment çà ne plait pas au maire! Un peu de concertation mais pas trop!

    Envoyé le 8 nov 2006 à 22h58

  2. Gabriel écrit :

    Etonnant !

    L’argumentaire de l’équipe municipale commence par la nécessité de réduire le trafic à Issy, puis développe et explique que, pour cela, il n’y a que la téléphérique.

    C’est évidemment faux, puisque le trafic aux approches de Paris s’autorégule toujours sur un équilibre proche de la saturation (en gros : plus on fait de place plus il y a de voitures).

    Relevant cette absurdité, j’ai la surprise d’entendre un autre conseiller municipal me répondre que oui, effectivement j’ai raison, que cela ne limitera pas les embouteillages. Mais qu’il faut quand même un téléphérique.

    Alors je maintiens que le problème est pris à l’envers. En tout cas à l’envers des raisons invoquées devant le bon peuple issyssois. Le téléphérique est un transport pour piétons sur la côte, et il n’est pas la solution la plus conforme à l’intérêt général pour cela. Des montées électriques (escaliers, tapis, ascenceurs…) plus petites mais multipliées, aux niveau de la mairie vers la gare de Clamart, dans le parc Henri Barbusse, du RER C aux épinettes, et au niveau du Chemin des Vignes vers l’hôpital Percy, serviraient bien mieux la collectivité (et pas uniquement les promoteurs du Fort).

    Tiens, nous pourrions même appeler cela les « Traboulissyssoises du Numérique » et leur donner un look innovant high tech.

    Ecrit le 8 nov 2006 à 23h35

  3. cajacac dit :

    La réunion d’hier soir m’a conforté dans mon opinion. Le téléphérique ne changera pas grand chose à l’encombrement des rues d’Issy, il faut être réaliste.
    - il n ‘allègera en aucun cas les 60% de trafic de transit, le maire et ses amis l’ont reconnu.
    - Quant au trafic des Isséens, il n’y changera pas grand chose non plus : bien peu de gens descendent prendre leur métro en voiture, c’est ingarable.
    Le téléphérique ne profiterait donc qu’au seul trafic piétonnier, ça m’est apparu évident, pour rallier le centre ville éventuellement plus rapidement (à condition d’avoir un œuf tout de suite bien sûre…).

    Dans ce cas, est-ce la solution la mieux adaptée ?
    En plus d’une foultitude d’inconvénients bien connus, le plus important est selon moi, qu’il irait de point à point, ne présentant donc aucun intérêt pour ceux qui souhaitent s’arrêter en cours de route ou aller au-delà.

    Je pense alors aussi à la solution du tapis roulant ou escalator couvert qui mérite vraiment d’être étudiée et qui n’a pas été évoquée dans la présentation d’hier soir.
    Avantage : prise au sol minimum, pas de trafic supplémentaire sur les chaussées, écolo, pas de pollution visuelle, ni sonore, possibilités d’arrêts en cours de route, possibilité de prolongation jusqu’aux Epinettes ou la gare de Clamart.
    Inconvénient : c’est moins spectaculaire, flambeur et novateur of course, mais c’est bien une réponse aux besoins réels qui est recherchée n’est–ce pas!

    Et puis tiens, mes origines Lyonnaises me font applaudir des 2 mains ce nom de « traboulissysoises numériques » !

  4. Gabriel dit :

    Tiens, une autre sur la bonne foi édilique (excusez le néologisme) de cette réunion :

    Pendant le brillant exposé technique, un fort accent a été mis sur une contrainte imposée : que la cabine passe bien au dessus des immeubles de la rue Chénier. Avec à l’appui un très agréable schéma montrant ladite cabine bien haut là haut dans le ciel, pas vraiment gênante même pour les habitants des derniers étages.

    Or donc, amusons-nous maintenant à regarder le dossier de presse qui nous a été distribué ce même soir par ces mêmes édiles idylliques. Deux schémas en coupe y présentent deux variantes du profil de départ : les deux font passer la cabine au milieu des premiers immeubles !

    Alors cette contrainte choisie, que nos grand esprits s’imposent à eux mêmes pour limiter la nuisance, c’est un gros mensonge ? A moins que les deux variantes présentées ne relèvent de l’incompétence ? A vrai dire, vu le faible recul disponible (l’hotel de ville barre l’alignement de la rue Chénier), résoudre le passage au dessus des immeubles des 1, 3 et 2 de la rue s’apparente à résoudre la quadrature du cercle.

