10 ans déjà

Projet du téléphérique :  le sommet de l’extrême !

Préparé dans le secret par la municipalité avant 2000, sans l’ombre d’une information, d’une concertation ou d’un débat public, ce projet extrême a été connu des Isséens début 2006 seulement. Il a soulevé une importante contestation. Il est à l’origine de la création d’ACTEVI en juin 2006 et fait partie des combats gagnés par l’association.

L’unique but de ce projet était de desservir les futurs habitants du Fort et alors que le projet d’aménagement du Fort en était encore aux études de déminage des sols, en leur permettant de rejoindre la ligne de métro n° 12. Les nuisances de bruit et de poussière n’étaient pas prises en compte, la possibilité d’utiliser la gare de Clamart n’était pas étudiée, alors que la ligne 12 était déjà très chargée. Cette desserte entre la mairie et le Fort, entre 7 et 50 mètres en hauteur suivant les endroits, avait pour départ la place de la mairie qui aurait été amputée d’une bonne partie pour l’installation de la station car un important levier aurait été installé dans un bâtiment de 20 mètres de haut au-dessus de la station de métro dissimulant ainsi la mairie (Voir plan).

ACTEVI a tout mis en œuvre afin de sauvegarder l’environnement et  le cadre de vie des Isséens. Avec des moyens modestes mais efficaces, l’association a informé les Isséens, les médias et les pouvoirs publics de ce projet pharaonique, démesuré et élitiste en distribuant des tracts, en participant aux ateliers, en organisant des réunions d’information puis avec la création d’un blog, elle a permis aux Isséens de s’exprimer et de se mobiliser (Commentaires blog)(1er tract et tract octobre 2006).

Ce projet a été abandonné en 2008, à la veille des élections municipales. L’annonce en a été faite lors d’un forum organisé par ACTEVI. Toutefois, restons vigilants car la municipalité communique peu sur ses projets et ce projet de téléphérique peut ressortir des tiroirs à tout moment. Rappelons en effet, que,  lors du conseil municipal  du 28 juin 2007  le téléphérique était à l’ordre du jour avec une mise en service prévue pour 2009 alors que 64 % de la population avait voté contre lors de la présentation du projet.

Les projets d’urbanisation des villes – et leur financement – restent une problématique et le seul « système » de contrôle efficace à ce jour demeure dans la mobilisation des citoyens. C’est pourquoi il faut poursuivre les campagnes d’information auprès des Isséens, des médias et des pouvoirs publics. ACTEVI est une force de proposition qui agit en concertation avec d’autres associations pour promouvoir ces orientations.

Plus d’information (documents PDF)

 

Laisser un commentaire

 

association Tafedna pour le... |
La Tour de Merlin |
leroy vous donne la bien ve... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Itineraire Sud
| Area 51'est
| Association D'Char