    Qui plus est, la variante présentée qui tente de monter un peu plus vite un peu plus haut nous affublerait le bas de la rue de deux pilônes triangulaires barrant les façades des premiers immeubles. Quelle emprise de trottoir laisseraient-ils, combien de fenêtres occulteraient-ils ?

  5. Charles dit :

    Intéressant échange sur le blog du maire de Vanves,qui après avoir fait l’éloge du Téléphérique dans certaines situations apparait défavorable à Issy:
    Le blogueur fait le constat que « L’idée du téléphérique est séduisante mais sa capacité horaire semble bien faible…le T2…plus de 2000 pers/heure ..De plus…, cette solution n’engendrera pas de réelle diminution du trafic automobile ».
    Réponse du maire:
    « En effet, c’est le point faible … ainsi que la vitesse. Cependant, le progrès technologique peut accélérer le mouvement … Il faut rêver !  » déclare-t-il!
    Pas convaincu que ce soit réalisable ou bien ficelé,
    Dites-moi!
    Quelqu’un a-t-il des messages des autres maires de la Communauté Arc de Seine appelé à voter le téléphérique?

  6. Gabriel dit :

    Bonjour,

    La page du blog de M Gauducheau est là : http://bernardgauducheau.blogs.com/bernard_gauducheau/2006/10/aprs_le_priphri.html#comments

    Merci de faire remonter les liens. Effectivement, l’ami de M Santini a l’air moins enthousiaste que son grand voisin. Il votera pour de toutes façon, à n’en pas douter.

  7. Charles dit :

    Lors de la réunion du 8 novembre, une des personnes a évoqué la sécurité des transports, voici une liste d’accidents déjà ancienne trouvée sur le net concernant le transport par câble:

    27 décembre 1986 : aux Orres (Hautes-Alpes), une cabine de téléphérique chute après la rupture d’un pylône. 36 blessés.

    1er mars 1987 : la chute d’une cinquantaine de nacelles d’un télésiège à l’arrivée à Luz-Ardiden (Hautes-Pyrénées) fait 6 morts et 25 blessés graves.

    27 avril 1987 : neuf blessés après la chute d’une dizaine de mètres d’une télécabine à Tignes (Savoie).

    11 janvier 1988 : une personne est tuée et deux autres blessées dans un accident au téléphérique de La Daille, à Val-d’Isère (Savoie).

    13 janvier 1989 : huit morts dans un accident de téléphérique en cours d’essais à Vaujany (Isère), la cabine s’étant détachée du chariot qui la reliait aux câbles porteurs. Le PDG de la société Pomagalski (constructeur de ce téléphérique) et deux ingénieurs ont été condamnés, en octobre 1996…

    29 janvier 1992 : quatre morts et neuf blessés dans un accident de télésiège à Nassfeld (Autriche).

    3 février 1998 : un avion militaire américain sectionne le câble d’un téléphérique à Cavalese, station de ski des Dolomites italiennes, tuant les 20 passagers de la cabine.

    c’est peu et beaucoup à la fois. Il dit y avoir moins d’accidentss mortels avec les autobus en ville, sans doute plus avec les piètons.

  8. Charles dit :

    1999 : 20 morts au Téléphérique du Pic de Bure.

  9. Charles dit :

    Etc : Chine, Etats Unis (cable-car), Ecosse, Autriche…

  10. Gabriel dit :

    Bonjour,

    Sur ce lien http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/verkehr_und_nachrichtenwesen/nutz_verk_inf/verkehrssicherheit/kennzahlen0/weiterfuehrende_informationen.html
    vous trouverez les statistiques d’accidents de téléphérique en Suisse, il y en a une quinzaine par an !

    Demain, j’achète un casque à pointe …

  11. le président dit :

    C’est curieux, moi je n’ai pas reçu cette lettre d’invitation de M. le Maire, nous annonçant un changement de salle.
    Mon immeuble aurait-il été oublié par hazard?

  12. Claire dit :

    Moi non plus je n’ai pas reçu de papier sur le changement de lieu de la réunion de concertation… un oubli involontaire certainement !
    Pourtant chargée de la communication d’ACTEVI, cette information m’intéressait un peu….

1 2

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char